Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Naviguer à une époque étonnante : retour sur la récente progression de la chaîne NTDTV Français

Lundi 4 octobre 2021 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en France

(Minghui.org) Bonjour vénérable Maître ! Bonjour compagnons de cultivation !

La chaîne NTDTV Français s'est rapidement développée de mars 2020 à septembre 2021. Elle est passée de la production de trois minutes de vidéos de clarification de la vérité, à une heure d'émissions quotidiennes, et de 10 000 abonnés à 150 000. En regardant le chemin parcouru en un an et demi, j'ai l'impression de rêver. À chaque étape, j'ai ressenti le renforcement du Maître et l'incroyable pouvoir du Falun Dafa.

Gagner sans rechercher

En raison de la pandémie mondiale, la France est entrée en confinement en mars 2020. Des pratiquants ont suggéré que l'équipe chinoise de NTD Français collabore avec des pratiquants de langue française pour réaliser de courtes vidéos de clarification de la vérité. Je n'ai pas analysé ni remis en question cette proposition, j'ai simplement mis en place une équipe dès le lendemain. Nous savions tous que cela devait être fait, mais c'était la première fois que des pratiquants français et chinois collaboraient.

Nous avions prévu de prendre une semaine pour préparer les vidéos. Ce à quoi nous ne nous attendions pas, c'est que tout se passe si bien ! Nous avons tous ressenti une grande force en travaillant ensemble. Cela n'a pas pris une semaine – nous avons plutôt publié une vidéo le lendemain ! C'était comme si tout avait déjà été prévu.

L'équipe vidéo de clarification de la vérité a fonctionné pendant trois mois. Elle a produit cinq courtes vidéos par semaine, de trois à cinq minutes chacune, jusqu'à ce que l'intérêt des gens pour la situation épidémique en Chine diminue. Cela a créé une base pour l'équipe de langue française de NTD. Nous avons également commencé à planifier des programmes de quinze minutes en français.

Passer d'une émission de cinq minutes à quinze minutes signifiait tripler la quantité de travail. Trois mois auparavant, j'estimais que le travail était déjà difficile, car j'avais également un emploi à temps plein. Je pensais qu'après une période chargée, je pourrais me reposer, mais au contraire, la charge de travail a augmenté. Tous ces progrès étaient cependant si naturels que nous avons tous senti que le Maître nous poussait en avant. Nous n'avions qu'à y mettre tout notre cœur et tout a progressé en douceur. En un mois, notre programme « Regards sur la Chine » était officiellement sur les rails. Ce qui est extraordinaire, c'est que nous n'avions pas l'impression que notre charge de travail était plus importante qu'avant.

Une fois que la première émission est sortie et que nous avons compris le processus de production, nous sommes allés de l'avant avec la deuxième émission en français, « Nouvel Horizon ». Encore une fois, nous ne nous sommes pas inquiétés ni questionnés. Nous avons simplement senti que le moment était venu de le faire, alors nous l'avons fait sans attendre. Lorsque nous avons eu besoin de nouveaux talents, les personnes possédant les compétences dont nous avions besoin sont venues. Avec le recul, tout le processus s'est déroulé comme dans un rêve.

Un mois plus tard, nous avons lancé une 3e émission en français, « Esprit Français ». En trois mois, nous avons sorti trois émissions en français. Des pratiquants du monde entier que je ne connaissais pas m'ont contactée eux-mêmes, demandant à rejoindre l'équipe. Je n'ai pas eu besoin de les recruter. Je tiens à remercier le Maître pour ses dispositions bienveillantes !

Une fois que nos trois émissions ont été mises en ligne, elles n'ont pas été beaucoup vues. La croissance de nos abonnés était lente, puisque nous n'ajoutions qu'une centaine de téléspectateurs supplémentaires par jour. J'ai commencé à demander des suggestions pour augmenter notre audience. C'était pendant la période mouvementée de l'élection présidentielle américaine. Le siège de NTD nous a conseillé de couvrir l'actualité de l'élection. De la réunion de discussion au communiqué officiel, il ne s'est écoulé que deux jours.

