Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Comment un petit souvenir de Falun Dafa a fait toute la différence

Mardi 12 mai 2020 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Malgré la persécution brutale et la propagande considérable du PCC (Parti communiste chinois), j'ai constamment parlé du Falun Dafa aux gens de mon village. Beaucoup savent maintenant que le Falun Dafa est bon et que le PCC le calomnie.

J'ai rencontré une femme âgée dans un village voisin qui savait que le Falun Dafa était bon. Elle m'a dit qu'elle avait mal au ventre et que ses os lui faisaient mal. Elle avait du mal à faire ses travaux ménagers parce que ses enfants avaient quitté la maison pour aller travailler ailleurs. Je lui ai donné un souvenir de Falun Dafa et lui ai dit que beaucoup de gens se sentent bénis quand ils se rappellent des mots : « Falun Dafa est grand ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est grand ! » Elle a semblé reconnaissante.

Elle est venue me rendre visite l'année suivante et m'a dit, avec un grand sourire, que réciter les mots avait fait disparaître toute sa douleur et qu'elle pouvait facilement faire ses propres travaux ménagers. Son fils et sa belle-fille ont été surpris de voir à quel point elle était en bonne santé lorsqu'ils lui ont rendu visite pendant le Nouvel An chinois et lui ont demandé quels médicaments elle prenait.

Elle leur a montré le petit souvenir de Falun Dafa et leur a dit que tout cela était dû au fait qu'elle répétait les mots merveilleux qui y figuraient. Son fils et sa belle-fille ont été étonnés de voir à quel point la répétition de ces deux phrases simples l'aidait à se débarrasser de la douleur. Ils lui ont demandé si elle pouvait leur trouver d'autres souvenirs.

La femme a demandé un souvenir pour chacun de ses enfants et un autre pour le frère de sa belle-fille, Afu, qui travaillait dans une verrerie.

Quelques mois plus tard, un étranger est venu me trouver et m'a respectueusement remerciée de l'avoir sauvé. J'étais perplexe, alors il m'a expliqué ce qui s'était passé.

L'homme était Afu, le frère de la belle-fille de la femme, et il travaillait dans l'entrepôt d'une verrerie. Un jour, une pile de verre aussi haute qu'un immeuble s'est effondrée sur lui.

Le directeur de l'entrepôt et des dizaines d'ouvriers se sont mis à chercher Afu avec frénésie. Le verre s'était brisé en millions de morceaux et personne ne savait où il était enterré. Ils craignaient que le verre ne l'étouffe ou ne le lacère. Même s'ils voulaient faire sortir Afu le plus vite possible, ils devaient éviter tout mouvement qui pourrait le blesser, et devaient donc être très prudents en retirant le verre.

Il a fallu trois heures à des dizaines de personnes pour atteindre Afu. Lorsqu'ils l'ont finalement sorti de là, ils ont été stupéfaits par ce qu'ils ont vu ! Afu était toujours vivant ! Ses vêtements et son chapeau étaient en lambeaux, mais il n'y avait pas une seule égratignure sur sa peau ! Le directeur et ses collègues se sont émerveillés : « C'est un miracle ! Vous devez être protégés par le divin ! »

Afu a sorti le petit souvenir de Falun Dafa qu'il portait tous les jours et l'a brandi. Il a dit : « Ce petit symbole de Falun Dafa m'a protégé ! » Les autres ont vu les mots et les ont répétés à voix haute : « Falun Dafa est grand ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est grand ! »

Les collègues d'Afu ont été stupéfaits : « Il s'avère que le Falun Dafa est vraiment bon ! Tellement étonnant ! » Le directeur de l'entrepôt a maudit l'ancien dirigeant du PCC pour avoir lancé la persécution. Il a donné à Afu quelques semaines de congé pour qu'il puisse visiter sa ville natale et me remercier en personne.

Après m'avoir raconté ce qui s'était passé, Afu a sorti une pile d'argent en signe de reconnaissance. J'ai dit : « Je ne prendrai pas votre argent. Vous croyez sincèrement dans le Falun Dafa et vous avez un cœur bienveillant. C'est pourquoi le Maître vous a protégé. Remerciez le Falun Dafa et le Maître ! »

Afu était rempli de gratitude.

Traduit de l'anglais