Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Acquérir une compréhension rationnelle et vraie de Dafa

Dimanche 10 octobre 2021 |   Écrit par une pratiquante de Dafa en Amérique du Nord

(Minghui.org) J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a vingt-six ans, j'avais alors 60 ans. Depuis lors, j'ai été confrontée à de nombreux défis, mais j'ai pu les surmonter grâce à la protection de Maître Li (le fondateur de Dafa). Bien qu'il y ait beaucoup de choses que j'aimerais partager, je souhaite me concentrer sur ma compréhension de l'enseignement du Maître de « sortir des gens ordinaires ! À connaître réellement et rationnellement Dafa » (« Les mots avertisseurs », Points essentiels pour avancer avec diligence).

Un livre qui a guéri mes maladies

J'avais de nombreuses maladies qui me faisaient souffrir en permanence. Du fait de ma souffrance, je me sentais souvent anxieuse et peu sûre de moi. J'ai même pensé à me suicider pour mettre fin à ma misère. Cependant, lors de mes moments les plus sombres, une pensée soudaine et forte s'est manifestée dans mon cœur : « J'espère que les divinités existent vraiment. » Cet espoir m'a permis de continuer et j'ai commencé à chercher une entité divine qui me sauverait de cette mer de souffrance. J’ai eu peu après la chance d'obtenir un exemplaire du Zhuan Falun.

J'ai lu le livre avec avidité. En peu de temps, le livre a absorbé complètement mon attention, car plus je lisais, plus je réalisais que j'avais enfin trouvé quelqu'un qui apportait le salut aux gens de ce monde.

Ma jeunesse avait été remplie de l'endoctrinement athée constant de la Chine communiste, au point où j'avais abandonné ma croyance dans le divin. Pourtant, des braises de croyance étaient encore cachées au fond de mon cœur, attendant d'être rallumées.

J'ai immergé mon corps et mon âme dans le livre ; je voulais en savoir plus sur la façon dont Maître Li sauvait les gens et si j'avais les qualifications pour être sauvée. J'ai lu de 8 heures du matin le premier jour à 4 heures du matin le lendemain, sans m'arrêter pour dormir ni manger jusqu'à ce que j'aie fini le livre. Après cela, je suis devenue énergique, détendue et heureuse. J'ai eu l'impression de renaître du jour au lendemain.

Le fait d'avoir pu lire un livre pendant 20 heures en continu était au-delà de mes rêves les plus fous. Avant ce jour, mon corps infesté de maladies était si faible que je pouvais à peine faire quoi que ce soit pendant plus de deux heures, sans parler de lire. Après deux heures de n’importe quelle lecture, ma tête me faisait mal et ma vue devenait floue.

À ce moment-là, je suivais un régime quotidien de plusieurs médicaments et les effets secondaires avaient fait que mes dents se déchaussaient toutes. Si j'attrapais un rhume, ma myocardite récidivait et ma tension artérielle augmentait. En conséquence, j’étais alitée pendant au moins deux semaines. De plus, si je sautais ma sieste quotidienne à midi, je devenais très fatiguée au point de ne plus pouvoir penser ou travailler normalement pour le reste de la journée.

Cependant, après avoir lu pendant 20 heures d'affilée, je n'avais pas de vertige et ma vue était parfaitement correcte. Au contraire, tout mon corps était plein d'énergie. Les émotions négatives qui avaient hanté mon esprit pendant de nombreuses années ont disparu et j'ai été remplie d'une joie effervescente.

J'ai réalisé que ce livre était un livre sacré et l'auteur du livre, Maître Li Hongzhi, devait être vraiment extraordinaire. J'étais reconnaissante d'avoir enfin trouvé la meilleure pratique de qigong (à cette époque, je pensais encore que Maître Li n'était qu'un maître de qigong).

Par conséquent, j'ai décidé que je ne suivrais que ce maître. Je consacrerais ma vie à pratiquer le Falun Dafa, car Maître Li m'avait donné un nouveau souffle.

Comprendre les enseignements de Dafa de manière rationnelle

À l'époque, le Maître écrivait souvent de courts articles, ou des écritures, pour nous guider. Chaque fois qu'une nouvelle écriture était publiée, je la relisais plusieurs fois pour bien la saisir. Cependant, l'une d'elles, intitulée « Les mots avertisseurs », m'a longtemps intriguée, même après l'avoir lue plusieurs fois.

