Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Danemark : La manifestation du Falun Gong devant l'ambassade chinoise atteint les dix ans

None

Vendredi 4 mai 2012

(Minghui.org)

Par Shu Hui du Danemark



Le 25 avril 1999, un événement historique a eu lieu à Beijing. Trois ans plus tard, le 24 avril 2002, c'était le début de dix années de protestation permanente devant l'ambassade chinoise à Copenhague au Danemark.


Le 25 avril 1999, un événement historique a eu lieu à Beijing. Trois ans plus tard, le 24 avril 2002 a vu le début de dix années de protestation permanente devant l'ambassade chinoise à Copenhague au Danemark.


En 1999, le 25 avril a été un jour historique lorsque plus de dix mille pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés devant le Bureau des Appels du Conseil d’État près des bâtiments du gouvernement central de la Chine et qu'ils ont soumis trois requêtes:


1. Libérer les quelques dizaines de pratiquants récemment détenus dans la ville de Tianjin pour avoir contesté l'article erroné d'un journal


2. Permettre aux gens de pratiquer librement les exercices du Falun Gong


3. Autoriser la publication des livres du Falun Gong


Il n'y avait aucun cri de slogans, aucune banderole, et aucun blocage de la circulation dans le quartier. L'appel a été résolu pacifiquement et rationnellement.


Cependant, trios mois plus tard, une vague d'arrestation suivie par une brutale persécution du Falun Gong a débuté en Chine. Dans le cadre de leur campagne de propagande contre le Falun Gong, le Parti communiste chinois (PCC) a mis en scène l'incident de l'"auto immolation de la Place Tienanmen" pour diffamer le Falun Gong, et le gouvernement a concocté une liste de 1400 cas alléguant que pratiquer les exercices pouvait entraîner la mort.


Face à la campagne de propagande politique à l'échelle nationale et mondiale accompagnée de nombreux mensonges pour diffamer le Falun Gong, les pratiquants à travers le monde ont entamé un parcours singulier de clarifier la vérité aux gens du monde entier.



Les pratiquants de Falun Gong du Danemark manifestent devant l'ambassade chinoise à Copenhague


Et c'est ainsi que le 24 avril 2002, les pratiquants de Falun Gong de Copenhague au Danemark ont commencé leur protestation devant l'ambassade chinoise. Depuis lors, ils ont manifesté pacifiquement quelques soient les conditions météorologiques pendant dix ans avec la mission de clarifier la vérité au monde .


"Rien ne peut m'empêcher de défendre le Falun Gong


M. Zhu est un résident de Copenhague qui a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997. Ayant beaucoup bénéficié des exercices, M. Zhu a dit qu'il se sentait le devoir de parler en faveur des compagnons de pratique en Chine alors que le Falun Gong est calomnié et persécuté.


Autrefois entrepreneur accompli en Chine, M. Zhu a subi les représailles du gouvernement chinois du fait de sa manifestation devant l'ambassade chinoise. Ils ont fermé ses trois entreprises en Chine et ont renvoyé tous ses employés. Sa maison en Chine a été mise à sac. M. Zhu n'est pas autorisé à retourner en Chine. Même sa fille n'est pas autorisée à avoir la citoyenneté chinoise.


"La seule chose que je puisse faire est de venir devant l'ambassade chinoise. Beaucoup de danois et de chinois se rendent à l'ambassade pour obtenir des visas ou pour d'autres affaires. Ils ne sont peut-être pas au courant de la persécution du Falun Gong en Chine. J'ai le devoir de leur dire la vérité," a dit M. Zhu.


Un citoyen âgé déterminé


Poul Andersen est un mécanicien à la retraite dans ses quatre-vingt ans. Après avoir pratiqué le Falun Gong, il a recouvré sa santé. Chaque matin, M. Andersen se joint à ses compagnons de pratique devant l'ambassade chinoise afin d'éveiller les consciences.


"Notre pratique est basée sur les principes de Vérité, Compassion et Tolérance. Je ne peux me dissocier de mes compagnons de pratique qui sont persécutés en Chine," a dit M. Andersen.


En dépit des difficultés, M. Andersen s'est dévoué à aider les pratiquants chinois en continuant à éveiller les consciences. "Les difficultés que nous rencontrons en manifestant ici ne sont rien comparées à celles que rencontrent ceux qui sont emprisonnés et torturés en Chine. Notre but est de faire cesser la persécution. Je continuerais à manifester jusqu'à la fin de la persécution," a-t-il dit.


Parler au nom de la justice


Mme Bao avait diverses maladies avant de pratiquer le Falun Gong, des lésions de la muqueuse gastrique, des calculs biliaires, de l'arythmie cardiaque, une fracture du Coccyx , etc. Seulement trois jours après avoir assisté à une séries de conférences de Falun Dafa de neuf jours, elle a commencé à constater des améliorations physiques. Trois mois plus tard toutes ses maladies avaient disparu. Elle est retournée travailler et avait une énergie inépuisable. Toute la famille a été témoin des effets de guérison du Falun Dafa.


Connaissant la bonté de la pratique, Mme Bao s'exprime ouvertement contre l'injuste persécution. Elle a dit : "Mes compagnons de pratique ont été arrêtés et emprisonnés en Chine. C'est comme si mes frères et sœurs étaient emprisonnés. Il est évident que je dois parler en leur nom et demander justice."


Le soutien du public


Depuis dix ans, il y a eu de nombreuses émouvantes histoires de personnes exprimant leur soutien au Falun Gong.


Beaucoup de gens fréquentent une bibliothèque près de l’ambassade Chinoise. Certains passants s’approchent et viennent parler avec les pratiquants. Par temps froid, certains leur apportent du café chaud pour manifester leur soutien. Beaucoup demandent ce qu’ils peuvent faire pour aider à mettre un terme à la persécution.


Une fois, deux jeunes Chinois sont venus à l’Ambassade pour des demandes de visas. La pratiquante, Mme Lu leur a expliqué les faits concernant Falun Dafa et la persécution en Chine. Le jeune homme s’est inscrit pour démissionner de la Ligue de la Jeunesse (une affiliation au Parti communiste chinois) sous son vrai nom.


Un homme, après avoir entendu une présentation du Falun Gong et de la persécution en Chine a dit : «Vous faîtes du bon travail, continuez!» Puis il a dit qu’il partait dans l’après-midi pour un voyage en Thaïlande, autrement il se serait assis avec les pratiquants pour manifester avec eux.


Certains visiteurs chinois venus à l’ambassade ont encouragé les pratiquants en disant : " Pratiquez diligemment et progressez." Ils ont dit qu’ils lisaient le journal The Epoch Times (en langue Chinoise) et connaissaient la vérité concernant la persécution du Falun Gong.


Une fois, l’ambassade est intervenue et a fait déplacer la manifestation 50 mètres plus loin. Les pratiquants ont discuté avec le gouvernement local et le système judiciaire. Finalement, le site de la manifestation a été réinstallé face à l’ambassade Chinoise.


La manifestation et la clarification de la vérité en face de l’ambassade Chinoise ont permis à davantage de gens d’apprendre la vérité. Ils ont été de plus en plus nombreux à comprendre que la persécution des gens pour leurs croyances affecte tout le monde. C’est un crime contre l’humanité et donc cela concerne le monde entier. Chacun à la responsabilité de parler et d’aider à mettre un terme à la persécution.



Traduit de l'anglais en Europe