Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

La persécution du Falun Gong et de ses avocats à Jiansanjiang s'est étendue à la ville de Jiamusi

Jeudi 17 avril 2014 |   Écrit par un correspondant de la province du Heilongjiang, Chine

(Minghui.org) Le 20 mars 2014, les avocats Tang Jitian, Jiang Tianyong, Zhang Junjie, et Wang Cheng sont allés au Centre de lavage de cerveau de Jiansanjiang dans la province du Heilongjiang pour obtenir la libération de leurs clients, des pratiquants de Falun Gong ayant été illégalement arrêtés pour leurs convictions. Ces avocats ont été rejoints par 30 membres des familles des pratiquants.

Les quatre avocats ont été emmenés au poste de police le matin du 21 mars. Alors que des policiers en uniforme les surveillaient, des policiers en civil les ont sévèrement battus. Zhang Junjie a eu trois fractures. Quand Zhang Junjie a été libéré cinq jours plus tard, il a déclaré que les trois autres avocats, toujours détenus, avaient subi une torture bien pire.

Des crimes dénoncés internationalement

La dénonciation internationale de ce crime a effrayé les autorités et la police de Jiansanjiang. En conséquence, des fonctionnaires de Beijing et de la province du Heilongjiang sont allés au Bureau de Récupération des Terres du Heilongjiang et se sont installés à la réception, l'appartement de l'immeuble Midu, afin de pouvoir personnellement superviser et orchestrer la persécution de ces victimes et contrôler les dommages causés par la mauvaise publicité. Ils ont mobilisé la police de la ville pour arrêter les manifestants et les pratiquants de Falun Gong locaux.

Le ministère de la Sécurité publique du Heilongjiang et les personnes de Jiansanjiang qui ont participé à la persécution ont eu une réunion dans la ville de Jiamusi, Heilongjiang, le 3 avril 2014. Ils ont faussement déclaré que les pratiquants de Falun Gong dans la ville de Jiamusi causaient tous les problèmes à Jiansanjiang. Ils ont ensuite ordonné une nouvelle série de mesures de surveillance d'Internet et d’écoutes téléphoniques pour arrêter encore plus de pratiquants.

Le 3 avril à 14 heures, une dizaine de policiers ont battu le mari de la pratiquante Mme Liu Lijie, alors qu'il rentrait chez lui et déverrouillait sa porte. La police est entrée et a emmené Mme Liu et son mari. Ils ont été détenus dans le département de police de Xiangyang. La police a fouillé leur appartement et confisqué du matériel de Falun Dafa appartenant à Mme Liu, un ordinateur, des accessoires informatiques et de l'argent en espèces.

Personnes et organismes impliqués dans la persécution :

Département de police de Jiamusi

Département de police de Xiangyang

Poste de police de Baowei

Division intérieure de la sécurité

Zou Qiang (邹强), directeur du Département de police de Xiangyang : +86-454-8668588, +86-13903688588 (portable)

Li Dapeng (李大鹏), agent de police du poste de police de Baowei : +86-13846192666 (portable)

Traduit de l'anglais en Europe