Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Les pratiquants de Falun Gong sensibilisent les esprits à la célèbre Porte de Brandebourg de Berlin

Vendredi 9 novembre 2018 |   Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Allemagne

(Minghui.org) Le samedi 27 octobre 2018, les pratiquants de Falun Gong d’Allemagne ont organisé des activités à un des endroits les plus visités de Berlin, la Porte de Brandebourg.

Depuis sa construction, la Porte de Brandebourg a été le théâtre de nombreux événements historiques. Construite au XVIIIe siècle, le monument néoclassique rappelle encore aujourd'hui l'histoire mouvementée de l'Europe, ainsi que la division de l'Allemagne pendant la guerre froide et la réunification en 1989.

Les pratiquants ont fait la démonstration des exercices et demandé aux Berlinois et aux touristes de signer une pétition appelant à mettre fin à la persécution du Parti communiste chinois (PCC) à l'encontre du Falun Gong. De nombreuses personnes ont exprimé un soutien sincère au Falun Gong, et certains ont exprimé vouloir apprendre les exercices de Falun Gong.

Les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices à la Porte de Brandebourg.

Trois étudiants signent une pétition réclamant la fin des prélèvements forcés d'organes sur des pratiquants de Falun Gong par le PCC.

Trois étudiants, Franziska, Ronja et Inge, ont condamné le massacre des pratiquants de Falun Gong par le PCC afin de vendre leurs organes. Ils ont signé une pétition demandant la fin de ces crimes contre l'humanité. Franziska a déclaré : « La persécution est une violation de la dignité humaine ! »

Gabriele a signé la pétition sans la moindre hésitation. Elle avait entendu parler du crime des prélèvements d'organes par le PCC lors d’un voyage aux États-Unis. Elle a dit que la persécution était un crime contre l'humanité et que les pratiquants de Falun Gong étaient pacifiques et ne devraient pas être persécutés. Elle espère que les responsables politiques allemands puissent prêter attention à la question et fassent pression sur le PCC à travers leurs liens économiques.

Samy signe en soutien aux pratiquants de Falun Gong.

Samy, de Londres, avait également entendu parler des prélèvements forcés d'organes en Chine à un stand d'information à Londres. En voyant des gens s'approcher du stand du Falun Gong pour lire l'information, il s’est souvenu de ce qu'il avait alors appris. Il est venu demander à un pratiquant : « Où puis-je signer ? »

Il a ajouté : « Je suis très reconnaissant que cette ancienne culture [le Falun Gong] puisse être transmise ! »

Cora d’Oranienburg signe la pétition.

Cora d'Oranienburg, une ville située à environ 45 minutes en voiture au nord de Berlin, a dit qu'il était difficile d'imaginer que des gens sont torturés de la sorte à notre époque. « Il y a une telle différence s'agissant des droits fondamentaux de la personne dans les différents coins du monde. C'est terrible pour les Chinois de vivre dans la peur comme ça », a-t-elle dit.

Cora a manifesté un grand intérêt pour le Falun Gong. Elle a dit qu'elle aimait la culture asiatique et se faisait traiter par acupuncture quand elle était malade. Quand elle a entendu mentionner les bienfaits du Falun Gong pour la santé, elle a dit qu'elle allait apprendre les exercices à Tiergarten, un parc populaire dans le centre-ville de Berlin. Elle a dit qu'elle était reconnaissante d’être informée sur cette ancienne pratique de raffinement de soi.

Francesco d'Italie veut aider à mettre fin à la persécution.

Francesco et Alessandro, deux touristes italiens, se sont demandés si les Chinois faisaient quelque chose pour faire cesser les prélèvements forcés d'organes sur les pratiquants de Falun Gong. Ils ont dit qu'ils étaient reconnaissants des efforts déployés par les pratiquants pour mettre fin à la persécution . Tous deux ont signé la pétition.

Traduit de l'anglais en Europe