Le Maître a dit que certains pratiquants « en restent encore à connaître moi et Dafa simplement par leurs sentiments et perceptions, ils me témoignent toujours de la gratitude au travers du changement de leur corps... » (« Les mots avertisseurs », Points essentiels pour avancer avec diligence)

Quand j'ai lu cela, j'ai pensé : pourquoi ne devrais-je pas être reconnaissante au Maître de m'avoir sauvée et de m'avoir donné une nouvelle vie ?

Le Maître a dit :

« Si vous ne changez pas le principe humain qui a été formé dans le for intérieur des gens ordinaires depuis des millénaires... »

Je me suis demandé : pourquoi la logique humaine est-elle incorrecte ? Qu'est-ce qui constitue la logique humaine ?

Le Maître a également dit :

« Si vous pouviez tous connaître la Loi au fond de votre cœur, ce serait la manifestation de la Loi à la puissance sans limites - la réapparition de la puissante Loi de Bouddha dans le monde humain ! »

J'ai pensé : comment ferais-je pour y parvenir ? Pourquoi devons-nous comprendre le Fa pour que cela se produise ?

Néanmoins, une chose était claire pour moi : le Maître nous demandait de « connaître réellement et rationnellement Dafa ».

J'ai décidé que, même si je ne comprenais pas pleinement les enseignements du Maître, je devais suivre ses conseils parce que les problèmes qu'il soulignait devaient être importants.

Depuis lors, j'ai étudié les enseignements du Fa très diligemment, essayant de les comprendre d'un point de vue rationnel. Je lisais le Fa au moment de la journée où mon esprit était le plus clair, et je gardais la porte fermée pour que personne ne m'interrompe. J'ai aussi écrit les réalisations auxquelles j'en étais arrivées en lisant les enseignements de Dafa, ce qui m'a aidée à me souvenir des enseignements.

Au cours d'une période de vingt ans, de nombreux principes de Dafa ont été instillés dans mon esprit. Par conséquent, lorsque des problèmes survenaient, je pouvais toujours les résoudre conformément aux enseignements de Dafa.

Je sens vraiment l'immense énergie et la sagesse acquises de Dafa. Cette compréhension rationnelle de Dafa m'a permis de persévérer à travers les années difficiles de cette brutale persécution. Le processus d'approfondir continuellement ma connaissance et ma compréhension des principes de Dafa a renforcé mon corps et mon âme, ce qui m'a finalement permis d'être plus tolérante et prévenante envers les autres. J'étais rarement irritée par les autres personnes ou les choses autour de moi. Bien que j'aie été persécutée pour ma croyance, je suis heureuse de ma cultivation dans Dafa et je suis optimiste chaque jour.

L'importance de comprendre le Fa de manière rationnelle

Lorsque le Parti communiste chinois (PCC) a lancé sa répression de Dafa en 1999, la compréhension rationnelle des principes du Fa m'a aidée à rester lucide. Je n'ai pas été intimidée et n'ai pas été facilement trompée. Voici un incident que j'ai rencontré.

Au début de la persécution, nous ne pouvions pas obtenir les nouveaux articles du Maître en raison du blocage d'Internet par le PCC. De plus, les agents du PCC ont fabriqué de faux écris et les ont même répandus. Mais avec une compréhension rationnelle du Fa, je n'ai pas été facilement dupée.

Une fois, quelqu'un m'a donné un faux article. J'ai immédiatement remarqué que le vocabulaire et les expressions du texte, ainsi que le ton, étaient différents de ceux des enseignements du Maître. Grâce à ma compréhension rationnelle de Dafa, j'ai pu distinguer les faux des vraies écrits.

Histoire de deux pratiquantes de longue date

Quelqu'un m'a raconté une histoire à propos de deux pratiquantes. Toutes les deux pratiquaient Dafa depuis plusieurs années et toutes les deux ont été détenues pour leur croyance.

Quand l'une d'elle, Juan, a été arrêtée, elle a passé la porte de la prison en émettant la pensée droite avec une main levée. Elle semblait très ferme dans Dafa. Mais elle a cédé aux malfaiteurs trois jours plus tard et a signé des déclarations renonçant à sa croyance dans Dafa. Elle a cru aveuglément au mensonge que si elle n'arrêtait pas de cultiver dans Dafa, Maître Li souffrirait davantage ; mais si elle arrêtait, le Maître serait libéré et souffrirait moins. Elle a donc volontiers accepté de signer les déclarations.

