Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Taïwan : Accueillir les touristes chinois au parc Yehlui

Jeudi 14 mars 2019 |   Écrit par un correspondant de Minghui à Taïwan

(Minghui.org) Le parc de Yehliu est une destination populaire pour les touristes chinois lorsqu'ils visitent Nouveau Taipei, où ils sont chaleureusement accueillis par les pratiquants de Falun Dafa (aussi appelé Falun Gong).

Les pratiquants mettent en place des panneaux d'affichage, distribuent des dépliants et leur parlent de la persécution. En raison de la campagne médiatique du Parti communiste chinois (PCC) dans toute la Chine pour diffamer le Falun Gong, de nombreux Chinois ont des questions et des préoccupations, auxquelles les pratiquants sont plus qu'heureux de répondre.

Des touristes chinois lisent les affiches du Falun Dafa au parc Yehlui.

La pratiquante Chen Tina (à gauche) parle du Falun Dafa à un touriste.

La pratiquante Dai Chihui (à gauche) vient au parc tous les jours, bien qu'elle ait à faire quatre heures de bus.

De nombreux touristes chinois se demandent ce qui motive les pratiquants à venir parler aux gens jour après jour par tous les temps. Les pratiquants répondent à leurs questions en partageant leurs histoires personnelles.

Une propriétaire de bar a eu sa vie renouvelée

Mme Hsu Yuetong tenait un bar karaoké. Des années passées à boire et à faire la fête jour et nuit ont détruit sa santé. Elle avait toujours des cernes noirs sous les yeux. Elle avait également des problèmes au foie et avait eu plusieurs accidents vasculaires cérébraux mineurs. Elle a fini par avoir de la difficulté à marcher et les muscles de son visage se contractaient de façon incontrôlable. Alors qu'elle était jeune, elle avait l'impression qu'elle ne serait soulagée qu'après la mort.

Elle voyait souvent les banderoles du Falun Dafa. Un jour, elle a interrogé un ami au sujet du Falun Dafa et a obtenu un exemplaire du Zhuan Falun, le livre principal des enseignements. Elle a trouvé le livre très profond et a assisté à un atelier gratuit offert par des pratiquants locaux.

Sa santé s'est rapidement améliorée. Mme Hsu a dit que, comme elle avait bénéficié physiquement et spirituellement de la pratique, elle voulait partager son expérience avec les touristes chinois.

Elle vient au parc Yehlui et distribue de l'information sur le Falun Dafa et sur la façon dont le PCC le persécute. Elle conseille aussi aux Chinois de démissionner du Parti : « Un jour le PCC sera puni pour les crimes qu'il a commis et quiconque lui est affilié tombera avec lui. Démissionnez maintenant pour ne pas être impliqué quand cela se produira. »

De nombreuses personnes sont d’accord avec elle et certains jours, elle aide 40 à 50 personnes à démissionner du Parti.

Un chauffeur de taxi irascible se calme

M. Hsu Zonghsian est chauffeur de taxi et vient au parc quand il a le temps. Enfant, il s'était blessé au bras en jouant au base-ball, alors il ne pouvait rien porter de lourd. Il souffrait également d'arythmie grave ; la nuit, il entendait battre son propre cœur. Il souffrait aussi d'une mycose chronique des pieds.

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, tous ses malaises ont disparu. Mais ce qui a rendu ses amis et sa famille encore plus heureux, c'est que son caractère explosif a également disparu. Il se battait avant avec tout le monde, mais après avoir commencé à pratiquer, il s'est calmé et est devenu de bonne composition.

Le conducteur de taxi M. Hsu parle du Falun Dafa à ses passagers. Il vient aussi fréquemment au parc Yehliu.

Un jour, il a ramassé un passager ivre qui disait continuellement à M. Hsu de s'arrêter toutes les quelques minutes pour pouvoir vomir. Le passager avait également ordonné à M. Hsu de conduire plus vite, menaçant de vomir sur lui s'il ne le faisait pas. M. Hsu a dit : « Avant de commencer ma pratique du Falun Dafa, je l'aurais jeté hors de mon taxi. Mais j'ai été capable de gérer ça calmement. »

En plus de parler aux touristes dans le parc, M. Hsu parle aussi du Falun Dafa à ses passagers et surtout, de la persécution en Chine. Il garde des dépliants dans sa voiture. Chaque fois que quelqu'un souhaite en apprendre davantage, il lui remet un exemplaire du Zhuan Falun.

Le personnel du parc change d'attitude

M. Hsu Jintu et Mme Guo Siyi, un couple de Keelung, ont été les premiers pratiquants à venir au parc Yehlui pour parler aux gens.

Mme Guo a dit qu'elle avait eu une dépression post-partum il y a des années et rien de ce qu'elle avait essayé n'avait aidé. M. Hsu avait eu une atrophie du disque lombaire et ne pouvait pas marcher normalement. Le mari et la femme ont vu leurs problèmes résolus peu de temps après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Étant originaires de Taïwan, ils ont été surpris d'apprendre qu'une pratique aussi merveilleuse était persécutée en Chine et que de nombreuses personnes avaient été trompées par la campagne médiatique du Parti et avaient des malentendus au sujet du Falun Dafa. Le couple a décidé de parler de la pratique à d'autres Chinois. Après avoir appris qu'au moins un millier de touristes chinois visitaient le parc Yehliu chaque jour, ils ont commencé à aller au parc et à distribuer des documents. Peu à peu, de plus en plus de pratiquants se sont joints à eux.

Mme Guo Siyi (à droite) parle à des touristes chinois.

Mme Guo a dit : « Au début, le personnel du parc, les vendeurs et les touristes ne comprenaient pas pourquoi nous continuions à venir ici. Le personnel du parc ne nous permettait pas de suspendre les banderoles ; ils ont même jeté nos haut-parleurs.

« Nous avons parlé au directeur du parc et lui avons expliqué les faits concernant la persécution. Il a pleuré lorsqu'il a entendu dire que le PCC autorisait les prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Dafa encore vivants. Maintenant, il est d'un grand soutien.

« La plupart des chauffeurs de taxi et des vendeurs ont changé d'attitude après en avoir appris davantage sur le Falun Dafa et la persécution. Ils sont devenus amicaux et nous aident souvent à installer le stand et les panneaux.

« En raison de la campagne de propagande du Parti, la plupart des Chinois sont curieux et prêts à écouter. Un Chinois a refusé de me parler et a dit : "Le Parti communiste est contre le Falun Gong." Quand j'ai fait remarquer que le Falun Dafa enseigne Authenticité-Bienveillance-Tolérance, mais que le PCC croit aux mensonges, à la perversité et à la violence, il a ri et a pris l'information. »

Mme Guo a dit : « De nombreux touristes chinois nous demandent combien nous sommes payés pour rester ici et parler aux gens, puisque c'est ce que le PCC leur dit. Je leur dis toujours que nous sommes bénévoles et que nous venons parce que nous nous préoccupons de nos compatriotes en Chine continentale. La bonne santé qui vient avec la pratique du Falun Dafa n'est pas quelque chose que l'argent peut acheter. Certains d'entre eux se demandent comment nous gagnons notre vie. Je leur dis que la plupart d'entre nous ont un emploi et viennent ici après le travail, ou les fins de semaine, ou les vacances. Certains qui sont retraités ou femmes au foyer viennent ici régulièrement. »

Traduit de l'anglais au Canada