Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Guérison miraculeuse du jeune neveu d'une pratiquante

Jeudi 17 août 2017 |   Écrit par Shou Liang, une pratiquante de Falun Dafa dans la province du Sichuan en Chine

(Minghui.org) Je suis âgée de 68 ans et retraitée d'une pharmacie. J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1998. Avant la cultivation, j'étais une personne qui avait un tempérament irascible. J'étais agressive et étroite d'esprit et souvent j'allais à l'extrême en cas de problèmes. Pour cette raison, à l'âge de 30 ans, je souffrais de maladies telles que l'hépatite, la névrose, le syndrome de Ménière, les hémorroïdes, un problème cervical, etc. J'avais une vie de souffrance et je prenais toutes sortes de médicaments tous les jours.

Un peu plus d'un mois après que j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, tout mon corps a été nettoyé et j'étais libre de toute maladie. Pendant dix-neuf ans, j'ai été énergique et en bonne santé physiquement et mentalement sans prendre de médicaments. Je me sens légère quand je marche.

Les membres de notre famille et nos amis ont été témoins du pouvoir miraculeux du Falun Dafa grâce aux immenses changements qui ont eu lieu en moi. Ils continuent tous à approuver Dafa et à soutenir ma cultivation, même au milieu de la terreur de la persécution provoquée par l'ancien dirigeant chinois Jiang Zemin. Pour cette raison, ils ont été bénis et récompensés par une vie heureuse, une carrière réussie et ils sont tous sains et saufs.

Ci-dessous, je voudrais partager une histoire sur mon neveu (le fils de mon frère) qui a été récompensé.

Mon neveu vit dans une région rurale et sa famille dépend de l'agriculture pour vivre. Pendant la saison morte dans l'agriculture, son père allait en ville pour subventionner le revenu familial en roulant en tricycle pour le transport de passagers.

Mon neveu a été admis comme étudiant dans une école pour une formation professionnelle en 2000. Au cours de ses études, il a développé une hémorragie gastrique qui a entraîné un déclin de sa santé. Mon neveu n'était plus capable de manger de la nourriture servie dans la cafétéria de l'école et devait recourir à cuisiner des aliments spéciaux pour lui-même. Après les vacances scolaires, il devait apporter avec lui suffisamment de médicaments pour tout une période scolaire quand il retournait aux études.

Comme sa famille avait des difficultés financières, j'ai acheté les médicaments pour lui pendant ses trois années d'études supérieures. Mon neveu a été diplômé en 2003 et est rentré chez lui. Il avait l'air si mince que je ne pouvais pas m'empêcher d'être désolée pour lui. Il m'a dit que ses problèmes d'estomac ne montraient aucun signe d'amélioration. En raison de la maladie, il ne pouvait pas travailler et devait rester à la maison en prenant des médicaments pour le traitement.

Peu de temps après, mon neveu est venu me demander de l'amener à l'hôpital de la ville pour une endoscopie. Après l'examen, le médecin n'a pas partagé les résultats avec lui, mais a déclaré : « Traitez votre problème de santé dès que possible, sinon la conséquence sera très grave. » Le médecin me connaissait et m'a dit, à moi et ses parents, en privé : « Sa maladie a évolué en métastase de cancer gastrite. »

Bien qu'il ait été hospitalisé pendant un certain temps, son état ne s'est pas amélioré. Un jour, le médecin traitant de mon neveu n'était pas là et il a demandé à un autre médecin en fonction de prescrire le médicament dont il avait besoin. C'est à ce moment-là qu'il a appris la vérité sur sa propre maladie. Il était tellement effrayé, pessimiste et déçu qu'il s'est senti misérable toute la journée.

Un jour en 2005, mon neveu m'a suppliée avec impuissance : « Tante, aide-moi à trouver des experts dans ce domaine pour traiter mon état ! » J'ai répondu : « Pendant que tu étais aux études, les médicaments que j'achetais pour toi étaient tous prescrits par des experts médicaux ! Pourquoi ne t'ont-ils pas aidé ? » Je l'ai ensuite réconforté en disant : « En fait, aucun expert ni professeur dans le monde humain ne peut être comparé à notre Maître du Falun Dafa. Tu vois, j'étais une personne qui souffrait de nombreuses maladies avant de pratiquer le Falun Dafa. Tous mes maux ont disparu après avoir pratiqué pendant un peu plus d'un mois. »

Mon neveu a dit : « Je suis si jeune – seulement 22 ans ! Veux-tu que je pratique le Falun Dafa ? Je sais que le gouvernement ne permet pas aux citoyens de le pratiquer. » Je lui ai dit : « Que tu veuilles le pratiquer ou non dépend de ton affinité prédestinée avec Dafa, mais pour autant que je le sache, certains patients atteints de maladies graves se sont rétablis. Même certaines personnes souffrant de maladies en phase terminale, même si elles n'avaient pas encore commencé la pratique, se sont rétablies miraculeusement après avoir pris conscience de la vérité. Si elles croyaient dans leur cœur que Dafa est bon après avoir lu le livre appelé Zhuan Falun, ou en écoutant les enregistrements des conférences de notre Maître, leur santé a été restaurée. Tu peux également lire le Zhuan Falun d'abord. »

Après avoir entendu ce que j'ai dit, il était d'accord et est rentré à la maison avec le Zhuan Falun.

