Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Washington DC : Les pratiquants ont propagé la vérité à côté de la Maison Blanche pour commémorer l'appel pacifique du 25 avril (photos)

Lundi 2 mai 2011 |   Écrit par Li Jingfei

(Minghui.org)

À midi le 24 avril 2011, les pratiquants de la grande région de Washington DC ont organisé la pratique en groupe sur la place Lafayette, à une rue de la Maison Blanche, pour commémorer le 12ème anniversaire de l'appel pacifique du 25 avril des 10'000 pratiquants.






La pratique en groupe sur la place Lafayette, près de la Maison Blanche, fait partie de la commémoration locale du 12ème anniversaire de l’appel pacifique à Pékin du 25 avril 1999.


Le 25 avril 1999, environ 10'000 pratiquants se sont réunis dehors du bureau d'appel du conseil d'état à Pékin pour demander leurs droits fondamentaux de croyance. La résolution pacifique issue de l'appel a étonné le monde. La communauté internationale a grandement loué l'événement. Trois mois plus tard, l'organe de propagande du régime a déformé l'appel pacifique du 25 avril en «attaque du quartier du gouvernement central» et l’a utilisé comme moyen pour tourner l'opinion publique contre le Falun Gong et pour «justifier» la répression sur tout le pays qui s'est ensuivie. La persécution brutale a continué depuis 12 ans.


Le professeur Nie Sen de l'université catholique d'Amérique a dit: «Au cours des douze dernières années, les pratiquants de Falun Gong dans plus de 100 pays et en Chine ont maintenu la bonté et la persévérance démontrées lors de l'appel du 25 avril, ils ont fait des efforts sans précédent pour clarifier la vérité et travailler contre la persécution.»


La démonstration des exercices paisibles et harmonieux sur la place Lafayette a attiré beaucoup l'attention des touristes passant par là. Adriana, une touriste du Brésil était très émue et a dit que son frère plus âgé Raul au Brésil avait commencé à pratiquer le Falun Gong. Elle a dit qu'un médecin avait proposé à Raul d’essayer la méditation pour guérir son problème sérieux d'estomac. Il a essayé plusieurs méditations, mais aucune n'a marché. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong il y a neuf mois et son problème d'estomac était tout de suite guéri. Même le médecin a été étonné. Adriana a dit que Raul participe à la pratique en groupe trois fois par semaine au Brésil.


Adriana a dit qu'elle ne s'attendait pas à voir le Falun Gong devant la Maison Blanche. Elle a posé pour une photo avec un ami devant la scène d'exercice des pratiquants.


Lauri, un touriste de Finlande, a passé par la place Lafayette et a pris des photos des pratiquants faisant les exercices. Il a dit que son ami à Londres pratique également le Falun Gong et pratique depuis un ou deux ans. Cet ami lui a dit que la pratique est très paisible et est favorable à la concentration. Lauri a dit que c'était la première fois qu'il voyait les exercices de Falun Gong, c'est vraiment magnifique.


M. Anand Varghese travaille pour une organisation non gouvernementale à Washington DC, il a dit qu'il s'était renseigné sur la persécution du Falun Gong il y a dix ans. Il a dit que les rapports sur la persécution ont été diffusés partout dans le monde, bien que ce soient des nouvelles tristes, elles sont très importantes. Il a ajouté qu'il savait que la situation des droits de l’homme en Chine est très mauvaise, en particulier envers le Falun Gong. Il pense qu’un jour, les choses s'amélioreront, et il espère que les droits fondamentaux humains des pratiquants de Falun Gong soient respectés.


M. Varghese trouve que la persécution brutale du régime communiste chinois contre le Falun Gong est inconcevable. Il a dit que c'était la première fois qu’il voyait les exercices de Falun Gong. Il pense qu’Authenticité-Bienveillance-Tolérance est un principe très bon. Il ne peut vraiment pas voir comment cette pratique constitue une quelconque menace pour le gouvernement chinois.


Une touriste chinoise qui a immigré l'année dernière en Floride depuis Nanning, en Chine, s'est assise sur un long banc sur la place et a tranquillement observé les pratiquants faire les exercices. Elle a dit qu'elle avait appris à pratiquer le Falun Gong en 1999, mais après avoir pratiqué seulement quelques jours, le gouvernement chinois a commencé la persécution. Elle a cessé de pratiquer depuis. Elle a pris un dépliant et espère trouver un lieu de pratique local après son retour à la maison.


Un Chinois d’environ 60 ans est venu aux États-Unis de la province du Fujian, en Chine, pour visiter des parents il y a peu de temps. Il a dit qu'en voyant de loin tellement de personnes pratiquer le Falun Gong, il a été attiré vers les pratiquants. Il a dit qu'avant 1999, un fonctionnaire local travaillant au comité consultatif politique lui avait recommandé de pratiquer le Falun Gong. Il a dit qu’il ne pouvait pas comprendre pourquoi le régime communiste chinois persécute le Falun Gong. Il s'est assis sur un long banc et a lu soigneusement les documents informatifs à propos de l'appel pacifique du 25 avril.


Remy, un immigré de Haïti qui habite à Maryland, et sa famille sont passé par la place. Ils se sont arrêtés pour observer les pratiquants faire les exercices. La fille de Remy a dit: «Pourquoi ne l'ai-je pas vu ou n'en ai-je pas entendu parler, la pratique est importante pour moi. C’est ce qui m'intéresse. Je ne sais même pas, j'ai l'impression de vivre dans l'obscurité.»


Après avoir appris que le régime communiste chinois persécute le Falun Gong depuis douze ans, Remy a dit que c’est parce que beaucoup de gens, comme sa famille, n’ont pas entendu parler de la persécution. Seulement quand de plus en plus de gens sont au courant de la vraie situation, ils peuvent aider à arrêter la persécution plus rapidement.


Traduit de l’anglais au Canada