Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

J’ai survécu à un cancer en phase terminale après avoir commencé la pratique du Falun Dafa

Vendredi 8 mars 2019 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) J’étais une cancéreuse en phase terminale, mais j’ai recouvré la santé après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa.

On m’a diagnostiqué un carcinome nasopharyngien en phase terminale le 21 octobre 2007 à l’âge de vingt-neuf ans. L’hôpital local n’étant pas équipé pour traiter cette maladie, j’ai été transférée à l’hôpital provincial. Les médecins ont commencé par me dire qu’ils ne pouvaient rien faire pour moi.

Accoucher d’un bébé en bonne santé malgré les complications d’un cancer

Début 2007, j’étais enceinte de mon troisième enfant. Je me sentais terriblement mal, mais je croyais que c’était à cause de la grossesse. Certains des symptômes de la maladie pouvaient aussi être imputables au mal des montagnes parce que je visitais le plateau tibétain.

Je suis retournée en Chine intérieure pour vivre avec mes parents le 24 juillet. Le 5 août, mon nez s’est mis à saigner de façon excessive. Un docteur m’a dit que je ne pouvais pas me faire examiner à moins de mettre fin à ma grossesse. J’ai refusé l’avortement.

Ma décision de porter le bébé a été très douloureuse pour nous deux. Ma santé s’est détériorée. J’ai commencé à vomir de la bile verte, et mon enfant à naître a également souffert quand je me suis sentie malade. Ma propre tolérance à la souffrance avait atteint la limite. Il restait encore un mois avant la date de mon accouchement.

La décision a été prise d’induire le travail le 17 octobre 2007. L’enfant est né après plus d’une demi-heure, un garçon en bonne santé.

Mon mari m’a immédiatement emmenée à l’hôpital provincial. Il était impossible de m’opérer, mais j’ai reçu de la chimiothérapie et de la radiothérapie. Je savais que mon état était critique.

Ma maladie a mis ma famille en faillite. Nous avons également reçu une amende à cause de la naissance du bébé, ce qui a ajouté un autre fardeau. Les fonctionnaires du gouvernement nous ont aussi forcés à divorcer.

Sauvée par la puissance de Dafa

À l'époque où je gérais un magasin, une femme mystérieuse m’avait dit que j’avais une affinité prédestinée avec le Bouddha, mais que ce n’était pas encore le moment. Elle est ensuite partie et je ne l’ai plus jamais revue.

En 2014, ma vie semblait tirée à sa fin parce que les symptômes du cancer ont refait surface. Juste alors que j’avais perdu tout espoir de vivre, on m’a remis un exemplaire du livre Zhuan Falun.

J’ai lu le livre et j’ai finalement trouvé les réponses à beaucoup de questions que je m’étais toujours posées. J’ai compris pourquoi les gens tombaient malades et comment ils accumulaient du karma. J’ai étudié et mémorisé le Fa et j’ai fait les exercices matin et soir.

Au début de ma cultivation et pratique dans le Falun Dafa, tout mon corps tremblait, je ressentais une douleur extrême et tous mes os me faisaient mal. J'avais la sensation qu'un nombre incalculable de petits insectes sortaient en rampant des pores de mon visage. Tous les pores de mes cheveux étaient ouverts. Le côté gauche de mon corps était froid et le côté droit était chaud. Lorsque je méditais le soir, mes conduits lacrymaux et mes voies nasales coulaient abondamment. Le matin, ma gorge était bloquée par de gros morceaux de pus. Mais cela a cessé après quelques jours.

Après deux mois, un caillot de sang noir de la grosseur d’un jaune d’œuf est sorti de ma narine gauche. Depuis, mon nez n’a plus saigné.

Ma santé a continué de s’améliorer et j'ai pris près de six kilos en quelques mois.

Suivre le principe de Dafa

Les enseignements de Maître Li Hongzhi m’ont appris à être une bonne personne, et je voulais complètement changer. Maître Li a expliqué que les pratiquants véritables n’ont pas de maladie. Lorsque j’ai lu cela, j’étais certaine que j’étais guérie.

J’ai commencé à être une bonne personne et à suivre le principe de Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance dans tout ce que je faisais, y compris dans la gestion de mon entreprise.

J’ai réorganisé mon magasin et mon entreprise a commencé à être florissante. Lorsque les clients revenaient pour échanger des articles qu’ils n’aimaient pas, je leur disais : « Je vous rembourserai si vous ne trouvez rien à votre goût. » Les clients étaient contents et me disaient qu’ils reviendraient dans mon magasin à l'avenir.

J’ai dit à mes clients que je pratique le Falun Dafa et que mon Maître m’a recommandé de prendre en considération les besoins des autres en premier. Parfois, un enfant rentrait dans la boutique avec ses parents et salissait par terre. Je nettoyais immédiatement sans me plaindre, parce que je me souvenais que les pratiquants devraient toujours être bienveillants envers les autres. Compte tenu des changements positifs survenus dans mon caractère, non seulement mes clients étaient fidèles, mais beaucoup d’entre eux ont amené de nouveaux clients.

En suivant le principe de Dafa, j’ai survécu à un cancer en phase terminale et j’ai transformé ma vie.

Traduit de l’anglais au Canada