Nous avons officiellement diffusé une émission sur l'élection américaine le 16 novembre 2020, et le nombre de vues et d'abonnés a explosé, augmentant à un rythme de dix à plusieurs dizaines de fois plus qu'auparavant. La véritable croissance de NTD Français a également commencé ce jour-là. Les Chinois parlent de moment propice, de conditions terrestres favorables, d'harmonie entre les hommes, nous avons sûrement saisi cette occasion. En tant que pratiquante, je sais que c'est parce que la rectification de Fa avait atteint ce stade. Parce que nous avons agi selon les exigences du Maître, tout s'est déroulé naturellement.

Au cours de ces mois, nous avons continuellement amélioré et ajusté notre processus de travail, afin que les programmes sortent plus rapidement et soient plus étoffés. Tous les membres de l'équipe ont coopéré sans faille.

Le Maître a dit :

« … même si vous n’avez pas de bonnes pensées, au moins n'en ayez pas de mauvaises, le mieux est de ne penser à rien. » (Cinquième leçon, Zhuan Falun)

J'ai senti que, en tant que pratiquants, moins on ajoute de notions personnelles en faisant les choses, moins on pense aux obstacles potentiels, plus on fait les choses avec le cœur et concrètement, plus il est facile de réussir. Le Maître et les divinités nous aideront.

Le Maître a dit :

« Disciples de Dafa, pendant que vous établissez votre vertu majestueuse actuellement, je ne vous fixe pas un plafond. » (Enseignement du Fa au moment de la Fête de la lanterne de l’an 2003)

J'ai compris que nous ne devions pas nous fixer arbitrairement des limites, en pensant que c'est tout ce que nous pouvons faire.

NTD a commencé par une émission quotidienne de trois minutes, puis s'est étendue à quinze minutes, une demi-heure, et maintenant une heure. À chaque fois, je pensais que nous avions atteint la limite, mais avec le recul, je savais que nous pouvions faire encore plus et mieux. Au cours de ce processus, j'ai aussi profondément ressenti que chaque étape que nous avons franchie a établi une base pour l'avenir. Chaque étape implique l'arrangement minutieux du Maître. Beaucoup de choses sont liées entre elles, et nous ne devons pas négliger les plus petits détails ou les conseils apparemment occasionnels des autres pratiquants – tout peut être un indice du Maître. Le fait de négliger un petit détail peut affecter l'avancement du projet.

La « critique » m'aide à m'élever

J'ai interviewé des personnes dans l'un des programmes que nous avons développés. Toutes sortes de commentaires négatifs de la part des pratiquants m'ont fait bondir. Mon français n'étant pas très bon, je ne pensais pas qu'un jour je présenterais un programme en français. Mais pendant les élections américaines, j'ai transformé deux interviews que j'avais réalisées auparavant en un programme en français. Certains pratiquants m'ont encouragée à faire plus de ce genre de contenu, mais je savais au fond de moi que ce serait un énorme défi pour moi. Au début, comme tout ce qui avait trait à l'élection américaine attirait les téléspectateurs, même si mon français n'était pas très bon, les réactions étaient surtout encourageantes et positives.

Mais lorsque l'intérêt pour l'élection a diminué, toutes sortes de critiques ont commencé à arriver. Par exemple : « Les questions étaient répétitives… » Il y a également eu des commentaires sur mon français et sur le rythme lent des entretiens. Certains pratiquants ont carrément dit que ce genre de programme ne devrait pas être présenté par une Chinoise.

Une pratiquante a transmis des commentaires de ses amis, qui se demandaient pourquoi NTD gardait une journaliste aussi mauvaise que moi. Je suis restée sans voix ! J'avais l'impression que chaque mot me transperçait le cœur. J'ai été journaliste à NTD pendant dix ans. J'ai toujours eu le sentiment d'être dévouée et professionnelle, alors comment pouvais-je avoir de tels commentaires ! De plus, je n'étais pas seulement une journaliste de NTD, j'étais la directrice de NTD, alors n'étais-je pas en train de nuire à l'image de la chaîne ? Les larmes aux yeux, j'ai répondu à la compagne de cultivation : « J'ai senti que je n'étais pas à la hauteur, je devrais peut-être arrêter. » La pratiquante m'a répondu que je devais regarder à l'intérieur, demander l'aide du Maître, et qu'elle émettrait la pensée droite pour moi et pour le programme.

