(Minghui.org) Alors que de nombreuses personnes ont célébré la mort de Jiang Zemin et condamné les crimes qu’il a commis contre le pays, certains ont commencé à le regretter, estimant que Jiang rendait leur vie meilleure, mais que Xi Jinping leur apportait des misères sans fin avec les confinements stricts dus à la COVID-19.

À mon avis, une telle comparaison est exactement le résultat de l’endoctrinement du Parti communiste chinois (PCC) selon lequel notre bonne vie a été donnée par le Parti.

Permettez-moi de poser la question suivante : « Qui a créé toute cette richesse et amélioré notre qualité de vie ? » C’est nous-mêmes.

Le peuple chinois est diligent et travailleur. Les Chinois auraient pu jouir d’une bonne vie dans n’importe quel pays libre, mais pourquoi ont-ils tant souffert depuis que le PCC a pris le pouvoir en 1949 ? C’est parce que le PCC a privé le peuple chinois de ses droits de l’homme fondamentaux et l’a exploité partout et à tout moment.

C’est le peuple chinois qui a nourri le PCC. Après être devenu puissant, le PCC s’est retourné pour prétendre qu’il était notre sauveur et a exigé notre gratitude envers lui.

Au cours des 73 années de règne totalitaire du PCC en Chine, chaque dirigeant a représenté les intérêts du Parti, et non ceux du peuple.

Pendant le mandat de Jiang, c’était comme si le PCC avait englouti la viande et n’avait laissé que les os au peuple. Ce n’est pas que le peuple chinois ne méritait que les os. Ce qu’ils ne réalisaient pas, c’est que la viande leur appartenait aussi.

Utilisons l’analogie d’une graine d’arbre qui pousserait naturellement dans des conditions appropriées. Le PCC est comme un gros rat. Avant que la graine ne devienne un plant, elle peut déjà avoir été dévorée par le rat. Si la graine échappe à l’attaque du rat et parvient à devenir un arbre et à porter des fruits, le rat peut venir et s’approprier les fruits. En d’autres termes, les gens travaillent dur pour faire pousser des arbres, pour que le PCC s’empare des fruits. Afin de se glorifier, le PCC peut même distribuer un peu de fruits aux gens et prétendre être leur sauveur.

La politique du zéro-COVID de Xi a provoqué le déclin de l’économie et la souffrance des gens, mais beaucoup n’ont peut-être pas réalisé que la politique du zéro-pratiquant de Falun Gong de Jiang a également causé d’énormes dommages aux pratiquants respectueux de la loi qui voulaient simplement pratiquer leur croyance. Lorsque Jiang a ordonné la persécution du Falun Gong en juillet 1999, il a juré d’éradiquer le Falun Gong en trois mois et a donné l’ordre de « salir leur réputation [des pratiquants], de les ruiner financièrement, de détruire leur corps physique ».

Les politiques de Jiang et de Xi n’avaient pas pour but de profiter au peuple. Au contraire, elles visaient à maintenir leur pouvoir et leur contrôle étroit sur le peuple.

Ce que Xi et Jiang ont fait n’a rien de nouveau par rapport à la façon dont le PCC a dirigé la Chine au cours des sept dernières décennies.

Le PCC lui-même est un gang et chacun de ses dirigeants a le sang du peuple chinois sur les mains. Nous devrions tous voir clairement le PCC pour ce qu’il est et renoncer à toute illusion possible à son sujet ou au sujet de l’un de ses dirigeants.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais