Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

L'avocat de Trump : « Notre pays est en guerre contre la Chine communiste, une guerre du bien contre le mal »

Dimanche 22 novembre 2020 |   Écrit par Ying Zi, correspondant pour Minghui

(Minghui.org) Lucian Lincoln « Lin » Wood, un avocat américain a récemment rejoint l'équipe juridique du président Trump, en réponse à la fraude électorale massive qui s'est déroulée pendant l'élection présidentielle.

Lors d'une conférence de presse du Comité national républicain en Géorgie le 6 novembre 2020, M. Wood a souligné que les États-Unis traversent une crise constitutionnelle et que « si nous ne faisons pas les choses correctement », les gens perdront leurs droits constitutionnels.

L'avocat L. Lin Wood à la conférence de presse du CNR le 6 novembre 2020

Pendant la conférence de presse, M. Wood a déclaré que le président Trump connaissait une victoire historique écrasante le soir des élections, quand soudain, son avance a disparu et que la majorité des grands réseaux, dont Fox News, ont commencé à rapporter que Joe Biden avait remporté les élections.

« Il y a un nuage au-dessus de ce pays. Et si nous ne faisons pas les choses correctement et que nous ne comprenons pas ce qui s'est passé ce soir-là, ce nuage va devenir de plus en plus sombre, jusqu'à ce qu'il se transforme en nuage d'orage et nous allons perdre notre liberté. Alors maintenant, il est temps de se défendre », a-t-il déclaré.

« C'est une crise constitutionnelle. Si nous ne la réglons pas, si nous ne découvrons pas ce qui s'est passé et si nous ne faisons pas les choses correctement, nous allons perdre nos droits constitutionnels. »

L'avocat Wood a dit qu'au cours de ses quarante-trois années de pratique du droit, il n'a jamais imaginé que des personnes soient censurées aux États-Unis. Il a déclaré que si l'on enlevait le droit de parole aux personnes, s’en suivrait de limiter leur droit d'aller à l'église, puis leur droit au premier amendement, leur droit au deuxième amendement et leur droit à un procès équitable. Suite à cela, les gens pourraient être mis en prison pour avoir été « une voix dissidente à l'élite dirigeante » sans procès devant jury. « Il s'agit de la vérité contre le mensonge », a-t-il dit.

M. Wood a également tweeté que les États-Unis sont « en guerre contre la Chine communiste » et qu'il s'agit d'une « guerre du bien contre le mal ». Il a déclaré sur Twitter que le Parti communiste chinois « s'est infiltré dans notre pays depuis des décennies. Écoles, films, télévision, Internet, fonctionnaires et politiciens. Les communistes se vantent qu'ils vont s'emparer de notre pays sans tirer un seul coup de feu. Seuls nous, le peuple, pouvons l'arrêter. »

Dans l'un des tweets, il a déclaré que le Parti communiste chinois (PCC) a passé deux décennies à infiltrer les médias, ainsi que les fonctionnaires locaux, étatiques et nationaux par le biais de l'idéologie, de l'argent et de l'extorsion. Puis le PCC a déclenché la pandémie de Covid-19 pour attaquer les États-Unis, avant de s'impliquer dans la fraude des bulletins de vote par correspondance. De plus, le PCC a également des connexions avec l'entreprise Dominion, dont le système de comptage des votes a été signalé comme ayant permis de transférer 2,7 millions de votes de Trump à Biden.

L'avocat Wood a appelé le peuple américain à « penser par nous-mêmes », « se battre pour notre liberté » et « à ne pas être manipulé ».

Traduit de l’anglais