Je me suis dit qu'émettre la pensée droite ne me transformerait pas en animatrice française. Je serai toujours chinoise et améliorer mes compétences linguistiques ne se fait pas en un clin d'œil. Je me suis vraiment sentie perdue.

Le Maître a dit :

« Étant pratiquant, toutes les amertumes rencontrées au milieu des gens ordinaires sont des passes à franchir ; tous les éloges rencontrés sont des épreuves. » (« Les pratiquants sont naturellement dedans », Points essentiels pour avancer avec diligence)

Face à ces critiques, je savais que rien n'arrive par hasard, et que c'était des tests que je devais passer. Pourquoi ai-je eu tant de mal à accepter que j'étais une mauvaise journaliste ? Pourquoi cela me faisait-il si mal au cœur ? C'était précisément parce que cela touchait mon attachement à l'ego, qui est un attachement très fort. Je regardais toujours attentivement si mes interviews obtenaient beaucoup de vues. Je comparais même mon programme à d'autres programmes. Si j'avais moins de vues, je me sentais déprimée. N'était-ce pas là une mentalité de compétition et une jalousie très fortes ? Comment pouvais-je bien faire les émissions avec de telles pensées impures ?

J'ai dû reconnaître que les interviews les plus réussies que j'ai faites étaient celles que je n'avais pas l'intention de faire, parce que je n'avais aucun attachement humain pour elles. Après avoir abandonné la peur d'être critiquée, les commentaires négatifs qui m'émouvaient ont progressivement disparu.

Le programme d’interview a été créé depuis maintenant dix mois. Le processus a été ardu, et il y a eu de nombreuses épreuves. À vrai dire, c'est moi qui ai le plus profité de ce processus. Chaque entretien auquel je me prépare est une occasion de m'élever. J'ai lu attentivement Comment le spectre du communisme dirige le monde, ainsi que Neuf commentaires sur le Parti communiste, afin d'identifier et d'éliminer toute pensée parasite. Les domaines d'expertise de chaque personne interrogée m'ont également enrichie. Je progresse petit à petit. C’est comme le Maître a dit :

« En fait, je suis en train de penser que tout ce que vous, disciples de Dafa, êtes en train de faire aujourd’hui, vous n’êtes pas en train de le faire pour Dafa, ni pour moi, votre Maître, d’ailleurs. Vous êtes en train de le faire pour vous-mêmes. » (« Enseignement du Fa à la conférence de Loi à Atlanta 2003 » Enseignement du Fa dans les conférences IV)

Passer un test de vie ou de mort

Pendant les dix mois où j'ai réalisé les interviews, je me suis souvent couchée très tard. Je restais parfois debout jusqu'à 4 ou 5 heures du matin, voire plus tard. Je sentais que l'impact sur mon corps était énorme. J'ai également connu des épreuves de vie et de mort, ainsi qu'un karma de maladie.

Il y a quelques mois, je devais monter une vidéo pour que l'épisode puisse être diffusé à midi, j'ai donc travaillé dessus toute la nuit. Alors que je terminais le montage, je me suis soudain sentie mal. Tout mon corps était froid, mais ma tête était chaude et mon cœur battait la chamade. J'étais très fatiguée, mais je ne pouvais pas dormir.

Je me suis assise et j'ai commencé à méditer. Soudain, j'ai eu l'impression que mon âme s'en allait et j'ai eu peur. J'ai essayé de me rappeler à quoi ressemblait le Maître. Comme je ne pouvais pas m'en souvenir, j'ai eu encore plus peur. Alors que j'appelais le nom du Maître à plusieurs reprises, j'ai essayé de me souvenir de son visage.

J'ai commencé à chercher à l'intérieur. Je me suis souvenue de toutes les scènes de mes conflits avec les pratiquants locaux, y compris ceux des autres médias de Dafa. J'ai ressenti un énorme regret. Je me suis rendu compte que je n'avais pas bien cultivé du tout, et que je ne répondais pas aux critères d'un pratiquant de Falun Dafa. Soudain, tous ces conflits semblaient si ridicules et insignifiants ! Après avoir médité pendant une heure, j'ai ressenti une énergie puissante et je me suis progressivement rétablie. J'ai fait l'expérience de ce que le Maître a dit :

« … faire les exercices est la façon la plus efficace pour enlever la fatigue, c’est le meilleur moyen pour récupérer rapidement la forme. » (« Enseignement du Fa à la conférence de Loi à Atlanta 2003 » Enseignement du Fa dans les conférences IV)

En répétant silencieusement le nom du Maître, je me suis sentie bien et je me suis endormie. Dans les jours qui ont suivi, j'ai chéri chaque instant. J'ai cessé d'être attachée à beaucoup de choses – que ce soit le nombre de clics générés par le programme ou autre, je n'étais vraiment plus émue. Mon cœur se sentait calme et vide. Je ne laissais plus les choses négatives me tirer vers le bas. J'ai simplement fait de mon mieux chaque jour.

