Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Mme Liu Xuerong, 75 ans, condamnée secrètement à quatre ans de prison

Dimanche 14 avril 2019 |   Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Shandong, Chine

(Minghui.org) Mme Liu Xuerong, 75 ans, du district de Muping dans la ville de Yantai, province du Shandong, a été secrètement condamnée à quatre ans de prison en décembre dernier.

Elle a été arrêtée par des agents en civil pour avoir distribué des documents d'information sur le Falun Gong au marché fermier du district de Muping le matin du 17 juillet 2018. Elle a été fouillée et emmenée au centre de détention de la ville de Yantai. Elle a été secrètement condamnée à quatre ans de prison par la sécurité publique du district de Muping, le parquet et le système judiciaire. Elle a été emmenée à la prison pour femmes de Jinan le 28 décembre 2018.

Historique des arrestations et des détentions

Mme Liu, qui avait pris sa retraite de la cimenterie du canton de Muping, a été arrêtée et détenue à de nombreuses reprises, et son domicile a été saccagé à plusieurs reprises par des agents de la Division de la sécurité intérieure du district de Muping. Ils lui ont aussi extorqué 4000 yuans. Elle a été prise pour cible dans le cadre de la campagne nationale de persécution qui a débuté en 1999.

Octobre 2004 : Arrestation et détention

Mme Liu a été signalée en octobre 2004 parce qu'elle distribuait des documents sur le Falun Gong. Elle a été arrêtée et détenue au poste de police de Laishan, où elle a été menottée et suspendue à une fenêtre pendant environ trois heures par jour.

Illustration de torture : suspendue avec les mains menottées

Octobre 2006 : Torturée en détention

Elle a de nouveau été signalée pour avoir distribué des documents de Falun Gong en octobre 2006. Elle a été arrêtée et détenue au poste de police de la ville de Ninghai, dans le district de Muping. Les policiers lui ont ordonné de s'agenouiller, mais elle a refusé. Les policiers l'ont maintenue à terre et l'ont battue, puis ils lui ont menotté les mains séparément. Elle a d'abord été suspendue à des piliers, puis à un radiateur du soir jusqu'au lever du jour.

Mars et mai 2008 : Sous surveillance

En mars 2008, lorsque le Congrès national du peuple et les Conférences politiques consultatives du peuple chinois se sont réunis à Pékin et que les préparatifs des Jeux olympiques d'août 2008 étaient en cours, le gouvernement du district de Muping, le poste de police et la Division de la sécurité intérieure ont placé Mme Liu sous surveillance 24 heures sur 24 pendant dix-huit jours. Sun Shumao et Ren Wenfu, deux gardes au poste de garde de son quartier résidentiel, se présentaient immédiatement à la Division de la sécurité intérieure s'ils apercevaient Mme Liu en train de sortir, et des policiers étaient envoyés pour la suivre.

Le matin du 27 mai 2008, les gardes du poste de garde ont vu Mme Liu sortir sur son tricycle et ils l'ont signalée à la police. Les gardes l'ont suivie. Ils n'arrêtaient pas d'appeler la police, disant que Mme Liu avait parlé du Falun Gong aux gens en cours de route. Ils ont exagéré et donné des descriptions précises. Mme Liu a ensuite été arrêtée et son domicile saccagé. Elle a été gardée en détention pendant trente jours et condamnée à une amende de 1000 yuans. Sa famille a enduré d'immenses souffrances mentales.

Traduit de l'anglais au Canada