Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Washington D.C. : Des touristes apprennent les exercices de méditation au National Mall

Jeudi 10 janvier 2019 |   Écrit par Li Jingfei, correspondant pour Minghui

(Minghui.org) Il faisait bon, au National Mall à Washington, D.C. lors du premier week-end de 2019, et les affiches et banderoles mises en place par les pratiquants de Falun Dafa ont attiré l'attention des passants. Beaucoup de touristes se sont arrêtés pour avoir plus d'informations sur la pratique de la méditation pacifique et certains ont commencé à apprendre les exercices.

Des pratiquants de Falun Dafa font les exercices au National Mall à Washignton D.C., le 6 janvier 2019.

Partager avec les autres

Mustafa a vu pour la première fois des pratiquants faire les exercices au National Mall il y a environ six ans. Plus tard, il a commencé à faire les exercices et aime beaucoup la pratique. Il a dit : « Le Falun Dafa me donne une bonne santé. »

Estimant que les exercices seraient également très bénéfiques pour les autres, il les a recommandés à sa famille en Sierra Leone, un pays d'Afrique de l'Ouest. L'un de ses frères, qui avait été vice-président dans le pays et diplomate en Chine, fait souvent les exercices de Falun Dafa chez lui et les a même faits en Chine. La sœur de Mustafa, fonctionnaire de l'Organisation mondiale de la santé, est également au courant des bienfaits du Falun Dafa pour la santé et la spiritualité.

Ces expériences ont motivé Mustafa à partager des informations sur la pratique avec plus de personnes. Au cours des dernières années, il a distribué beaucoup de documents aux piétons près du National Mall.

Des passants lisent les affiches au sujet du Falun Dafa et de la répression en Chine.

Un touriste (à droite) apprend les exercices.

Apprendre les faits

M. Zhang, un habitant de Rockville, dans le Maryland, vient souvent au National Mall pour faire du vélo afin de rester en forme. Après avoir observé qu'un si grand nombre de pratiquants venait au National Mall à longueur d'année pour faire les exercices de Falun Dafa, il a été impressionné par leur persévérance, et aussi curieux de savoir pourquoi les pratiquants sortaient même par temps froid pour faire les exercices.

Il est passé devant dimanche dernier et s'est arrêté et a bavardé pendant longtemps avec une pratiquante. La pratiquante a répondu à ses questions et lui a expliqué le Falun Dafa, à quel point la pratique profite aux pratiquants et à la société, et pourquoi le Parti communiste réprime la pratique pacifique.

M. Zhang, un cycliste, parle avec une pratiquante.

Après avoir entendu à quel point le Parti communiste avait inventé de nombreux mensonges pour diffamer le Falun Dafa, y compris les auto-immolations mises en scène sur la place Tiananmen en 2001, M. Zhang a été choqué. Il a également été surpris d'apprendre que la pratiquante avec laquelle il s'entretenait avait été détenue en Chine pendant trois ans et demi pour sa croyance.

M. Zhang a pris les documents de Falun Dafa et a dit qu'il les lirait et réévaluerait les choses, car il n'avait auparavant entendu que la propagande haineuse du Parti communiste.

La plus grande réussite

La récente fermeture du gouvernement fédéral a affecté le nombre de touristes à Washington, D.C., parce que les musées étaient fermés. « Mais il y a encore un grand nombre de personnes qui passent par ici tous les jours », a dit Mme Wang Chunrong, une pratiquante qui fait du bénévolat au National Mall. Elle a expliqué : « Certains touristes chinois font partie de ces visiteurs. En raison du lavage de cerveau du Parti communiste, beaucoup d'entre eux ont été induits en erreur et sont hostiles à cette pratique. Je dois leur dire ce qui se passe vraiment. »

Un touriste de Pékin avait parlé avec Mme Wang quelques jours auparavant. Après avoir entendu à quel point le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa, avait amélioré le caractère moral de Mme Wang, le jeune homme était intrigué. Il a dit : « Parler avec vous et apprendre à connaître le Falun Dafa est la plus grande réussite de mon voyage. Je pense que je vais certainement essayer cette pratique. »

Traduit de l'anglais au Canada