Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un homme sort du coma après que sa famille ait récité « Falun Dafa est bon »

Mercredi 4 juillet 2018 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa dans la province du Liaoning, en Chine

(Minghui.org) Un jour, ma sœur et moi avons rencontré un vieil homme que nous connaissions. Nous lui avons demandé comment il allait et il nous a raconté sa vie malheureuse.

Il avait quatre filles et un fils cadet, qui était le préféré de la famille. Le fils vivait avec ses parents après son mariage. Mais un jour, sa femme a quitté la maison après une grosse dispute et n'est pas revenue pendant des mois. Le fils est devenu déprimé.

Un soir, il est rentré à la maison et est allé directement dans sa chambre. Une demi-heure plus tard, quelqu'un a frappé à la porte du vieil homme et lui a dit que son fils avait sauté du huitième étage de son immeuble.

Le vieil homme et sa femme ont emmené précipitamment leur fils à l'hôpital et ont dépensé une énorme somme d'argent pour arriver à le maintenir en vie dans un état végétatif. Le médecin leur a dit que ce serait un gaspillage d'argent d'essayer de le réveiller et les a renvoyés chez eux.

Pendant deux ans, le fils a été maintenu en vie, mais ne reconnaissait personne et ne pouvait pas bouger. Le couple, dans les 70 ans, ne faisait rien d'autre que de s'occuper de lui toute la journée. Ils vivaient avec le peu d'argent qu'ils recevaient de leurs filles et des allocations gouvernementales. Le vieil homme s'est mis à pleurer à la fin de son histoire.

Ma sœur et moi lui avons dit de réciter la phrase « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon, Falun Dafa est bon » et de demander à Maître Li de sauver son fils. Le vieil homme ne nous a pas vraiment crues. Nous lui avons dit d'essayer quand même et lui avons dit que sa rencontre avec le Falun Dafa était une bonne chose.

Le vieil homme avait des doutes au sujet de Dafa à cause de la propagande du Parti communiste chinois (PCC) qu'il avait entendue pendant les dix-neuf années de persécution. Je lui ai dit que la persécution était basée sur des mensonges et qu'elle avait été initiée unilatéralement par Jiang Zemin, l'ancien chef du PCC. Je lui ai également dit que, malgré la persécution, les gens pratiquent encore le Falun Dafa en raison de ses grands bienfaits pour la santé. Il est pratiqué par des gens dans plus de 100 pays et les enseignements ont été traduits en 40 langues.

Je lui ai donné deux exemples du pouvoir miraculeux de guérison du Falun Dafa.

On a diagnostiqué chez Hua, une jeune fille d'une vingtaine d'années, un cancer de l'estomac. Elle a lutté contre la maladie pendant quatre ans et a dépensé beaucoup d'argent, pour finalement s'entendre dire par le médecin qu'elle devait se préparer pour ses funérailles. Une amie de Hua m'a parlé d'elle. J'ai parlé à cette amie du Falun Dafa et lui ai suggéré de dire à Hua et à ses parents de réciter : « Falun Dafa est bon ».

Six mois plus tard, l'amie m'a dit que Hua avait reçu son congé de l'hôpital et qu'elle avait repris beaucoup de poids. Elle s'est même trouvé un petit ami.

À l'Hôpital du collège médical Shenyang on a diagnostiqué un cancer des sinus en phase terminale chez un homme dans la cinquantaine. Il a dépensé toutes ses économies, mais rien ne fonctionnait. Son fils m'a raconté l'histoire et je lui ai parlé du Falun Dafa et de la persécution et je l'ai aidé à démissionner du PCC et de ses organismes affiliés. J'ai conseillé à son père et à sa famille de réciter : « Falun Dafa est bon ». Cinq mois plus tard, son père était rétabli et a pu reprendre le travail.

Puis j'ai dit au vieil homme qu'il devrait rentrer chez lui et réciter la phrase avec sa femme auprès de leur fils. Une semaine plus tard, le vieil homme m'a dit que son fils était capable de reconnaître les personnes et que ses yeux pouvaient suivre les gens du regard. Deux semaines plus tard, sa femme m'a dit : « Notre fils peut maintenant manger de la nourriture liquide et a repris ses sens. »

Ma sœur et moi sommes allées voir son fils et lui avons conseillé de réciter les phrases dans son esprit et de demander de l'aide au Maître. Il nous a regardé les yeux grand ouverts et a levé le bras. Il a aussi remué une de ses jambes.

Deux semaines plus tard, j'ai rencontré par hasard le couple de personnes âgées et ils n'étaient plus inquiets pour leur fils ; ils s'inquiétaient maintenant que ses fractures osseuses l'empêchaient de marcher correctement. Je leur ai encore dit qu'ils devaient croire au Falun Dafa.

Un jour, le couple de personnes âgées est venu chez moi avec des cadeaux pour me remercier. Je ne les ai pas acceptés et je leur ai expliqué que Maître Li nous a appris à aider sans recevoir d'argent ou de cadeaux. Je leur ai alors dit de remercier le Maître pour tout.

Traduit de l'anglais au Canada