(Minghui.org) Deux habitantes de la ville de Daqing, province du Heilongjiang, ont récemment été condamnées à la prison pour leur croyance dans le Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Le 12 juillet 2022, lors d’une arrestation massive de plus de 100 pratiquants, Mme Tang Zengye, 55 ans, a été arrêtée chez elle à 4 heures du matin. Ses livres de Falun Gong ont été confisqués. Elle a fait une grève de la faim après avoir été emmenée au centre de détention no 2 de Daqing. Les gardiens l’ont gavée avec de l’eau salée concentrée. Malgré la gravité de son état de santé, les gardiens ont refusé de libérer Mme Tang. Même après avoir recommencé à manger, elle ne pouvait pas garder la nourriture et elle vomissait ce qu’elle avait mangé.

Mme Li Dongju, une sexagénaire, a été arrêtée à 6 heures du matin le même jour. Ses livres de Falun Gong et ses documents d’information ont été confisqués. La police a soumis son dossier au parquet le 12 août.

Les deux femmes ont comparu devant le tribunal le 4 décembre 2022, Mme Tang y assistant en étant assise dans un fauteuil roulant. Le juge a annoncé leurs verdicts le 30 décembre. Mme Tang a été condamnée à deux ans et demi de prison et Mme Li à cinq ans et demi de prison. Elles ont fait appel de ces verdicts.

Mme Tang travaillait auparavant comme comptable à l’usine de production de pétrole no 3 de Daqing. Elle a été arrêtée à plusieurs reprises pour avoir maintenu sa croyance, et a été soumise à des tortures incessantes lors de ses précédentes détentions.

Voir aussi :

Daqing, province du Heilongjiang : Plus de 100 pratiquants de Falun Gong, dont une femme de 98 ans, arrêtés en une journée

(Un autre article connexe est disponible dans la version anglaise.)

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais