Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

En tant que pratiquante, j'ai été témoin d'une terre de pureté sur terre

Mardi 13 novembre 2018 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa de la province du Shenxi, Chine

(Minghui.org) Je suis une fonctionnaire du gouvernement à la retraite de 63 ans. J'adorais les sports en grandissant et j'ai appris différentes pratiques de qigong avec peu de succès avant que j'aie 40 ans. Tout aurait été en vain et je vivrais encore dans la confusion si ce n'était de Maître Li et de Dafa.

En octobre 1997, j'ai vu des gens faire les exercices ensemble sur la place centrale. J'ai lu les tableaux d'affichage sur le Falun Dafa, qui m'intéressait vraiment. C'est alors que j'ai commencé mon parcours pour retourner à mon authenticité première et à mon origine première. Les trois mots Authenticité-Bienveillance-Tolérance ont réveillé mes souvenirs perdus depuis longtemps. J'ai commencé à vivre selon ce principe.

J'ai bientôt rejoint la pratique matinale en groupe sur la place centrale tous les jours. Mon mari m'a accompagnée à un grand exercice collectif dans un autre canton en 1998. Voir des milliers de pratiquants, des gens de tous horizons et de tous âges, faire les exercices tranquillement et admirablement en harmonie, m'a donné un grand sens sacré. Avec tant de gens pratiquant Dafa, se conduisant selon un critère moral élevé, c'est vraiment une terre de pureté sur terre.

L'honnêteté quand il s'agit de l'argent

Un jour, plus de 200 d'entre nous se sont rassemblés dans la maison d'un compagnon de cultivation pour écouter la conférence de Fa du Maître sur cassettes audio. À l'heure du déjeuner, le propriétaire du restaurant qui a pris part à notre déjeuner était occupé à distribuer nos repas et a juste placé un petit panier sur la table pour recueillir ce que nous devions payer. Il a dit : « Vous êtes tous de bonnes personnes. Je vous fais confiance et je sais qu'il ne manquera pas un seul sou. »

Je suis allée à la place centrale pour faire les exercices un après-midi exceptionnellement chaud en 1998. Un homme âgé vendait des glaces à l'eau et de l'eau embouteillée à proximité. Il nous a dit : « Il fait chaud aujourd'hui. Si l'un d'entre vous veut de l'eau, mais n'a pas l'argent sur lui, n'hésitez pas à prendre une bouteille et à me payer quand vous le pourrez. Vous retourneriez de l'argent perdu à un propriétaire légitime sans une seconde pensée, donc je sais que vous serez bon avec cela. »

Il y a vingt ans, j'ai aidé la caisse de crédit des employés où je travaillais. Un jour, Mme Lin est venue déposer 1000 yuans. Quand elle s'est rendu compte que j'avais par erreur déposée 2000 dans son compte, elle m'a alertée tout de suite pour que je puisse le corriger. J'étais reconnaissante qu'elle soit si honnête. Elle m'a dit : « Je vous en prie ! Je suis une pratiquante de Falun Dafa. » Il est dommage que je n'aie pas écrit ses coordonnées à l'époque pour la contacter plus tard, mais je suis sûre qu'elle a partagé les bienfaits de Dafa avec beaucoup de gens dans sa vie.

« Les bonnes personnes comme vous sont difficiles à trouver »

Mon mari a été témoin de ma bonne santé et du fait que je n'ai pas utilisé de médicaments ni vu de médecin depuis que j'ai commencé à pratiquer. Je lui ai parlé des enseignements, comme la raison pour laquelle les gens ont des maladies et la loi selon laquelle le bien est récompensé tandis que le mal est puni. Parce que j'étais diligente sur le fait d'être stricte selon Dafa, mon mari a également commencé à être prévenant envers les autres.

Autour du Nouvel An 2013, il s’est précipité au travail quand il est tombé sur un portefeuille à l'entrée de notre communauté résidentielle. À l'intérieur, il y avait 1600 yuans en espèces, une carte bancaire et une carte d'identité de citoyen et d’autres choses. Sa première pensée était : « Ma femme est une pratiquante de Falun Dafa qui est prévenante envers les autres en toutes circonstances. » Il a retourné le portefeuille au bureau de sécurité de la communauté et plus tard, il m’a appelée et m'en a parlé. Je l'ai félicité, disant qu'il s'était vraiment conduit selon le principe de Dafa. C'est la preuve vivante que lorsqu'une personne pratique, toute la famille en bénéficie.

Le propriétaire du portefeuille est venu plus tard pour nous remercier et a emmené sa fiancée. J'en ai profité pour leur parler des enseignements de Dafa et du Maître. En partant, ils ont dit : « De bonnes personnes comme vous sont difficiles à trouver de nos jours. »

J'ai compris au cours des vingt dernières années de cultivation que Dafa est notre seul espoir. C'est aussi la raison pour laquelle le Parti communiste chinois ne sera jamais en mesure de détruire Dafa et ses pratiquants. J'espère que tout le monde avec une affinité prédestinée trouvera Dafa.

Traduit de l'anglais au Canada