Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un homme du Liaoning fait appel d'une deuxième peine de prison pour sa croyance

Vendredi 11 juin 2021 |   Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Liaoning, Chine

(Minghui.org) Un habitant de la ville de Jinzhou, dans la province du Liaoning, fait appel de sa condamnation à six ans de prison pour sa pratique du Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

M. Li Kai, 56 ans, ancien employé du Huaguang Power Group (Groupe d'énergie de Huaguang), a été arrêté le 16 décembre 2020 pour avoir distribué des documents d'information sur le Falun Gong. La police a saccagé son domicile et l'a envoyé dans un centre de détention, mais elle ne lui a jamais fourni de liste de confiscation ni d'avis de détention.

Deux semaines après que la police a soumis le cas de M. Li au parquet de la ville de Linghai, la procureure Zhou Lili l'a inculpé le 5 mars, ignorant la demande répétée de son avocat de discuter du dossier avec elle. Elle a accusé M. Li de « saper l'application de la loi avec une organisation sectaire », le prétexte habituel utilisé par les autorités pour piéger et emprisonner les pratiquants de Falun Gong.

M. Li a été jugé par le tribunal de la ville de Linghai le 14 avril. Bien que le juge ait déclaré que l'audience était publique, il n'a pas autorisé la famille ni les amis de M. Li à y assister. M. Li a plaidé non coupable et son avocat a aussi déposé un plaidoyer de non-culpabilité pour lui. Ils ont fait valoir qu'aucune loi n'a jamais criminalisé le Falun Gong en Chine et qu'il s'agit de sa liberté de religion de pratiquer sa croyance et de répandre des informations à ce sujet.

Le juge a condamné M. Li à six ans de prison et à verser une amende de 10 000 yuans le 24 mai. Lorsque le greffier du tribunal s'est rendu au centre de détention le lendemain pour remettre le verdict à M. Li, ce dernier a refusé de signer le document et a promis de faire appel.

L'avocat de M. Li lui a rendu visite le 31 mai et a soumis son appel au tribunal de première instance le lendemain, afin que le tribunal inférieur puisse le transmettre au tribunal intermédiaire de la ville de Jinzhou, comme l'exige la loi.

M. Li a demandé à son avocat de faire savoir à sa famille qu'il prenait soin de lui-même et qu'elle n'avait pas à s'inquiéter pour lui. Il a ajouté que malgré la lourdeur de la peine, il restait ferme dans sa croyance.

Ce n'est pas la première fois que M. Li est persécuté pour sa pratique du Falun Gong qui, selon lui, a guéri son hépatite et l'a aidé à arrêter d'être un joueur compulsif. Depuis 1999, il a été arrêté plusieurs fois et condamné à deux séjours en camp de travail, pour un total de trois ans, puis à quatre ans après une nouvelle arrestation en avril 2015.

Voir aussi :

Après avoir été incarcéré pendant sept ans, un homme du Liaoning va être à nouveau jugé pour sa croyance

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais