Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le pouvoir du Falun Dafa : Un bébé miracle

Samedi 10 mars 2018 |   Écrit par la parente d'une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) J'ai 45 ans, je suis la parente d'une pratiquante de Falun Dafa. Il y a sept ans, ma fille aînée est décédée. Mon mari et moi étions dévastés, surtout parce que je ne pouvais pas avoir d'autre enfant, car j'avais une tumeur utérine.

Ma cousine et sa belle-sœur sont des pratiquantes de Falun Gong. Elles ont entendu parler de ma situation et sont venues nous rendre visite. Elles nous ont parlé du Falun Dafa, y compris du coup monté de l'auto-immolation sur la place Tiananmen fomenté par l'ancien dirigeant du Parti communiste, Jiang Zemin.

Mon mari et moi les avons crues. Elles m'ont dit : « Si tu crois vraiment, tu peux demander à Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, de t'aider, mais tu dois être sincère. »

Nous avons demandé à Maître Li : « Maître, nous avons perdu notre seul enfant et on m'a dit que je ne pourrais pas en avoir d'autre. Vous êtes notre seul espoir. »

Notre croyance était justifiée, car un mois plus tard, j'étais enceinte. Mon mari et moi étions tellement enthousiastes, de même ma cousine et sa belle-sœur.

Mais la tumeur utérine grandissait en même temps que le fœtus. En fait, elle grandissait plus vite que le fœtus. Lorsque j'étais enceinte de quatre mois, j'ai été hospitalisée dans une salle commune avec dix autres femmes ayant une tumeur utérine. Malheureusement, presque chaque jour un fœtus mourait, jusqu'à ce que nous ne soyons plus que deux.

Mon mari et moi avons commencé à perdre confiance. D'ailleurs, le médecin n'arrêtait pas de nous mettre en garde qu'aucun fœtus ne pourrait survivre à une telle situation.

Mon mari a contacté ma cousine et lui a demandé que faire. Elles m'ont rendu visite chaque jour pour m'encourager et m'ont demandé de réciter sincèrement « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Parce que je savais que cet enfant nous avait été donné par le Maître, j'ai répété sans cesse « Falun Dafa est bon. » J'ai aussi commencé à écouter les conférences audio du Maître.

Lorsque j'étais enceinte de sept mois, j'étais sous une surveillance constante et les médecins et infirmières venaient me contrôler régulièrement.

À sept mois et demi, le médecin chef m'a demandé : « Quelle divinité vénère votre famille ? Dans votre situation, personne n'a eu un fœtus qui survive comme pour vous. »

Je craignais qu'il ne soit contre le Falun Dafa, alors je ne lui ai pas dit la vérité. Mais il venait toujours et me demandait : « Croyez-vous dans le Bouddha ? » Je disais toujours : « Oui. » Il a voulu que j'aie une césarienne à huit mois et demi.

La procédure a été une réussite et j'ai eu une petite fille en bonne santé. Le médecin a dit : « Vous avez battu le record. Personne dans cet état n'a été capable de mener le fœtus à terme. Vous êtes la seule dans l'histoire de cet hôpital. » Ma sœur a dit : « C'est grâce au Maître. »

Avec notre immense gratitude envers le Maître, nous avons appelé notre fille « Fa Bao » (trésor du Fa). Elle a sept ans maintenant et est très intelligente. Elle a de très bonnes notes et adore chanter des chansons de pratiquants de Dafa.

Merci Maître pour nous avoir donné un adorable bébé et ainsi une famille. Il n'y a pas de mots pour exprimer notre gratitude.

Traduit de l'anglais en Suisse