Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le Falun Dafa a sauvé la vie de mon mari

Dimanche 11 mars 2018 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa dans la province du Shandong, Chine

(Minghui.org) Avant de pratiquer le Falun Dafa, j'ai souffert de nombreuses maladies. L'hôpital ne pouvait identifier aucune de mes maladies ni offrir d'aide. J'ai eu recours à la sorcellerie, ce qui n'a pas aidé non plus.

Des proches m'ont présenté le Falun Dafa en 1996. J'ai suivi les enseignements avec diligence et j'ai guéri de toutes mes maladies.

Mon mari a eu des problèmes d'estomac. Je lui ai demandé de pratiquer le Falun Dafa avec moi. Il a dit qu'il soutiendrait ma pratique, mais qu'il ne voulait pas pratiquer lui-même. J'ai acheté un magnétophone et les enregistrements des conférences de Falun Dafa et je lui ai demandé d'écouter avec moi. Mon mari a écouté et il s'est rétabli peu de temps après avoir écouté les conférences de Dafa.

Le Parti communiste chinois (PCC) a commencé sa persécution du Falun Dafa en 1999. Ils m'ont infligé des amendes à plusieurs reprises. Mon mari est devenu effrayé et voulait que j'arrête de pratiquer le Falun Dafa.

Puis ses douleurs d'estomac sont revenues en novembre 2000. Il est allé voir des médecins, mais ils n'ont pas pu l'aider et il a perdu beaucoup de poids. Il est allé voir un sorcier qui lui a dit que rien ne pouvait l'aider et qu'il ne vivrait plus très longtemps.

« Le Falun Dafa est pour l'esprit et le corps », ai-je dit. « Tu sais que c'est bon et que c'est ton seul espoir. »

Nous avons commencé à étudier ensemble le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa. Une semaine plus tard, il était capable de manger et de travailler à nouveau. Nous étions tous très reconnaissants envers Dafa.

J'ai appris de la Télévision centrale chinoise que les pratiquants étaient allés à Pékin pour demander justice pour le Falun Dafa. J'ai dit à mon mari qu'en tant que bénéficiaire de Dafa, je devrais aussi aller à Pékin faire appel pour le droit de pratiquer le Falun Dafa et faire savoir aux gens que le Falun Dafa est bon.

Avec le soutien de mon mari, je suis allée à Pékin. J'ai été arrêtée par les agents du gouvernement de la ville. Ils m'ont condamnée à une amende, m'ont emmenée dans un centre de lavage de cerveau et m'ont battue. Voyant que j'avais été battue, mon mari a été traumatisé et ne voulait plus pratiquer le Falun Dafa.

Sa maladie est revenue en 2008 et il vomissait s'il essayait de manger ou de boire. Son teint était mauvais et ses cheveux sont devenus secs et cassants. Les voisins pensaient qu'il était en train de mourir. Je lui ai dit que le Falun Dafa n'avait pas seulement guéri ses maladies, mais avait aussi prolongé sa vie. Je lui ai aussi dit que c'était seulement s'il cultivait qu'il vivrait.

Mon mari est revenu à la cultivation et sa santé s'est rétablie le troisième jour. Il est sorti du faubourg pour aller chercher du travail. Il avait l'air en si bonne santé quand il est revenu que les voisins ne l'ont pas reconnu. Ils ont tous vu que Dafa était merveilleux. Ils ont soutenu ma pratique et tous ont démissionné du Parti et de ses organisations de jeunesse.

Rencontrer des événements dangereux

Mon mari a travaillé à l'extérieur de la ville pendant huit ans, où il a été confronté à deux incidents dangereux. Le premier, alors qu'il se trouvait à 76 mètres au-dessus du sol, il travaillait dans un panier surélevé qui s'est renversé et il est tombé du panier. Il a atterri sur un échafaudage avant de tomber très loin, mais il a été sain et sauf.

Il a eu un autre accident sur un échafaud en mai. Il est tombé et a entendu sa côte se casser et il avait peur de bouger. Je lui ai dit qu'il ne devrait pas être effrayé.

Nous avons étudié le Fa ensemble après son retour à la maison. Bientôt, il a pu faire des commissions autour de la maison. Deux jours plus tard, il a fait quelques travaux. Une semaine plus tard, il a fait un rêve dans lequel on lui a dit que les os fracturés prendraient cent jours pour se rétablir. « C'est le 99e jour, alors il sera bien dans un jour. »

Effectivement, il n'avait plus de douleur le lendemain matin.

S'il n'y avait pas eu le Falun Dafa, la vie de mon mari aurait été terminée depuis longtemps. Je suis reconnaissante envers Maître Li Hongzhi, le fondateur et le Maître du Falun Dafa pour la vie de mon mari qui a été prolongée et pour sa bonne santé.

Traduit de l'anglais au Canada