Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Ma famille est reconnaissante envers Maître Li

Mardi 26 décembre 2017 |   Écrit par Yu Hui

(Minghui.org) J'ai 74 ans, j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1996. J'ai rapidement vécu de nombreux changements positifs et mes maladies ont disparu. Je me sentais pleine d'énergie, même monter les escaliers était facile, comme si quelqu'un me poussait par derrière. Je pensais : « Ce Falun Dafa est spécial. Je ne vais jamais cesser de pratiquer. »

Après que la persécution du Falun Dafa a commencé en 1999, j'ai continué à pratiquer et Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) m'a aidée à maintes reprises. En voici quelques exemples.

Un accident de voiture

J'ai dit au chauffeur de taxi : « Je vais bien, je suis une pratiquante de Falun Dafa, vous pouvez partir. » Je me suis relevée et j'ai marché. Je sais que sans l'aide du Maître, j'aurais été sérieusement blessée.

Le cancer de ma fille résolu

Ma fille est dans la quarantaine. Elle a pratiqué le Falun Dafa il y a des années, mais elle a cessé quand la persécution a commencé en 1999. Plus tard, on lui a diagnostiqué un cancer, le diagnostic a été confirmé par les hôpitaux au niveau cantonal et provincial. Une opération était programmée au Peking Union Medical College Hospital, un des meilleurs hôpitaux de Chine.

Pour lui changer les idées par rapport à la situation, je lui ai donné des DVD produits par des pratiquants. Ils étaient à propos de l'histoire du Falun Dafa ; comme elle avait pratiqué auparavant, elle était très intéressée. Le troisième jour qu'elle regardait les DVD, elle a tout à coup toussé et craché l'équivalent d'une balle noire sanguinolente.

Son mari était stupéfait qu'elle crache sa tumeur. Ses parents ne pouvaient pas y croire et l'ont pressée de retourner à l'hôpital pour avoir un contrôle. Les médecins ont confirmé que la tumeur était partie, mais ils ne pouvaient pas l'expliquer.

Mon fils toxicomane

Mon fils a décidé de démarrer sa propre affaire. Comme il n'avait pas beaucoup d'expérience, il a rapidement perdu tout l'argent qu'il avait investi, des dizaines de milliers de yuans. Influencé par ses amis, il a commencé à consommer de la drogue.

J'était très triste quand j'ai entendu ça. Je lui ai dit de se rappeler que « Falun Dafa est bon » et « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Il était d'accord et a dit qu'il savait que Dafa est bon.

Malheureusement, il a continué à consommer de la drogue. Quand la police l'a arrêté et l'a emmené au poste, il a paniqué et avalé son briquet. Quand il a été emmené à l'hôpital, une radiographie aux rayons X a montré le briquet dans son estomac. La police nous a contactés et dit qu'il pourrait être mis en liberté sous caution si nous payions 2000 yuans pour son traitement médical.

Après avoir cherché notre fils à la police, je l'ai emmené dans un autre hôpital. Les médecins ont recommandé de l'opérer immédiatement, ils ont dit que le liquide dans le briquet pourrait endommager son estomac. J'ai emmené mon fils à la maison pour le préparer à l'opération.

Quand nous sommes retournés à l'hôpital, cependant, les médecins ont refait un contrôle et le briquet avait disparu. Ravis, nous sommes rentrés à la maison.

Après cet incident, mon fils a cessé de consommer de la drogue. Je lui ai expliqué que, parce qu'il croyait sincèrement que le Falun Dafa est bon et Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon, le Maître l'avait aidé et il était en mesure de cesser la consommation de drogue.

J'ai dit : « Sinon, il te serait difficile d'abandonner la drogue aussi facilement. » Il a dit qu'il était très reconnaissant envers Maître Li.

Traduit de l'anglais en Suisse