Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Traitez les gens avec compassion en tout temps

Dimanche 14 avril 2019 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa de la province du Heilongjiang, Chine

(Minghui.org) Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, a mentionné dans le Zhuan Falun :

« Généralement, si vous avez toujours le cœur plein de bonté et de compassion, lorsqu’une difficulté surgit brusquement, vous aurez de la marge pour l’amortir et y réfléchir. »

Quand j’ai étudié cette phrase, je me suis rendu compte que nous devrions sauver les gens avec notre plus grande compassion.

Je parle généralement du Falun Dafa (aussi appelé Falun Gong) aux gens que je croise dans la rue. Un jour, une dame a marché vers moi avec des larmes roulant sur son visage. Peut-être que les larmes étaient causées par le temps froid ou peut-être son côté conscient avait compris quelque chose. J’ai souri, marché dans sa direction pour la saluer et essuyé ses larmes. Elle a peut-être senti que je la traitais comme une membre de ma propre famille, parce qu’elle a accepté naturellement de démissionner du Parti communiste chinois (PCC) après que je lui ai dit les faits sur la persécution. J’ai rencontré quelques cas comme cela.

Une autre fois, une dame a marché vers moi contre le vent froid. Son manteau était déboutonné, alors je l’ai aidée à se boutonner tout d’abord et j’ai dit : « Tante, il fait vraiment froid, gardez-vous au chaud. » Elle a aussi semblé être très proche de moi et nous avons conversé comme de vieilles amies. De cette façon, c’était facile pour elle d’écouter et de comprendre la vérité sur Dafa.

Un jour, j’ai rencontré une dame âgée qui avait l’air très gentille et a souri quand je l’ai saluée. Elle ne portait pas de chapeau, alors je lui ai demandé si elle avait froid, car il faisait 20 degrés Celsius sous zéro. Elle a répondu qu’elle allait bien. Puis, j’ai enlevé mes gants pour chauffer ses oreilles. Elle a dit : « Vous avez sûrement été gentille quand vous étiez enfant ! »

Je lui ai dit que je cultive dans le Falun Dafa et notre Maître nous enseigne à être bons avec les gens. Elle était aussi ouverte à apprendre la nature illégale de la persécution de la pratique et elle s'est exclamée : « Il y a des personnes vraiment bonnes parmi les pratiquants de Falun Dafa ! »

Une nuit, alors que j'étais en route pour faire mon quart de nuit, la rue était très obscure. J'ai vu un couple âgé marcher devant moi. L'homme marchait à grands pas devant, tandis que la dame marchait un peu plus lentement derrière comme si elle avait peur de glisser. J'ai marché en hâte vers elle et j'ai dit : « Tante, laissez-moi vous aider, car il fait si froid. » Elle était si reconnaissante. J'ai appris qu'ils étaient un couple et j'ai mentionné que comme notre peuple chinois a été influencé par le confucianisme dans le passé, les gens sont souvent embarrassés de s'entraider.

J'ai dit à l'homme : « En fait, cela aurait été très gentil si vous aviez offert de prendre le bras de votre femme. » Ils ont tous les deux ri. Avec un si bon début, je les ai aidés à démissionner du PCC. Ils m'ont tous deux remerciée.

Chers compagnons de cultivation, nous avons appris du Fa que nous étions tous une fois des êtres divins des cieux. N'oublions pas de traiter les gens avec compassion en tout temps !

Traduit de l'anglais au Canada