Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une femme du Shandong condamnée pour sa croyance sur la base de preuves fabriquées

Lundi 4 mai 2020 |   Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Shandong, Chine

(Minghui.org) En mars 2020, une habitante de la ville de Jinan, province du Shandong, a été condamnée à deux ans et trois mois de prison en raison de sa croyance dans le Falun Gong. Elle a fait appel du verdict.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique ancestrale de l'esprit et du corps que le Parti communiste chinois persécute depuis 1999.

Le 14 juin 2019, Mme Liu Xifang, une mère allaitante de 30 ans, a été arrêtée alors qu'elle séjournait chez sa mère, dans le district de Huimin, également dans la province du Shandong. Elle a été dénoncée pour avoir distribué des documents de Falun Gong la veille.

Mme Liu a comparu devant le tribunal du district de Huimin à la mi-janvier 2020. Le juge n'a pas permis à sa famille d'assister au procès.

Mme Liu a été accusée d'avoir « sapé l'application de la loi avec une organisation sectaire », le motif habituel invoqué par les autorités afin d'inculper les pratiquants de Falun Gong. Son avocat a plaidé non coupable pour elle et a nié les preuves à charge.

Le procureur, Li Haijun, a dit que les documents de Falun Gong trouvés dans un quartier en juillet 2019 constituaient les éléments à charge contre Mme Liu.

L'avocat a interrogé Li : « En juin, ma cliente a été arrêtée et envoyée au centre de détention de la ville de Binzhou. Est-ce que c'est la police qui l'a emmenée dans ce quartier résidentiel pour distribuer des documents en juillet ? »

Voir aussi :

Une habitante du Shandong, Mme Liu Xifang, arrêtée : on ignore tout de son sort

Une mère allaitante détenue pour sa croyance, la famille lutte pour nourrir son fils d'un an

Traduit de l'anglais