Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Ma patronne a crié : « Falun Dafa est bon » afin que tout le monde puisse entendre

Lundi 2 juillet 2018 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) J'ai travaillé dans une pharmacie dont la propriétaire souffrait d'une maladie rare. Ses muscles faciaux se contractaient involontairement à cause d'une paralysie nerveuse. Rapidement, les contractions se sont répandues aux muscles de la mâchoire et autour des yeux. Il n'y avait pas de traitement efficace et le pronostic habituel était une nécrose et une paralysie complète des muscles faciaux.

Elle était très embarrassée pour son apparence et gênée par son état. Elle a cherché à se faire traiter dans différents hôpitaux et a dépensé des sommes considérables pour voir des médecins de renom et essayer des médicaments coûteux. Mais tout son temps et son argent ont été dépensés en vain et elle ne s'est pas rétablie.

Elle savait que je pratiquais le Falun Gong et me posait parfois des questions à ce sujet. Je savais qu'elle avait démissionné du Parti communiste chinois (PCC) lorsqu'elle avait voyagé à l'étranger. Un matin, elle m'a demandé : « Connaissez-vous des méthodes qui peuvent guérir ma maladie ? » J'ai dit : « Il y a effectivement un remède, mais la question est : ''Oserez-vous le faire ?'' » Elle semblait ravie, et m'a immédiatement demandé d'en dire plus.

Je lui ai dit : « Si vous criez en toute sincérité en public ''Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon'', vous serez guérie. »

Le Maître a dit :

« Même une personne ordinaire crie aujourd’hui ''Falun Dafa Hao'' Maître doit la protéger, car ayant prononcé cette phrase au sein de la perversité si je ne la protège pas ça n’ira pas. » (« Enseignement de la Loi et explication de la Loi lors de la Conférence de Loi du New York Métropolitain », Enseignement de Fa dans les conférences III)

Je pensais qu'en criant comme ça, elle validerait Dafa et le Maître lui montrera la puissance de Dafa.

Elle s'est dirigée vers l'entrée du magasin et a crié à tout le monde dans la rue : « Falun Dafa est bon ! » Elle m'a souri après et j'ai dit : « Super ! »

Elle semblait enthousiaste et a inconsciemment touché son visage dans sa joie. Soudain, elle a dit avec étonnement : « Regardez ! Mon visage ne se contracte plus. » Je l'ai regardée et son visage en effet semblait normal. D'autres personnes dans le magasin sont venues voir aussi. Je savais que le Maître avait pris soin d'elle et que tout le monde avait été témoin du pouvoir de Dafa.

Elle a rassemblé tout le personnel et a dit à tout le monde, y compris plusieurs clients dans le magasin à ce moment-là : « Vous devez tous vous rappeler que le ''Falun Dafa est bon'' et le réciter souvent. Vous serez béni pour cela. Regardez mon visage. Je suis vraiment guérie grâce au Maître de Dafa ! »

Traduit de l’anglais au Canada