Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Vivre sous le régime communiste avait détruit ma santé jusqu'à ce que le Falun Dafa me sauve

Samedi 2 mars 2019 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa dans la province du Hubei, Chine

(Minghui.org) Je suis né au moment où le Parti communiste chinois (PCC) a pris le pouvoir, et j'ai vécu les souffrances et le chaos de la Grande révolution culturelle. En plus de mon travail pour joindre les deux bouts, je devais prendre soin de mes deux jeunes enfants, gérer les affaires de ménage, et aussi fournir une aide financière à mes parents. En raison du fardeau physique et mental excessif, ma santé a commencé à se détériorer. À un moment donné, je souffrais de néphrite, d'ulcère gastrique, de dégénérescence des disques cervicaux, d'hypoglycémie et de nombreuses autres maladies. Je n'arrivais même pas à rester debout quelques minutes sans m'évanouir.

J'ai appris l'existence du Falun Dafa (aussi connu comme Falun Gong) en octobre 1994, à l'âge de 45 ans. Un de mes collègues m'a prêté le livre Falun Gong. Cette même soirée, j'avais terminé la lecture du livre. Même si je ne comprenais pas à fond le concept de cultivation, j'étais fortement impressionné par son contenu. J'ai appris que mes souffrances étaient causées par mon propre karma, tandis que la recherche de la renommée, de la fortune et du prestige ne ferait que me nuire. J'ai été tellement impressionné que j'ai décidé de pratiquer le Falun Gong !

Après avoir pratiqué pendant dix jours, l'éruption en ailes de papillon sur mon visage a disparu et ma peau est devenue lisse et rosée. En deux semaines, le reste de mes maladies a disparu aussi. Même mes symptômes post-commotionnels, causés par un accident de voiture il y a vingt ans, ont disparu sans laisser de trace. Avant, j'étais si faible que je pouvais à peine monter les escaliers. Après avoir cultivé le Falun Dafa, j'étais capable de porter facilement un sac de riz de 50 kg jusqu'au quatrième étage à mon grand étonnement !

Après plus d'un mois de cultivation dans Dafa, j'ai soudainement eu une forte fièvre. Cependant, ses symptômes étaient tout à fait uniques. Bien que j'aie éprouvé des malaises à la maison, mes symptômes disparaissaient pendant que j'étais au travail. En plus, ma fièvre n'a duré que deux jours. Avant de cultiver le Falun Dafa, je tombais fréquemment malade de rhumes et de fièvres. Malgré les traitements agressifs, y compris les infusions, les injections et les herbes chinoises, ma maladie durait deux semaines ou plus. Aujourd'hui, ces maladies appartiennent au passé.

Au cours de mon chemin de cultivation et pratique, j'ai expérimenté quelques-uns des phénomènes que le Maître a décrits dans ses enseignements. Une nuit, pendant que je dormais, j'ai tout à coup vu un grand œil vif qui me regardait attentivement. Et aussi, suite à mon attachement à manger de la viande, j'ai ressenti tous les effets que le Maître a décrits dans ses enseignements à ce sujet. Après un an de multiples réactions, j'ai finalement été capable d'éliminer cet attachement. Un autre exemple est que, un jour, j'ai découvert que la partie supérieure de mon champ de vision était bloquée. Ce phénomène a duré trois jours, après quoi ma vue est revenue à la normale. Après la lecture des enseignements du Maître, je me suis rendu compte que cet effet transitoire était dû au mouvement de certains mécanismes de cultivation.

En 2004, j'ai été détenu illégalement dans un camp de travaux forcés où quatre policiers m'ont torturé dans le but de me forcer à abandonner la cultivation. Ils m'ont donné des décharges électriques sur le visage, le cou, les oreilles, le dos, les mains, les jambes et les pieds. En conséquence, j'ai développé beaucoup de grandes boursouflures, particulièrement sur mon visage et mon cou. Comme j'avais l'aide du Maître, je ne ressentais aucune douleur et mes boursouflures ne se sont pas infectées. En l'espace d'une semaine, les cloques se sont recouvertes de croûtes et la peau s'est complètement remise après seulement deux semaines.

Dans la soirée du 5 août 2017, j'ai ressenti une démangeaison soudaine et intense au bras gauche. Quatre petites marques blanches sont apparues par la suite, et j'ai ressenti des démangeaisons intenses sur le bras, ainsi qu'une forte fièvre. J'avais peut-être été mordu par un insecte venimeux. J'ai souffert d'une forte fièvre incontrôlable pendant les deux jours et les trois nuits qui ont suivi. La troisième nuit, à moitié conscient, j'ai supplié en silence : « Maître, s'il vous plaît, sauvez-moi ! Je n'en peux plus ! » J'ai répété ma supplication jusqu'à ce que je m'endorme. Le lendemain matin, j'ai découvert que ma fièvre avait miraculeusement disparu.

Pendant ces vingt dernières années de xiulian, le Maître a constamment pris soin de moi pour purifier mon corps. Du fond de mon cœur, je suis reconnaissant pour la chaleur et la protection infinies de notre Maître compatissant.

Traduit de l'anglais en Belgique