Le problème gastrique est guéri

Deux jours plus tard, mon neveu est venu me rendre le livre après avoir fini de le lire. Je ne m'attendais pas à ce qu'il puisse être si perspicace ! Il a remarqué : « Le contenu de ce livre est si bon. Il explique les principes selon lesquels les gens deviennent bons. Vous êtes tous de bonnes gens qui pratiquez le Falun Dafa. C'est mal que les pratiquants de Falun Dafa soient persécutés, et on vous donnera à tous sûrement raison plus tard. » J'étais tellement heureuse : « Tu as vraiment compris le livre et il y a l'espoir que tu puisses être sauvé ! »

Je lui ai ensuite suggéré de lire le livre des Neuf commentaires sur le Parti communiste afin qu'il puisse comprendre la nature perverse du Parti communiste chinois (PCC) et pourquoi le PCC persécute le Falun Dafa. Quand je lui ai remis les Neuf commentaires, mon mari voulait l'empêcher de prendre le livre, mais il l'a quand même accepté avec un sourire.

Après un certain laps de temps, mon neveu est venu me remettre le livre des Neuf commentaires sur le Parti communiste, et j'y ai trouvé un morceau de papier coincé parmi les pages. Quand j'ai lu le document, j'ai trouvé que c'était sa déclaration pour démissionner des organisations affiliées du PCC et il me demandait de l'aider à le publier sur Internet. Il m'a dit : « Pendant le temps où je lisais ces deux livres, je ne suis plus allé voir de médecins ni n'ai pris de médicaments. Maintenant, ma douleur à l'estomac a disparu et je peux tolérer des repas réguliers. Je sens que ma santé s'améliore de façon manifeste. »

Je lui ai ensuite parlé davantage des faits sur le Falun Dafa et lui ai demandé d'écouter les enregistrements de l'enseignement du Maître. Il est allé à la maison et après avoir écouté les enseignements une seule fois, sa maladie a disparu. Après avoir fait ses adieux aux hôpitaux et aux médicaments, il est devenu un jeune homme en bonne santé, se sentant détendu, heureux et énergique.

Récompensé par la bonne fortune et le bonheur

Après avoir recouvert la santé, mon neveu est allé à la capitale provinciale pour trouver un emploi. Il a facilement obtenu un emploi dans une entreprise privée qui fabrique des accessoires d'avion. Mon neveu a été bientôt sélectionné comme l'apprenti final par un ancien maître qui était l'autorité technique dans l'usine. Le vieux maître a essayé de transmettre sa propre technologie unique à mon neveu et même le considérait comme son troisième fils (l'ancien maître a deux fils).

Il a passé trois ans à suivre son maître. Grâce à la coopération entre eux, le maître et l'apprenti ont gagné un brevet national qui peut être utilisé par la force aérienne. Après avoir passé ses compétences à son apprenti, le maître a annoncé sa retraite, encourageant mon neveu à chercher de plus grandes opportunités d'emplois.

Mon neveu a plus tard trouvé un autre emploi dans un cabinet de marketing. En seulement quelques années, il a été promu à être cadre dans l'entreprise. Il a acheté une maison et une voiture dans la capitale provinciale. Maintenant, il est marié avec un fils et mène une vie heureuse.

Bien que mon neveu n'ait pas encore commencé à cultiver, il sait très bien qu'il a reçu tant de bénédictions du Falun Dafa. Il est tellement reconnaissant pour ses nombreux succès et parle souvent du Falun Dafa à ses proches et partage ses propres expériences. De plus, il a persuadé ses parents et amis de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. Maintenant, les membres de la famille de son épouse ont tous démissionné du PCC.

À son mariage, mon neveu a profité de l'occasion pour persuader ses anciens camarades de classe qui étaient venus assister à la cérémonie, de démissionner du PCC. Parfois, il m'aide également à poster des lettres clarifiant la vérité.

Après avoir pris conscience de la vérité et fait des choses pour Dafa, mon neveu a été protégé et récompensé par beaucoup de bonheur.

Traduit de l'anglais au Canada