Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Vraiment bénis après avoir démissionné du Parti communiste chinois et de ses organisations

Samedi 2 mars 2019 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) J’ai eu une vie de misère avant de commencer à pratiquer le Falun Gong en 2001. Je n’étais pas en bonne santé et mon mari a eu une liaison. Après notre divorce, cela a été une lutte pour moi d’élever toute seule notre fille.

Ma vie a changé quand j’ai commencé à pratiquer le Falun Gong. Cela a rétabli ma santé et, ce qui est plus important, cela m’a donné de l’espoir. Malgré que le Parti communiste chinois (PCC) continue de persécuter le Falun Gong, je saisis chaque occasion pour partager mon histoire et encourager les gens à démissionner du PCC et de ses organisations. Beaucoup de gens ont été bénis après qu’ils ont fait cela. Voici quelques exemples.

La guérison miraculeuse de ma belle-sœur

Ma belle-sœur a démissionné du PCC il y a longtemps. Un jour, elle a reçu une injection pour empêcher un accident vasculaire cérébral. Mais le médicament a fait qu'un caillot est allé dans son poumon, menaçant sa vie. Après sept jours et nuits aux soins intensifs, elle a finalement récupéré.

Le médecin a dit : « C’était un miracle. C’est rare qu’une personne avec un aussi gros caillot de sang dans les poumons puisse survivre. »

Ma belle-sœur croit en Dafa. Au début quand la persécution a commencé, le PCC a recouvert les médias de diffamations sur Dafa, alors il n’y avait pas beaucoup de personnes qui osaient accepter ou lire l’information que nous distribuions. Ma belle-sœur a gardé tous les dépliants que les disciples de Dafa avaient affichés sur sa porte.

Elle a dit : « Le PCC ne voulait pas que les gens les voient. Ces dépliants ne disaient rien de mauvais. » Je lui ai dit que le texte des dépliants était sur le fait de démissionner du PCC afin d'avoir un avenir sûr. Mon frère a expliqué : « Les pratiquants de Falun Gong savent que le PCC va s’effondrer. Ils ne veulent pas que tu sois affectée. C’est pourquoi ils t’encouragent à démissionner du PCC. »

La belle-sœur de mon ex-mari rencontre le Falun Gong à l’étranger

La belle-sœur de mon ex-mari a aussi démissionné du PCC il y a longtemps. Depuis, tout se passe bien dans sa vie. Elle a sa propre entreprise et voyage souvent en dehors de Chine.

Elle m’a appelée une fois et m’a dit qu’elle avait vu des pratiquants de Falun Gong partout où elle était allée à l’étranger. Ils faisaient les exercices dehors en public et personne n’interférait.

Elle a aussi aidé tout le monde dans sa famille à démissionner du PCC. Elle leur a dit que le PCC n’existera plus encore longtemps.

Le destin d’une femme nord-coréenne change

Lorsque j’étais détenue dans un centre de détention parce que j'avais déposé une plainte pénale contre Jiang Zemin, j’ai rencontré une femme de Corée du Nord venue en Chine illégalement il y a sept ans. Elle a été détenue pendant plus d’un mois.

Elle s’est mariée à un Chinois et ils ont eu un enfant. Mais afin qu’elle puisse rester en Chine, la famille de son mari devait attester qu’elle faisait partie de leur famille. Sinon elle serait renvoyée en Corée du Nord et en subirait de terribles conséquences. Cependant, la famille de son mari ne s’était pas encore présentée ni n'avait dit quoi que ce soit. Le centre de détention lui a donné une prolongation de trente jours. Elle était si inquiète qu’elle ne pouvait ni manger ni dormir.

Je lui ai parlé du Falun Dafa. Bien que son chinois ne soit pas très bon, elle m’a parfaitement comprise et a démissionné du PCC parce que la Corée du Nord est aussi un pays communiste. Je lui ai dit de réciter « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Elle l’a fait. Et trois jours plus tard, la famille de son mari est arrivée. Ils ont attesté qu’elle faisait partie de la famille et elle est rentrée chez elle.

Une toxicomane démissionne du PCC et cesse de souffrir

J’ai rencontré une toxicomane âgée de 40 ans dans le centre de détention. Chaque fois qu'elle avait des symptômes de manque, elle avait des douleurs atroces et elle pleurait. Une compagne de cultivation et moi lui avons parlé du Falun Dafa et l’avons encouragée à démissionner du PCC. Nous lui avons dit de réciter « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ».

Elle a fait ce que nous lui avons suggéré et n’a plus jamais eu d'épisode de manque ou de douleur. Elle a dit à tout le monde dans la cellule que réciter « Falun Dafa est bon » marche vraiment.

Traduit de l’anglais au Canada