Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

[Célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa] Une matérialiste devient une véritable disciple de Dafa

Mercredi 20 mai 2020 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa au Canada

(Minghui.org) Je suis de la génération millénaire. Je suis née dans les années 1990 dans une famille désunie. Mes parents ont divorcé dès ma naissance. Ma mère a déménagé dans le sud pour travailler et m'a laissée à ses parents pour qu'ils m'élèvent.

Ma mère a plus tard brillamment réussi dans sa carrière. Elle m'a ensuite emmenée vivre avec elle dans le sud et a engagé des nounous pour s'occuper de moi. Elle était toujours occupée quand j'étais jeune, alors j'avais plusieurs nounous.

Pour compenser sa négligence, ma mère me donnait toutes sortes de choses matérielles que j'aimais. Dans son esprit, me donner de l'argent était une manifestation d'amour. Elle n'a jamais eu le temps de m'apprendre comment devenir une personne intègre. Peu à peu, j'ai formé la conception que rien dans ce monde n'était plus important et plus réaliste que l'argent. C'est ainsi que je suis devenue matérialiste.

Un mariage difficile

J'ai rencontré mon mari lors d'un rendez-vous arrangé. On m'a dit que sa famille était très riche. Nous nous sommes mariés à l'insu de nos parents trois mois après notre rencontre et je suis tombée enceinte deux mois plus tard.

Mon mari avait l'air honnête, mais je l'ai épousé uniquement pour l'argent. Cependant, peu après notre mariage, j'ai réalisé que j'avais été trompée et que sa famille avait une lourde dette. Ils vivaient en empruntant de l'argent avec une carte de crédit pour rembourser la dette d'une autre carte de crédit. Nos dépenses de subsistance étaient entièrement prises en charge par ma famille. Mon rêve d'une vie somptueuse a été brisé. J'ai commencé à ressentir de l’amertume. Je l’ai méprisé. Je me disputais presque tous les jours avec lui et le frappais parfois. Je le rabaissais.

En raison de la bonne situation financière de ma famille, je me sentais lésée et j'ai donc pensé au divorce. Je sentais que j'étais jeune et jolie. Ma mère m'a acheté plusieurs maisons luxueuses et une voiture Maserati. Je pouvais facilement trouver un homme bien meilleur. J'ai blâmé l'injustice de mon sort.

Cette vie misérable a duré deux ans. Fin 2017, je suis partie de chez moi et je suis allée à Taïwan avec une amie taïwanaise. Elle m'a emmenée voir une diseuse de bonne aventure. Cette personne m'a dit que j'avais en fait un bon mariage et que je n'en aurais pas un meilleur si je ne changeais pas de mentalité et n'apprenais pas à être satisfaite. Cette personne a ajouté que 2018 ne serait pas une bonne année pour moi et que je devrais essayer d'avoir un deuxième enfant pour atténuer la tribulation.

Ma vie s’est améliorée après avoir commencé à cultiver

Sur les conseils de cette personne, j'ai décidé de renouer avec mon mari. Nous avons donc déménagé au Canada pour tenter d'avoir un deuxième enfant en 2018. Mais la situation ne s'est pas du tout améliorée. Nous nous disputions encore quotidiennement.

Ma vie s'est finalement améliorée en 2019. Voir le spectacle de Shen Yun Performing Arts de 2019 m’a laissé un vif désir de pratiquer le Falun Dafa. Ma camarade de classe au lycée m’avait parlé à propos du Falun Dafa, mais je savais seulement qu'il enseignait aux gens à être de bonnes personnes.

Dafa a considérablement changé mon comportement et ma façon de penser. Dans le passé, je ne faisais aucune tâche ménagère et ne m'occupais pas non plus de mon enfant. Je disais aussi partout du mal de mon mari et me vantais de mes propres capacités. Je lui criais souvent après.

Après avoir appris Dafa, j'ai commencé à me remettre en question et j'ai réalisé que je n'étais pas du tout une bonne épouse. J'ai progressivement adouci mon ton en lui parlant.

Mon mari m’a vue changer et m'a beaucoup soutenue dans ma pratique. Il étudiait le Fa avec moi quand je n'étais pas diligente. Il me rappelait d'être plus diligente dans mon étude du Fa lorsque mes paroles et mes actes ne répondaient pas aux critères qu’un pratiquant devrait suivre. Lorsque j'étais complaisante, il me rappelait que j'avais encore beaucoup d'attachements à enlever.

Peu à peu, mon mari a lui aussi changé. Il a travaillé plus dur. Il est devenu plus attentionné. Nous n'avons eu depuis ni conflit ni dispute.

S'assimiler à Dafa

Connaissant la bonté de Dafa, j'espérais vivement que mes beaux-parents puissent aussi apprendre les faits. Je voulais qu'ils viennent nous rendre visite au Canada. Mon mari était d'accord. Mais, il m'a dit que sa famille était en faillite et que les banques avaient gelé les fonds. J'ai vendu mes maisons et mes voitures pour les aider à payer leur dette, mais ce n'était toujours pas suffisant. Ses parents ont été placés sur une liste noire pour mauvais crédits et poursuivis en justice, et ils ne pouvaient plus sortir du pays.

Je souhaitais vraiment qu’ils apprennent les faits concernant Dafa. J'étais inquiète et j'ai demandé l'aide du Maître. Quelques jours plus tard, ma belle-mère nous a dit qu'ils avaient pu satisfaire un débiteur. Elle a été retirée de la liste noire et a été autorisée à quitter le pays librement. J'étais très heureuse et reconnaissante de la compassion du Maître !

En réalité, je n'avais jamais passé de temps avec elle ni vécu avec elle après mon mariage. Elle ne m'avait jamais donné d'argent ni de cadeau, ni aidée à m'occuper de mes deux enfants. C'est Dafa qui m'a aidée à me libérer de ma rancœur à son égard. Je lui ai rapidement réservé un billet d'avion. Avant qu'elle ne vienne, j'ai pensé à plusieurs reprises à la façon de lui expliquer la vérité et j'ai cru qu'elle écouterait et apprécierait la beauté de Dafa. Mais le résultat a été tout le contraire.

Elle avait été profondément trompée par le Parti communiste chinois (PCC) et ne voulait pas écouter. Elle a insisté sur le fait que le PCC ne permettait pas aux gens de pratiquer. Lorsque je lui ai montré le livre Neuf commentaires sur le Parti communiste, elle a détourné la tête et s'est éloignée. Je ne savais pas pourquoi elle l'avait refusé. J’étais vraiment triste.

Un jour, sa tension artérielle est montée à 190 et elle avait des vertiges. L'hypertension la rongeait depuis plus de dix ans. Elle avait oublié d'apporter ses médicaments avec elle. Je l'ai emmenée à l'hôpital et le médecin lui a donné des pilules. Elle a pris le médicament pendant deux semaines, mais sa tension artérielle restait très élevée. Elle a alors cherché un remède auprès d'un médecin chinois.

Chaque fois que je l’accompagnais à la clinique du médecin chinois, je lui faisais écouter des conférences du Maître et j'espérais que cela pourrait l'aider. Bien que sa tension artérielle ait baissé et se soit stabilisée après avoir dépensé plus de 10 000 dollars canadiens, elle ne croyait pas que c'était Dafa qui l'avait aidée.

Pendant cette période, je m’inquiétais qu'elle ne s'ennuie et se sente seule. Je l'ai donc emmenée dans de nombreux endroits pour faire du tourisme et du shopping. Je lui ai acheté tout ce qu'elle aimait, y compris des vêtements et des produits de beauté. Peu à peu, nous avons eu moins de conflits.

Ma belle-mère est devenue une pratiquante

Même si ma belle-mère ne voulait pas connaître les faits concernant Dafa, je n'ai jamais renoncé à mes efforts. Je me suis efforcée de voir les choses de son point de vue. Peu à peu, elle a fini par s'ouvrir et par me parler après plus d'un mois. Elle m'a parlé de la mauvaise relation qu'elle avait avec sa fille. Elle était triste de ne pas pouvoir gagner d'argent elle-même et de devoir compter sur nous pour vivre. Elle m'a ensuite remerciée de lui avoir témoigné de la gentillesse.

Je lui ai dit : « C'est Dafa qui m'a changée. En fait, je pensais divorcer de votre fils en 2017. C'est seulement après avoir connu Dafa que ma relation avec lui s'est améliorée et est devenue aussi bonne. »

Je lui ai fait écouter les histoires de cultivation des pratiquants sur le site Web Minghui. Elle a été très touchée par l'histoire d'une pratiquante qui a pris soin de sa belle-mère alitée pendant près de dix ans.

Peu à peu, elle a cessé de résister et a commencé à écouter les enseignements du Maître. À un moment donné, elle m'a dit : « Ce que dit le Maître a du sens. »

Pendant la période de Noël, je l'ai emmenée voir le défilé des fêtes et je lui ai présenté les groupes du défilé un par un. Lorsque le cortège du Falun Dafa est apparu, je l'ai indiqué du doigt avec enthousiasme : « Tu vois, c'est le Tian Guo Marching Band ! Et là c’est l’équipe de tambourins de ceinture du Falun Dafa ! »

Elle a été impressionnée par la splendide équipe du Falun Dafa et a filmé leur prestation avec son smartphone. Elle a déclaré : « C'est vraiment impressionnant ! C'est différent de ce que le PCC a diffusé ! C'est la seule équipe chinoise du défilé. Autant de monde ! Si impeccable et si fière des Chinois ! »

Nous l'avons ensuite emmenée faire une croisière de Noël pendant une semaine. Le deuxième jour, elle a eu le mal de mer. Sa tension artérielle a fortement augmenté et les médicaments n'ont pas pu la faire baisser. Je lui ai conseillé sincèrement d'écouter les enseignements du Maître.

Elle a ensuite pris mon lecteur CD et a écouté les enseignements du Fa l'un après l'autre dans sa chambre, seule, jusqu'à l'heure du dîner. Elle m'a dit : « C'est vraiment bien ! Ce que le Maître dit est juste ! C'est logique ! »

Elle a reconnu que c'était Dafa qui l'avait aidée à réduire sa tension artérielle. Elle a finalement cru en Dafa.

Après le voyage en croisière, elle a regardé de nombreuses émissions sur Dafa. Plus elle en regardait, plus elle les aimait. Elle a également appris à pratiquer les cinq exercices chaque jour et étudiait le Zhuan Falun, le livre de base du Falun Dafa, avec moi.

Elle étudiait le Fa avec beaucoup d'assiduité même si elle ne connaissait que quelques mots. Elle notait les mots que je lui apprenais dans un cahier. J'ai été touchée par son attitude sincère. Je remerciais constamment le Maître dans mon cœur.

Avant de retourner en Chine, elle m'a demandé si elle pouvait prendre le Zhuan Falun avec elle. Compte tenu de sa sécurité, j'ai enregistré le fichier électronique du livre, les fichiers audio des conférences du Maître et les vidéos d'enseignement des exercices dans son appareil numérique. Mais elle a insisté pour avoir la copie papier. Elle m'a dit qu'elle allait informer les gens autour d'elle des faits à propos du Falun Dafa.

Elle a souligné qu'elle aurait pratiqué Dafa depuis longtemps si elle avait su à quel point c’était bénéfique !

Les nounous suivent le mouvement

Mon ancienne nounou est venue me voir. Je lui ai raconté les faits concernant le Falun Dafa. Elle a vu les changements dans ma façon d’être et m'a dit que j'étais complètement différente de ce que j'étais quand elle travaillait chez nous. Elle a appris les exercices et a obtenu un exemplaire du Zhuan Falun lorsqu'elle est retournée en Chine.

Ma nounou actuelle est également devenue pratiquante après avoir vu la transformation de ma belle-mère.

Épilogue

En considérant mon parcours de moins d'un an de cultivation, j’ai l’impression de venir de me réveiller d'un rêve. Ma vie passée est si loin derrière qu'il me semble que c'est l'histoire d’une autre personne.

Ma vie est devenue très simple. J'étudie le Fa et cultive mon xinxing. Je ne me soucie plus d’avoir ou non de l'argent. Je porte des vêtements simples, non plus de marques connues. Ce mode de vie simple me fait me sentir à l'aise et épanouie. Je me sens vraiment moi-même.

Je ne peux pas imaginer à quel point ma vie serait trouble si je ne pratiquais pas le Falun Dafa. Je devrais probablement payer sans fin dans ma prochaine vie pour le karma accumulé.

Je n’ai pas de mots pour exprimer ma profonde reconnaissance au Maître. Merci, Maître de m'avoir choisi comme disciple de Dafa et pour tout ce que vous m'avez donné !

Traduit de l'anglais