(Minghui.org) Mon mari a coupé la partie la plus sucrée de la pastèque et l’a mise dans sa bouche. Je n’ai rien dit, mais j’ai pensé qu’il était égoïste.

Plus tard, j’ai senti qu’il y avait une raison pour laquelle il avait fait cela. Le Maître ne l’a-t-il pas arrangé pour ma cultivation ? C’est pour que j’élimine mes attachements au ressentiment, à l’affection et l’égoïsme, et le fait de regarder les autres lorsqu’il y a un problème et de juger les autres selon mes propres critères. Chaque fois que je le vois faire cela, c’est pour moi une opportunité de me cultiver.

Quelques jours plus tard, je lisais le Fa sur le balcon de la cuisine et mon mari est arrivé pour discuter avec moi. Pendant qu’il parlait, il a coupé à nouveau la meilleure partie du melon puis il a quitté la table. Une pensée m’est immédiatement venue : « Ne sois pas égoïste, c’est bien s’il mange la meilleure partie. » Mon corps a tremblé et mon cœur est devenu calme. Un courant de chaleur a jailli du fond de mon cœur et les larmes me sont montées aux yeux. Je savais que c’était la compassion, qui surpassait toutes mes réactions précédentes. Cela allait au-delà de l’affection, de l’égoïsme et du jugement des autres.

Je me suis rappelé comme je me sentais bien lorsque je gardais la meilleure partie de la pastèque pour lui. Cependant, ce n’était pas de la compassion et ce n’était pas tout à fait juste parce que je le faisais pour rechercher l’approbation de mon altruisme et de mon affection. Je le faisais selon les critères humains.

J’ai également compris qu’une vie égoïste dans une autre dimension me testait à travers les actions de mon mari. Si j’utilisais des conceptions humaines avec un esprit égoïste, cette vie égoïste d’une autre dimension interférerait avec moi. En revanche, si je regardais à l’intérieur et éliminais mes conceptions humaines, cela ne me toucherait pas du tout.

Un jour, j’émettais la pensée droite à 8 heures du matin parce que j’avais prévu de sortir à 8 h 30 pour clarifier la vérité avec une compagne de cultivation. Mon mari est arrivé et m’a demandé de nettoyer les fenêtres avant que le prestataire n’arrive pour les hiverniser. J’étais réticente. Bien que mon mari m’ait demandé de rester, je n’ai essuyé qu’une partie des fenêtres et je suis partie sans dire un mot.

Après être partie, j’étais encore un peu en colère après lui. Je ne pensais pas qu’il était nécessaire que je reste à la maison. En y réfléchissant davantage, je me suis demandé comment je pouvais équilibrer les tâches ménagères et les projets de Dafa ? Comment puis-je rester calme dans ces situations sans me mettre en colère ? J’aurais dû lui dire calmement ce que j’avais en tête et lui demander son soutien. C’est une personne raisonnable en général et il aurait peut-être compris. Cependant je n’ai fait aucune de ces choses. Au lieu de cela j’ai quitté la maison sans rien dire, ce qui avait pu le déprimer, même s’il n’avait rien dit. Il savait que je sortirais quoi qu’il arrive et qu’il ne pourrait pas m’en empêcher. Il pourrait finir par boire trop à cause de mon égoïsme. J’ai déjà fait de telles choses dans le passé, mais cette fois-ci, j’ai compris que ce n’était pas bien et que je l’avais peut-être blessé.

Après avoir partagé cela avec l’autre pratiquante, nous avons décidé de sortir l’après-midi au lieu du matin. Je me suis précipitée à la maison et j’ai travaillé sur les fenêtres avec le prestataire. Je lui ai clarifié la vérité, il l’a acceptée et a démissionné du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées. J’ai également préparé le déjeuner, ce qui a rendu mon mari très heureux. Dans l’après-midi je suis sortie avec l’autre pratiquante clarifier la vérité et l’effet a été vraiment bon.

Dafa harmonise tout. Tant que nous pouvons regarder vers l’intérieur, considérer les autres et nous détacher de nous-mêmes, davantage d’êtres seront sauvés.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais