Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une hémorragie extrêmement grave s'arrête au bout de cinq heures

Samedi 11 juillet 2020 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa dans la province du Sichuan, Chine

(Minghui.org) Je connais une pratiquante de Falun Dafa âgée de 75 ans qui vit seule et qui pratique le Falun Dafa depuis ces vingt-quatre dernières années.

Le soir du 29 mars 2020, elle m'a téléphoné. Elle a dit qu'elle était couverte de sang et me demandait avec désespoir de « venir chez elle le plus vite possible ! »

J'habite à proximité et je suis arrivée chez elle en dix minutes. La pratiquante était pâle et sa voix tremblante. Ses mains, son pantalon et ses pantoufles étaient couverts de sang. C'était comme si une artère principale de ses jambes avait été perforée. Des traces de sang rouge vif couvraient le sol de sa maison. Elle était en état de choc.

La pratiquante âgée a décrit les évènements tels qu'ils s'étaient déroulés.

Elle était en train de se brosser les dents aux environs de 20 heures, lorsqu'elle a soudain senti un liquide chaud qui lui coulait le long des deux jambes. En quelques secondes, son pantalon et ses pantoufles étaient couverts de sang.

Elle a essayé d'endiguer le flot de sang avec du papier toilette. Comme cela ne marchait pas, elle a essayé d'utiliser des couches de sous-vêtements pour stopper l'écoulement, mais le sang les a trempés. Ces tentatives répétées pour stopper le saignement étaient vaines.

Je lui ai dit de retirer ses vêtements et de prendre une douche bien chaude. Non seulement cela laverait les résidus de sang, mais en plus, cela lui réchaufferait le corps.

Je lui ai rappelé : « Tu es une pratiquante de Falun Dafa. Ton Maître est Li Hongzhi. Les pratiquants de Dafa ne reconnaissent et n'acceptent que les arrangements du Maître. Les forces anciennes essaient de te persécuter. Tu dois les éliminer complètement. »

Je lui ai conseillé de réciter le Fa du Maître ou les phrases « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! »

Alors que la pratiquante âgée était sous la douche, j'ai nettoyé le sang sur le sol et partout dans la maison. À ce moment-là, le pratiquant Jing est arrivé et nous sommes ensemble allés voir comment se portait la pratiquante âgée.

Le sang continuait de couler le long de ses jambes, mais elle s'était calmée. En plus d'émettre la pensée droite, elle récitait les phrases protectrices en continu. Le saignement a commencé à diminuer.

Jing est sorti et a acheté un paquet de serviettes hygiéniques épaisses. Après les avoir appliquées, la pratiquante âgée est venue et s'est assise avec nous. Ensemble, nous nous sommes concentrés pour émettre une puissante pensée droite.

Ensuite, la pratiquante âgée est allée vérifier son état à la salle de bain et a constaté que l'écoulement de sang avait diminué et qu'il n'y avait plus qu'un filet. Alors que nous continuions à émettre la pensée droite, elle est devenue plus vive et son visage a repris des couleurs. Il était déjà 22 h 30 et elle se sentait beaucoup mieux.

Nous lui avons tous les deux souhaité une bonne nuit et nous sommes rentrés chez nous.

Le lendemain, j'ai vérifié comment elle allait. Elle m'a dit qu'après notre départ, elle n'était pas allée se coucher, mais qu'elle avait récité le poème du Maître, « Rectifier le Fa » 81 fois.

« Une seule pensée a sidéré le grand firmament et au-delà

Vouloir sauver tous les êtres et débarrasser tout ce qui est néfaste

Dix mille couches de forces anciennes pourries ont entravé le chemin

Entrer dans le monde de poussière, réaliser encore plus combien cela est mauvais

Tout le long du chemin, rectifier le Fa, fendre la voûte céleste

Tout ce qui n'est pas droit et qui est négatif est éliminé

Lorsque le Ciel veut le changement, qui oserait interférer

Le Ciel et la Terre, à présent reconstruits, ne se corrompront jamais plus »

(« Rectifier le Fa », Hong Yin III)

Elle a ensuite récité le poème du Maître « Pensée droite » 81 fois.

« Déferlement d’éclairs lancés jusqu’aux confins de la voûte céleste

Rugissant avec une puissance colossale dépassant la portée des Cieux

Elles balaient l’univers immense, sans laisser aucun endroit de côté

Éliminant d’un seul coup tout ce qui est dégénéré et déviant »

(« Pensées droites », Hong Yin IV)

Après cela, elle a émis la pensée droite, puis a ensuite recommencé, récitant chaque poème en silence 81 fois.

À ce moment-là, il était pratiquement une heure du matin, et la pratiquante était convaincue que tout était redevenu normal. Une petite vérification a confirmé que le sang avait bel et bien arrêté de couler.

Sous la protection compatissante du Maître, la croyance ferme en Dafa et la pensée droite de cette pratiquante ont désintégré l’interférence des éléments des forces anciennes, et lui ont permis de surmonter une tribulation dangereuse en l'espace de cinq heures.

Traduit de l'anglais