(Minghui.org) Le 31 décembre 2022, les pratiquants de Falun Gong de Kumamoto ont organisé des manifestations pacifiques devant les consulats chinois de Nagasaki et de Fukuoka. Ils ont déployé des banderoles et installé des panneaux d’affichage pour informer les gens de la persécution du Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC) qui perdure depuis vingt-trois ans. Ils ont également appelé la communauté internationale à prêter attention à cette persécution et à travailler ensemble pour que le PCC cesse de tuer des pratiquants sans raison.

Le 31 décembre 2022, des pratiquants protestent pacifiquement devant les consulats chinois de Nagasaki et de Fukuoka.

Un pratiquant qui a participé à l’événement a dit : « Jiang Zemin a ordonné la persécution du Falun Dafa au nom du PCC et a utilisé le pouvoir et les ressources de l’État pour la mener à bien. Bien que Jiang soit mort, le PCC continue à persécuter le Falun Dafa et à prélever les organes des pratiquants. Nous continuerons à travailler dur pour mettre fin à la persécution, et nous espérons que tous les milieux, en particulier le peuple chinois, travailleront avec nous pour mettre fin à la persécution, désintégrer le PCC et apporter un avenir radieux à la Chine. »

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement des organes de pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais