Des Pratiquants de Dafa de Pkin racontent les Episodes du Maître transmettant la Loi (2ème partie)

 

[Site Clartés et Sagesse]

1ère Partie: http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2004/7/12/50155.html

Beaucoup de disciples de Dafa de Pékin assister aux cours que Maître a donn, cours où il a personnellement donné des conférences et enseigné les exercices. Au cours de ces conférences, le corps de chaque disciple a été purifié et leur pensée s’est améliorée. Pendant cette période, nous avons fait l’expérience, appris, et entendu beaucoup d’histoires concernant le Maître. Certaines histoires sont comme des légendes lorsqu’on les raconte, mais elles sont toutes réelles. A travers ces histoires nous sentons que nous ne savons vraiment pas combien de difficultés Maître a endurées pour nous sauver. Nous ne savons pas non plus par quelles tribulations Maître est passé pour nous. Nous ne pouvons pas nous contenter de dire « Merci » à une telle grâce incroyable. Ce que nous devrions faire c’est d’essayer de notre mieux de bien faire sur nos chemins de cultivation, d’atteindre le critère, et de devenir entièrement bon, ce qui est la meilleure gratitude que nous puissions offrir au Maître.

 

3. Un Gnome apporte de l’eau à Maître

 

Quand le Maître et ses assistants ont commencé à grimper au sommet d’une colline, une femme s’est soudain approchée d’eux. Elle portait un tissu blanc sur la tête et un récipient d’eau dans les bras. Elle s’est contentée de suivre le groupe, sans prononcer un mot. Les assistants lui ont demandé si elle était une vendeuse d’eau. Elle a continué à se taire. Ils ont voulu l’aider à porter l’eau, mais elle n’a laissé personne boire son eau, si ce n’est le Maître. Elle les a tout simplement suivi le long du chemin au-dessus de la colline. Après être redescendus de la colline, la femme a soudain disparu. Maître a raconté à tout le monde qu’elle était le gnome de cette colline.

 

4. Un homme comprend un sérieux problème après que Maître lui ait tapé l’épaule juste une fois

 

En 1993, l’épouse d’un disciple vétéran de Pékin voulait divorcer parce qu’il pratiquait le Falun Gong. Un jour Maître et lui ont pris un repas ensemble. Il avait la tête baissée et réfléchissait tout en mangeant : «  Comment puis-je traiter cela si je divorce parce que je pratique le Falun Gong ? » Pendant qu’il pensait, Maître est venu vers lui et a tapé une fois sur son épaule. Immédiatement, il a sentit qu’il comprenait tout et qu’il s’était éveillé tout à coup.

Plus tard, Maître a dit pendant son cours: “ A cause de la pratique, il arrive même que certains couples divorcent ; beaucoup de gens ne comprennent pas pourquoi. Si vous demandez après coup à votre conjoint : « Pourquoi est ce que tu t’es mis pareillement en rage contre moi quand je pratiquais ? », il ne peut pas vraiment vous donner d’explication. « C’est vrai, je n’aurais pas dû être aussi furieux, mais je ne pouvais pas me contrôler ». En réalité, que se passe-t-il ? Pendant votre pratique, votre karma doit se transformer, qui ne perd pas, n’obtient pas. D’ailleurs, ce que vous perdez est mauvais, vous devez alors en supporter la perte. »  (« Transformation du Karma » de Zhuan Falun)

 

5. En ne cherchant pas une guérison à sa “Maladie”, une femme se rétablit.

 

One practitioner attended the thirteenth class, held in Beijing. In that class, Master told everyone that Falun Gong is not for healing illnesses.

Une Pratiquante assista au treizième cours, tenu à Pékin. Dans ce cours, Maître a dit à tout le monde que Falun Gong n’était pas pour guérir les maladies.

Cependant, cette pratiquante était venue au cours avec l’intention de guérir les maladies. Avant, quand elle pratiquait un autre système de qigong, un serpent l’a possédée. Elle ne l’a pas dit à Maître. Elle n’a pas aussi abandonné la pensée de guérir sa maladie. Lorsque le cours a été fini, elle n’a pas bougé de son siège, et a pensé, «  Je vais juste rester ici et ne pas partir, et je verrai si sur Terre, toi (Maître), tu peux guérir ma maladie ou pas. » Elle pensait que Maître viendrait la voir à propos de sa maladie si elle faisait cela. Cependant, Maître n’a pas fait attention à elle puis s’en est allé.

Le jour suivant, Maître a dit dans le cours, “ Certaines personnes se sont senties mal au point de ne plus pouvoir quitter leur siège, elles attendaient que je descende du podium pour venir les soigner, mais je ne l’ai pas fait. Si vous ne passez pas ce petit test, comment pourrez-vous cultiver et pratiquer ? » (Zhuan Falun, Leçon 2 – «  Le problème de la recherche intéressée »). Il a dit aussi qu’il pouvait nettoyer le corps des pratiquants de toutes les mauvaises choses.

Plus tard, elle a comprit graduellement certains principes que le Maître avait enseigné. Elle s’est dit à elle même : «  Je ne veux pas avoir cette chose mauvaise (la possession par le serpent). »  Maître n’a rien fait d’évident pour guérir sa maladie, mais sa maladie était partie.

 

http://www.minghui.ca/mh/articles/2004/6/24/77629.html

 

http://clearwisdom.net/emh/articles/2004/7/14/49869.html