Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une professeur d'anglais fait la grève de la faim pour protester contre l'emprisonnement et la torture, sa famille craint pour sa vie

Jeudi 2 janvier 2014 |   Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jilin en Chine

(Minghui.org) Mme Song Yanqun, une professeur d'anglais de la ville de Shulan, a été illégalement arrêtée en novembre 2003 et condamnée à douze ans de prison par le tribunal de la ville de Shulan. Elle a enduré d'innombrables tortures et lavages de cerveau dans la prison pour femmes du Jilin parce qu'elle a refusé de renoncer au Falun Gong. Le 16 décembre 2012 elle a été libérée pour raisons médicales. Elle a été emprisonnée pendant neuf ans.

Mme Song n'avait pas complètement récupéré quand elle a été ramenée à la prison le 7 septembre 2013. Les autorités pénitentiaires se sont opposées aux nombreuses demandes de sa famille à lui rendre visite

Après beaucoup d'efforts son père a finalement pu lui rendre visite le 3 décembre 2013. Mme Song était faible, amaigrie et avait besoin d'aide pour marcher. Elle a dit à son père qu'elle était en grève de la faim pour protester contre son emprisonnement pour sa croyance. Sa famille est inquiète pour sa vie

Mme Song Yanqun

Rapports antérieurs :

Mme Song Yanqun, une professeur d’anglais de la province du Jilin, raconte son histoire de persécution

La prison pour femmes de Heizuizi refuse son droit de visite à la famille de Mme Song Yanqun, affaiblie par la torture et une grève de la faim

Plus que la peau et les os, une professeur d'anglais sévèrement persécutée dans la prison pour femmes de Changchun

Traduit de l'anglais en Suisse