Pendant l'étude du Fa, j'ai lu ce que le Maître a dit sur l'importance de la pensée droite.

Le Maître a dit :

« Pour que les disciples de Dafa avancent vers la plénitude parfaite, il faut bien faire les trois choses, n’est-ce pas ? Et l'émission de la pensée droite est l'une de ces choses. Si c’est aussi important, pourquoi ne le faites-vous pas bien ?! Pourquoi le considérez-vous comme une simple chose et n'y accordez-vous pas d'importance ? Vous savez combien c’est important. En outre, si vous ne faites pas bien une des trois choses, que va-t-il se passer ? » (Enseignement du Fa à la Conférence de Fa à la ville de Los Angeles)

Je me suis soudain rendu compte que je veillais souvent tard, mais que je n'émettais presque jamais la pensée droite à 6 heures du matin. Je n'ai jamais pensé que c'était important, mais n'est-ce pas honteux ? Si je manquais une heure précise chaque jour, comment pouvais-je atteindre la plénitude parfaite ? J'ai arrêté de me trouver des excuses, et cela fait maintenant deux mois que je n'ai manqué aucune des quatre heures pour émettre la pensée droite.

J'ai également eu un test de karma de maladie. Je venais de terminer le montage d'une vidéo. Lorsque ma main a quitté la souris, j'ai ressenti une douleur aiguë dans la paume de ma main, comme lorsque le dentiste touche un nerf. Au début, j'ai pensé que c'était un incident, mais ensuite la douleur est revenue toutes les quelques minutes. Je n'avais pas du tout la pensée droite, mais à la place j'ai commencé à penser à la façon dont je ferais face si j'avais cette violente douleur pour le reste de ma vie.

Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi cela se produisait – chaque jour, je pratiquais les exercices, je lisais le Fa, je récitais le Fa et j'émettais la pensée droite. Qu'est-ce qui pouvait bien se passer ? J'ai appelé la pratiquante qui travaillait le plus étroitement avec moi, et je lui ai demandé s'il y avait quelque chose que je ne faisais pas correctement. Elle m'a répondu que je manquais de gentillesse, car parfois, si les choses ne se passaient pas comme je le voulais, je me mettais en colère et j'accusais sévèrement l'autre personne. Elle a dit que cela se produisait souvent, mais je n'avais pas du tout remarqué.

Manquer de gentillesse envers les autres pratiquants, ne pas penser aux sentiments des autres – tout cela est lié à l'ego. C'était très loin des êtres altruistes que le Maître nous demande de devenir. Même si je faisais tout bien en apparence, je ne m'étais pas bien cultivée. Dans mon cœur, j'avais encore l'attachement à chercher à obtenir des choses. Je pensais que puisque j'avais fait toutes ces choses, tout devait bien se passer. En réalité, je n'avais toujours pas éliminé mon ego ou mon égoïsme.

La douleur dans ma main a progressivement disparu ce soir-là. Mais une semaine plus tard, elle est soudain réapparue. Lorsque j'ai étudié le Fa, j'ai lu ce que le Maître a dit :

« … si vous vous considérez toujours comme une personne ordinaire et si vous persistez à vous croire malade, comment pourrez-vous pratiquer ? Quand un désastre survient au cours de votre pratique de gong, si vous continuez à vous considérer comme quelqu’un d’ordinaire, je dis qu’à ce moment-là votre xinxing est retombé au niveau des gens ordinaires. » (Sixième leçon, Zhuan Falun)

J'ai soudain compris que si je pensais que le symptôme était une maladie et si j'avais peur d'être malade, alors la maladie pouvait s'installer. Les pratiquants n'ont pas de maladies. Tout ce que nous rencontrons est bon. Quel que soit le malaise que nous ressentons, il ne doit pas interférer avec notre capacité à valider le Fa. Je dois simplement faire ce que j'ai à faire. Après avoir eu cette pensée, la douleur a disparu.

