Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Toute la famille bénéficie du Falun Dafa encore et toujours

Mercredi 4 avril 2018 |   Écrit par Li Xin, une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Avant de pratiquer le Falun Dafa, j'ai dû prendre ma retraite pour des raisons de santé. Parmi mes nombreuses affections, je souffrais de maladies cardiaques congénitales et de rhumatismes.

Je suis tombée sur le livre Falun Gong, le livre d'introduction à la cultivation et pratique du Falun Dafa, en septembre 1995. Quand j'ai vu la photo de Maître Li Hongzhi dans le livre, j'ai eu l'impression de l'avoir déjà vu quelque part auparavant. Puis je me suis souvenue que je l'avais vu dans un rêve.

Dans le rêve, je suis allée dans un monastère et j'ai vu trois files d'attente dans le couloir. J'ai rejoint la première file d'attente. Quand c'était mon tour, la nonne a pris son carnet et est partie. La même chose s'est produite après que j'ai rejoint la deuxième puis la troisième ligne, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que moi dans la salle. J'ai marché jusqu'à un chemin pavé et j'ai vu un grand homme en costume blanc qui me souriait. C'était Maître Li. Je me suis rendu compte qu'il était mon Maître et c'est pourquoi les nonnes ne m'acceptaient pas.

J'ai été très touchée quand j'ai vu la photo du Maître, j'ai alors lu le livre d'une seule traite. J'étais tellement étonnée, j'ai réalisé que c'était ce que je cherchais.

J'ai quatre sœurs et un frère cadet et tous ont leur propre famille et beaucoup d'autres parents. Ma mère, ma sœur aînée et ses deux filles ont également commencé à pratiquer le Falun Dafa peu après moi.

Échapper à un incendie

Ma cousine a accepté un emploi dans mon jardin d'enfants après avoir été licenciée d'un autre emploi. Elle était athée, mais elle a écouté les conférences audio du Maître à Guangzhou et elle a un peu changé.

L'électricité a été coupée dans l'une des salles de classe. Ma cousine a vérifié le boîtier électrique au deuxième étage et a vu qu'un fil s'était rompu. Elle a dit qu'elle pouvait le réparer. Pendant qu'elle y travaillait, en 30 secondes une grosse boule de feu a jailli, roulé le long de l'escalier jusqu'à une salle de classe et disparu. Pourtant, personne n'a été blessé.

Cet incident a provoqué un grand remue-ménage dans mon jardin d'enfants. Beaucoup de gens ont été témoins de cet incident et ont cru qu'ils ont été sauvés par le pouvoir de Dafa. Certains des parents, d'autres enseignants et mon cousin ont commencé à pratiquer le Falun Dafa après cet incident.

Pratiquer Dafa après avoir essayé trois fois

Ma sœur aînée avait 22 ans au début de la Révolution culturelle. À cette époque, elle était directrice d'une école primaire. Elle a été calomniée en tant que capitaliste et a dû défiler dans la rue parce qu'elle était belle. Après cela, elle a été mentalement perturbée et amère. Elle a été rétablie à son poste en 1976, mais elle n'en finissait pas de houspiller.

Son mari était directeur adjoint de notre service de police local. Il nous a soutenu dans la pratique du Falun Dafa après avoir vu ma mère et moi retrouver notre santé et sa femme commencer à prendre la vie du bon côté.

En 1996, il nous a dit de ne pas faire les exercices dans un certain parc parce que le gouvernement enquêtait secrètement sur les pratiquants. Il a été réaffecté au Département de contrôle de la circulation avant que la persécution du Falun Dafa ne commence en 1999. Le Maître a organisé cela je crois, parce que son département était chargé de persécuter les pratiquants.

Il a eu trois urgences à cause d'un problème cardiaque. Ma sœur lui a dit que seul le Maître pouvait le sauver et elle lui a demandé de pratiquer le Falun Dafa. Il a donc fait la méditation assise à plusieurs reprises et a pu quitter l'hôpital le quatrième jour de son séjour à l'hôpital. Il a cependant cessé de pratiquer quelques jours plus tard. Il a ensuite pratiqué pendant sept jours à l'hôpital avant de pouvoir de nouveau quitter l'hôpital. Il a pratiqué plus de dix jours à l'hôpital avant de pouvoir sortir en 2011 pour le même problème cardiaque.

Cette fois, ma sœur lui a dit qu'il devait décider s'il voulait vraiment cultiver le Falun Dafa. Il a donc décidé de pratiquer de tout son cœur et il n'a plus eu de problèmes cardiaques à partir de ce moment-là.

Une autre sœur est devenue pratiquante

Ma deuxième sœur était la directrice du Bureau de l'éducation du district. Je lui ai donné un exemplaire du Zhuan Falun en 1995. Elle l'a lu et a changé son comportement pour le meilleur, bien qu'elle n'ait pas commencé à pratiquer. Cependant, elle a refusé d'accepter des cadeaux et des pots-de-vin au travail.

C'était comme le Maître a dit :

« Nous espérons qu’après ces conférences, si certaines personnes n’arrivent pas à cultiver et pratiquer selon cette Grande Loi, elles pourront du moins être de bonnes personnes, ainsi notre société en bénéficiera. » (Zhuan Falun)

Je voulais acheter une photocopieuse pour reproduire des documents pour clarifier la vérité en 2000. Elle coûtait 50 000 yuans. Je n'avais que 20 000 yuans et les autres pratiquants ne pouvaient pas contribuer. J'étais dans le dénuement à l'époque, alors ma deuxième sœur m'a donné l'argent sans hésitation.

Elle a survécu à un accident peu de temps après. Il faisait très froid au début de 2001 et la neige s'était accumulée sur le sol. Un gros glaçon est tombé du toit de l'immeuble au moment où elle partait. Le glaçon l'a frappée au cou et a percé le col de son manteau. Il lui a laissé une grosse blessure au cou mais à part ça, elle allait bien. Elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa peu de temps après.

Ma jeune sœur s'est rétablie d'une maladie

Ma sœur cadette a fourni à nos pratiquants locaux une salle à l'entrepôt où elle travaillait pour entreposer les papiers et autres articles dont nous avions besoin pour produire les documents de Falun Dafa en 2000. Grâce à son réseau de contacts, elle a pris des dispositions pour que les pratiquants sans domicile fixe et sans ressources restent dans des salles d'hôpital de réserve. Plusieurs pratiquants y sont restés pendant des mois en 2001.

Quand j'ai été arrêtée en 2007, elle était impliquée (les fonctionnaires ont souvent recours à la politique communiste d'implication) et a aussi été arrêtée, mais elle a été relâchée peu de temps après.

Elle a contracté l'hépatite B à l'âge de 20 ans, que l'on pensait incurable. Elle est devenue chômeuse quand elle n'avait pas encore 30 ans. Son mari est décédé quelques années plus tard et elle a dû élever son fils toute seule. Mais sa vie a changé après que ma mère et moi avons commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Elle a rapidement trouvé un emploi dans un foyer d'aide sociale et avait un revenu stable. Lorsque son employeur a fait passer pour tout le personnel des examens physiques, elle a commencé à s'inquiéter. Mais elle croyait ce que le Maître a dit :

« N’ai-je pas dit que quand une personne pratique le gong, toute la famille en bénéficie ? » (« Enseignement du Fa à la conférence de Fa d’Australie »)

Elle pensait aussi qu'elle s'était peut-être rétablie de l'hépatite B parce que sa mère et ses sœurs pratiquaient le Falun Dafa. Les tests ont montré qu'elle s'était effectivement rétablie de cette maladie, ainsi que d'une hernie discale lombaire, d'une gastrite et d'arythmie cardiaque.

En 2015, elle a déposé une plainte pénale contre Jiang Zemin, l'ancien chef du régime communiste.

Le Falun Dafa a donné une seconde vie à mon frère

Mon frère était très favorable à la pratique du Falun Dafa. Il nous a aidés à produire des documents de Dafa et même a distribué les brochures de Dafa.

Il était mis en cause par le Parti communiste chinois (PCC) lorsque j'ai été détenue en 2007 et a été détenu pendant vingt jours. Un policier lui a extorqué plusieurs milliers de yuans, mais mon frère ne s'est jamais plaint.

Après ma libération de prison en 2012, il a continué à m'aider à faire le travail de Dafa. Il a également demandé à ses camarades de classe de se retirer du Parti, et il a même déposé une plainte pénale contre Jiang Zemin.

Il a souffert d'une hémorragie cérébrale en février 2016. Il était incapable de parler et était partiellement paralysé du côté droit de son corps. Je lui ai demandé de réciter : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. »

Les médecins ont trouvé des saignements dans son cerveau et ont dit qu'il devait être opéré immédiatement. Un médecin a dit qu'il pourrait se retrouver dans un état végétatif après l'opération.

Ma mère et mes sœurs savent que le pouvoir du Falun Dafa est illimité. Nous savons aussi que le Maître a le dernier mot. Nous avons donc commencé à émettre la pensée droite et nous avons demandé au Maître de le sauver.

Il a subi deux opérations qui ont duré dix heures. Nous lui avons fait écouter le Fa du Maître sept jours après son opération. La tomodensitométrie suivante a montré qu'il s'était remis de l'hémorragie, prouvant une fois de plus que le Dafa du Maître est bienveillant et englobe tout.

Traduit de l’anglais au Canada