D'autre part, une autre pratiquante, Ju, est entrée en prison avec un sourire au visage. Elle a même fait un signe de tête aux gardes et n'a montré aucune hostilité. Pendant plus d'un an, le personnel de la prison n'a pas pu la faire renoncer à Dafa, peu importe à quel point ils ont essayé. De plus, elle a clarifié les faits à toutes les détenues et gardiennes. En conséquence, elles l'aimaient toutes et l'aidaient même à distribuer les nouveaux écrits du Maître.

Elle a finalement été transférée dans un autre service et est actuellement sous stricte surveillance. La direction de la prison a réuni une équipe de plus de 30 personnes juste pour la faire renoncer à sa croyance. Ils ont même transféré des gardes de deux groupes de travail du Falun Gong dans une prison pour hommes à la prison pour femmes pour faire pression sur elle, mais en vain. Pour les fonctionnaires du PCC, elle est l'une des pratiquantes de Dafa les plus « têtues » de cette prison.

La première pratiquante avait une forte sentimentalité humaine envers le Maître, mais elle était très confuse en termes d'enseignements de Dafa. La deuxième pratiquante avait une base solide dans les principes de Dafa, ce qui l'a aidée à rester lucide et inébranlable dans Dafa.

Cela met en évidence l'importance de « connaître réellement et rationnellement Dafa » comme mentionné ci-dessus.

Ma compréhension du karma et de la vertu

Dans le Zhuan Falun, le Maître nous a expliqué que le karma et la vertu sont des matières. Bien que le Maître nous ait plusieurs fois enseigné à propos du karma de maladie, certains pratiquants qui sont restés fidèles à Dafa en prison ont fini par succomber au karma de maladie. Certains ont même perdu leur précieux corps physique à leur sortie de prison et c'est une grande perte. Alors pourquoi le karma de maladie est-il si difficile à vaincre ?

Sur la base de l'étude du Fa, ma compréhension est que les gens ordinaires et les disciples de Dafa ont des interprétations totalement différentes de la cause de la maladie. La recherche de l'humanité en reste au niveau superficiel, se concentrant sur les symptômes. La cause d’une toux était une infection, la diarrhée était due à des aliments contaminés ou à un virus, et une forte fièvre était peut-être aussi due à une infection.

Par conséquent, les gens comptent unilatéralement sur les médicaments pour se débarrasser des agents pathogènes, car les humains croient que les maladies sont importées de leur alimentation et de leur environnement.

Cependant, les enseignements de Dafa m'ont aidée à comprendre que ces conceptions étaient la logique humaine que le Maître mentionne dans « Mots avertisseurs ».

La source de la maladie, telle que la comprennent les pratiquants, est le karma, une cause interne venant de l'intérieur de nous-mêmes. Lorsque les gens ordinaires tombent malades, ils doivent se faire soigner. Tandis que lorsqu'un pratiquant a un karma de maladie, il doit gérer les tribulations conformément à Dafa, c'est-à-dire s'attaquer à ses propres causes internes.

Le Maître a dit :

« Si vous ne changez pas le principe humain qui a été formé dans le for intérieur des gens ordinaires depuis des millénaires, vous ne pourrez vous défaire de la carapace à la surface de l’être humain, ni donc parvenir à la parfaite plénitude. » (« Les mots avertisseurs », Points essentiels pour avancer avec diligence)

Les vrais disciples de Dafa ne tombent pas malades. Si un pratiquant pense qu'il est malade, il se trouve toujours au niveau des conceptions humaines et ne peut être considéré que comme une personne ordinaire.

Le Maître a purifié nos corps et nous a élevés jusqu'à un état sans maladie. Toute anomalie physique ou inconfort est la manifestation du karma dans cette dimension. Par conséquent, avec une compréhension rationnelle et une foi solide en Dafa, j'ai pu surmonter de nombreux épisodes de karma de maladie au fil des ans.

Les enseignements du Maître m'aident à comprendre le karma de maladie d'un point de vue rationnel, et je sais comment surmonter les tribulations du karma de maladie. Maintenant, je n'ai plus peur de tomber malade.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais