(Minghui.org) Quand je suis passée près d’un marché du travail, j’ai remarqué beaucoup de personnes qui cherchaient un emploi. Certaines entreprises avaient affiché des emplois et cherchaient des employés qualifiés. J’ai pensé que c’était une bonne occasion de parler aux gens du Falun Dafa et de sa persécution par le régime communiste. Je me suis arrêtée et j’ai avancé dans la foule.

J’ai vu une femme qui semblait avoir mon âge et j’ai commencé à parler avec elle. Je lui ai parlé de la persécution et du fait que le Falun Dafa s’est répandu dans le monde entier. Elle a écouté et a commenté avec doute : « Il y a une personne dans notre village qui pratiquait le Falun Dafa. Sa femme a divorcé et maintenant il marche bizarrement et semble tout triste. »

J’ai remarqué que beaucoup de personnes à côté nous écoutaient aussi. J’ai donc profité de l’occasion pour lui dire que la persécution est cruelle et qu’elle a causé des blessures aux pratiquants. Ce sont les mensonges de la propagande du gouvernement qui ont amené les gens à être hostiles envers Dafa et à mal comprendre Dafa. Sa femme avait divorcé à cause de la persécution. Il est handicapé et marche bizarrement parce qu’il a été maltraité.

Ensuite, j’ai également dit que l’on ne peut pas décrire avec des mots ce que les pratiquants doivent endurer pendant cette persécution. Je lui ai alors clarifié la vérité sur les auto-immolations sur la place Tiananmen et sur la bonté de Dafa. J’ai également expliqué que si on démissionne du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations pour la jeunesse, on ne sera pas impliqué dans les mauvaises actions du PCC quand il perdra le pouvoir. La dame a écouté attentivement et les autres aussi. Finalement, elle semblait heureuse d’avoir la possibilité de démissionner du PCC.

La réflexion amène à la compréhension

J’ai réfléchi et je me suis demandé pourquoi cette fois-ci j’avais pu aider cette dame à comprendre la vérité. Ma conclusion a été que lorsqu’elle avait parlé négativement de la situation embarrassante de ce compagnon de cultivation, j'étais restée calme et je n’avais pas laissé de pensée négative remuer mon cœur. C’était en accord avec le Fa. Dans le passé, chaque fois que je rencontrais des situations similaires, mon cœur était facilement perturbé et je me plaignais du comportement inapproprié des autres pratiquants. Je me laissais totalement contrôler par mes attachements humains. Par conséquent, je ne pouvais pas bien clarifier la vérité aux gens.

À l’avenir, je dois faire les trois choses selon les exigences du Maître et bien me cultiver. Je vais constamment regarder à l’intérieur et observer les forces des autres pratiquants plutôt que leurs défauts. Je devrais mesurer les choses selon Dafa. Quand d’autres pratiquants ne réussissent pas bien à certains égards, je devrais être gentille, essayer de les comprendre et de leur faire prendre conscience de leurs erreurs au lieu de les blâmer. Je ne devrais pas penser que ma compréhension est juste et que les autres ont tort. En fait, chaque pratiquant a signé un contrat avec le Maître, a quitté son lieu d'origine et est venu dans ce monde pour aider le Maître lors de la rectification du Fa.

Les pratiquants ont enduré des épreuves et des tribulations, et sont essentiellement de bons pratiquants. Ce n’est qu’en étant humbles, en lâchant nos ego et l’attachement à vouloir nous faire valoir, que nous pouvons bien faire ce que nous devons faire, bien coopérer avec les autres pratiquants et aider plus de gens à connaître la vérité sur Dafa.

Traduit de l’anglais en France