Éliminer mon égoïsme

Dès le début, il semblait y avoir un conflit entre notre télévision et notre journal, surtout lorsque le journal a commencé à faire des vidéos. C'était presque comme si nous étions concurrents. Puisque nos attachements sont exposés au fur et à mesure que nous nous cultivons, il est naturel que des conflits et des tensions apparaissent occasionnellement.

Le Maître a dit :

« Si vous pouvez tous chercher à l’intérieur, beaucoup de problèmes seront résolus, il n’y aura plus autant de conflits, il n’y aura donc plus autant de réactions fortes. » (« Enseignement du Fa à la conférence de Loi à la capitale des États-Unis », Enseignement du Fa dans les conférences VII)

« À l'apparition des problèmes et des conflits, si vous ne cherchez pas à l’intérieur, le conflit va devenir saillant et ce sera dû à votre propre attachement. Certains conflits deviennent de plus en plus intenses, en réalité c’est parce que vous-même n’avez pas bien cultivé. » (« Enseignement du Fa à la conférence de Loi à la capitale des États-Unis », Enseignement du Fa dans les conférences VII)

J'ai commencé à réfléchir à mes attachements. Pourquoi y avait-il encore des conflits après toutes ces années ! Je me suis dit que c'était parce que je ne regardais pas du tout à l'intérieur. J'ai simplement regardé les choses comme une personne ordinaire, en me disant que puisque nous avons des ressources limitées, nous ne devrions pas avoir deux chaînes vidéo dans le même groupe de médias.

En fin de compte, c'était toujours cet égoïsme – je ne voulais pas que mon équipe soit recrutée par d'autres. Je ne voulais pas que d'autres projets interfèrent avec l'avancement de mon projet – j'avais beaucoup d'opinions personnelles. Je n'ai jamais pensé à ce que voulait le Maître.

Le Maître nous a permis de créer différents médias, radio, journaux, télévision, etc. N'ont-ils pas existé pour que nous puissions sauver les gens par différents canaux ? De nos jours, les vidéos sont une forme que le grand public aime, alors les pratiquants d'autres médias ont naturellement pensé à sauver plus de gens avec ce même média, mais ils n'avaient pas de compétences dans ce domaine. Si l'équipe NTD pouvait leur apporter un soutien technique, nous pourrions sauver encore plus de personnes.

J'avais vraiment besoin de renoncer à mon attachement égoïste aux pertes et aux gains. Je devais cesser de penser que ce type de collaboration ne profite pas à NTD et que je ne voulais donc pas aider les autres médias. Parce que j'ai refusé de coopérer, les tâches sacrées de validation du Fa et de sauvetage des êtres n'ont pas pu atteindre le meilleur effet.

Je tiens à remercier tous les pratiquants qui ont mis en évidence mes lacunes ! Je comprends maintenant vraiment que tous ceux qui m'ont reproché de ne pas vouloir collaborer avec les autres médias avaient raison. Je n'avais vraiment pas la volonté de me coordonner avec eux. Je ne me suis pas examinée et les conflits se sont donc aggravés. Je suis également heureuse de pouvoir enfin réfléchir à cette question le cœur tranquille, sans attachement. J'espère que dans un avenir proche, tous nos formidables médias seront capables de coordonner leurs efforts afin que nous puissions sauver encore plus d'êtres et montrer à quel point Dafa est grand !

Je conclurai avec les paroles de la chanson « Sailing Together Against All Odds » (Naviguer ensemble contre vents et marées), espérons que les pratiquants de Falun Dafa en France continueront à travailler ensemble pour aider le Maître dans la rectification de Fa !

Nous avons fait le vœu de nous retrouver dans cette vie

Les honneurs de la vie sont liés à la rectification de Fa

Année après année, nous avons atteint ce jour

Les cœurs des disciples de Dafa sont liés les uns aux autres, ils ont ouvert un nouveau champ

Nous naviguons ensemble contre vents et marées, aidant le Maître

Désireux de répandre la vérité dans le monde entier.

(Présenté lors de la Conférence de partage d'expériences de cultivation du Falun Dafa en France 2021)

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais