Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un pratiquant du Moyen-Orient : Le Falun Dafa m'a mis sur le droit chemin

Mercredi 17 octobre 2018 |   Écrit par un pratiquant de Dafa au Moyen-Orient

(Minghui.org) Je suis un pratiquant du Moyen-Orient et j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa début 2005. Avant que je ne commence la cultivation dans Dafa, j'ai toujours prié Dieu de m'aider et de me mettre sur le droit chemin.

J'avais l'habitude de boire de l'alcool au moins 3 à 4 fois par semaine et des fois, je buvais tous les jours. Je ne pouvais pas aller à une fête, passer des vacances, ou voyager sans boire. Je me sentais souvent mal à cause de mes excès de boisson, mais je semblais ne rien pouvoir y faire. Je n’étais simplement pas heureux sans alcool. Lorsque j'étais invité à une fête, j'amenais toujours une bouteille avec moi et la buvais pendant le trajet.

Au travail, si je devais de l'argent à quelqu'un, je ne le remboursais pas jusqu'à ce qu'il le réclame. Si j'avais un produit usagé ou défectueux, je n'en parlais pas au consommateur et le vendais comme s'il était neuf.

J'avais des relations immorales avec beaucoup de personnes. Je mentais du matin au soir. En conduisant, si quelqu'un se mettait sur mon chemin, je devais me venger d'une façon ou d'une autre et ne laissais pas cette personne tranquille. Insulter les gens était devenu une habitude. Si j'avais une dispute avec quelqu'un, je commençais à l'insulter. J'étais toujours stressé et anxieux et j'avais du mal à dormir, alors je suis allé consulter un médecin.

Un jour, un ami qui pratique le Falun Dafa est venu me voir et m'a parlé de la pratique. Je ne l'ai pas écouté très attentivement à ce moment-là. Il est revenu une semaine plus tard et m'a parlé des bienfaits du Falun Dafa et m'a suggéré d'aller au parc pour y apprendre les exercices. Sans réellement y réfléchir, j'ai accepté et j'y suis allé. Lorsqu'il m’a vu dans le parc, il m'a dit qu'il était surpris et heureux de me voir. J'étais allé au parc plusieurs fois pour observer avant de rejoindre le groupe qui pratiquait les exercices de Falun Dafa. J'ai ressenti immédiatement leur incroyable énergie.

Je pratiquais le bodybuilding et m'étais blessé au coude, me laissant une forte douleur à la main. Je ne pouvais plus serrer la main des gens à cause de la douleur. Un jour, après que nous avions fini les exercices, mon ami nous a rejoint et m’a serré la main en disant : « Tu as été génial. » Soudain, j'ai remarqué que mon coude ne me faisait plus mal.

Après être rentré chez moi, j'ai commencé à lire le Fa. Je suis arrivé à la partie du livre qui parle de boire de l'alcool dans laquelle le Maître dit :

« Il y a des gens qui s’accrochent à l’alcool autant qu’à la vie ; certains aiment l’alcool, d’autres ont déjà tant bu qu’ils sont intoxiqués, ils n’ont pas d’appétit s’il n’y a pas d’alcool avec le repas ; ils ne peuvent plus s’en passer. Nous, les pratiquants de gong, nous ne devons pas nous comporter ainsi. » (Zhuan Falun)

J'ai dit à mon ami que dès lors, j'arrêterai de boire. Grâce au Maître, j'ai réussi. J'ai compris qu’il était illusoire de croire que boire m'apporterait du bonheur et que certaines choses ne pouvaient être faites sans boire de l'alcool ! C'était une illusion ! À présent, je suis complètement libéré de ma dépendance à l'alcool et je suis très heureux.

J'ai étudié le Fa, pratiqué les exercices tous les jours et me suis cultivé moi-même. Peu après, j'ai arrêté de mentir et de me comporter de façon immorale. J'ai été testé et tenté avec de grosses sommes d'argent, mais j'ai bien passé ces tests. En conduisant, je ne riposte plus contre les autres conducteurs et au travail, je ne vends plus de produits périmés en les faisant passer pour neufs. Sans prendre aucun médicament, beaucoup de mes problèmes de santé ont été guéris et je peux m'endormir facilement la nuit. J'ai reçu tellement de bienfaits que je ne peux pas tous les énumérer ici.

Je suis en larmes en écrivant ce témoignage. Je suis si heureux et reconnaissant de pratiquer Dafa. Le Maître m'a accordé sa miséricorde et sa grâce. J'espère que mon partage en aidera d’autres qui souhaitent trouver Dafa et retourner à leur être véritable.

J'aimerais terminer mon partage par un poème extrait de Hong Yin :

« Affinité, retourner au fruit sacré

Pendant ô combien d'années chercher le maître,

un jour le voir en personne.

Obtenir le Fa, cultiver pour retourner,

atteindre la plénitude parfaite, rentrer en suivant le Maître. »

Traduit de l'anglais en Europe