Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Les pratiquants suédois commémorent l’appel pacifique du 25 avril

Vendredi 4 mai 2012

(Minghui.org)


Le 20 avril 2012, afin de commémorer le 13eme anniversaire du 25 avril, lorsque plus de 10 000 pratiquants de Falun Gong ont fait pacifiquement appel à Pékin, les pratiquant en Suède se sont rassemblés sur la Place Mynttorget entre le Palais royal et le Parlement suédois. Ils ont fait la démonstration des exercices du Falun Gong, exposé les mensonges du Parti communiste chinois (PCC) et la persécution en mettant en place des panneaux d'information, appelé les gens à œuvrer ensemble pour aider à mettre fin la persécution du Falun Gong en Chine, et demandé que Jiang Zemin et ses complices soient traduits en justice.



Pratique de groupe sur la place Mynttorget pour commémorer l’appel pacifique du 25 avril et appeler à traduire Jiang Zemin et sa faction en justice.



法轮功学员向过往人们讲述真相


Expliquer les faits aux passants


 


了解真相的人们签名支持制止迫害


Signer une pétition de soutien au Falun Gong


Les Suédois soutiennent le Falun Gong et condamnent la persécution par le PCC


La musique mélodieuse et les exercices tranquilles du Falun Gong ont attiré de nombreuses personnes qui sont restés assister à l’événement. Une jeune suédoise de Linköping dans la partie sud de la Suède était très intéressée par Falun Gong et n’est partie qu’après avoir appris un exercice et pris les informations de contact pour le site de pratique local de Linköping.


Un groupe d’étudiants de Lettonie s’est rassemblé autour des affiches pour en apprendre plus sur le Falun Gong. Ils ne comprenaient pas pourquoi une si bonne pratique était soumise par le PCC à une persécution . Ils ont soulevé de nombreuses questions et les pratiquants y ont répondu l’une après l’autre, de l’appel du 25 avril à la mise en scène de l’auto immolation place Tienanmen. Après avoir appris les faits, les jeunes gens ont pris l’initiative de signer la pétition demandant la fin de la persécution, puis ont encouragé le reste de leur groupe à signer aussi.


Les mensonges ne peuvent plus tenir


M. Li, qui vit actuellement en Suède, assistait à l’appel pacifique du 25 avril treize ans plus tôt et a témoigné du rassemblement qui avait regroupé plusieurs milliers de personnes. Se souvenant des scènes vécues il y a treize ans, il a déclaré : " À cette époque, avec les autres pratiquants, je suis allé manifester auprès du gouvernement en accord avec les droits garantis dans la Constitution. Je n’aurai jamais imaginé que l’activité deviendrait un événement historique majeur. Aujourd’hui, en ce jour spécial, le Premier ministre chinois Wen Jiabao et son entourage sont en visite en Suède. Cela leur donne l’opportunité d’apprendre la vérité concernant le Falun Gong. J’espère que les fonctionnaires communistes chinois ayant une conscience pourront rapidement discerner le vrai du faux, traduire Jiang et sa faction en justice, et mettre immédiatement fin à la persécution de Falun Gong. "


Li a ajouté: "Selon la Loi de l’univers qui veut que le bien soit récompensé par le bien et le mal soit rétribué par le mal ! Pendant treize ans, en dépit de la diffamation du PCC et de son utilisation fallacieuse de l’appel du 25 avril pour justifier sa persécution, les pratiquants de Falun Gong ont persisté à clarifier pacifiquement et rationnellement les faits, avec une grande compassion et une grande tolérance. La désinformation et les mensonges du PCC ont été exposés au grand jour les uns après les autres—que ce soit l’appel du 25 avril, les soi-disant 1400 décès, la mise en scène de l’auto immolation de la place Tiananmen, etc. Les mensonges ne peuvent plus tenir. La vérité sera bientôt révélée. "


Un homme d’âge moyen du nord-est de la Chine a lu attentivement les affiches à propos du Falun Gong, puis a entamé une conversation avec plusieurs pratiquants. Il a déclaré bien connaître la tyrannie du PCC. Il n’a jamais voulu rejoindre le parti, mais son fils, qui étudie en Suède, en est membre. Après avoir discuté avec les pratiquants, il a réalisé l’importance de quitter le PCC et déclaré qu’il parlerait à son fils et lui demanderait de démissionner en ligne.


Six chinois, après s'être informés davantage à propos du Falun Gong, de la persécution et des crimes du PCC, ont annoncé leur démission du parti et de ses organisations affiliées.



Traduit de l'anglais en Europe



font>