Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

M. Li Hongwei emprisonné et torturé pour sa croyance

Dimanche 28 mai 2017 |   Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Liaoning, Chine

(Minghui.org) M. Li Hongwei, un pratiquant de Falun Gong de 54 ans, souffre de plusieurs maladies après avoir été emprisonné et torturé.

M. Li Hongwei

M. Li Hongwei a été emmené à la prison de Xinrujianfan dans la ville de Shenyang début septembre 2016.

Il a ensuite été transféré à la prison de Benxi en octobre 2016. Le quartier 8 est l’endroit le plus brutal dans la prison de Benxi où les pratiquants de Falun Gong sont forcés à travailler plus de douze heures par jour sans recevoir une nourriture suffisante.

Afin de l’amener à renoncer au Falun Gong, les gardiens ont enfermé Li Hongwei dans une cellule d’isolement à quatre reprises et l’ont violemment battu à répétition. À la fin du mois de mars 2017, ils l’ont emmené à l’entrepôt et l’ont soumis à des décharges de matraques électriques.

Reconstitution d’un pratiquant soumis aux décharges d’une matraque électrique.

En conséquence des sévices physiques, M. Li souffre à présent de fréquents vertiges. Sa vue s’est détériorée et il a du mal à voir. Un côté de son corps semble être paralysé et il a besoin d’aide pour marcher. Il est aussi extrêmement assoiffé et boit presque 3 litres d’eau par jour.

Avant de pratiquer le Falun Gong, M. Li souffrait d’un certain nombre de maladies, dont du diabète et une stéatose hépatique. Il a récupéré après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong.

Les policiers du poste de police de Wusan dans le district de Hunnan, ville de Shenyang, ont arrêté M. Li alors qu’il affichait des dépliants du Falun Gong le 26 juin 2016. Le tribunal du district de Hunnan l’a jugé le 3 août et a rendu son verdict deux semaines plus tard. M. Li a été condamné à quatre ans et demi de prison et à une amende de 10 000 yuans.

Traduit de l’anglais en Europe