Une expérience personnelle miraculeuse du Maître enseignant Falun Dafa dans la ville de Wuhan

[Site Clartés et Sagesse]

Je souffrais de plusieurs maladies. J’ai eu de nombreuses opérations et la douleur à laquelle j’étais sujette est très difficile à décrire. J’ai pratiqué plusieurs sortes de qigong puisque mes maladies étaient incurables à l’hôpital. Cependant, mes problèmes n’étaient toujours pas résolus.

Au mois de mars 1993, le Falun Gong se répandait dans la Ville de Wuhan. J’ai été chanceuse de pouvoir acheter un billet pour la Classe de Falun Gong à l’association de qigong de la ville. Le billet que j’avais acheté était pour une session de 10 jours, le prix était de 50 yuans pour y assister la première fois et 25 yuans pour les suivantes. Habituellement, n’importe quel atelier d’un maître de qigong d’une demi-journée coûte 100 yuans. Après avoir écouté la première classe dans l’auditorium de la ville, je me suis tellement intéressée à la loi très profonde du Maître que j’en ai complètement oubliée mes « maladies ». C’était comme si ce que j’avais cherché pendant des centaines d’années était la grande Loi. Ce qui est miraculeux est que je n’ai pas vu le Maître guérir mes maladies. Cependant, tous les maux qui avaient rendu ma survie difficile étaient soudainement disparus. C’était comme si une chaîne qui m’était étroitement attachée tout d’un coup s’était rompue. Lorsque je suis retournée à la maison en bicyclette après la classe, c’était comme si quelqu’un me poussait. Lorsque j’ai regardé derrière il n’y avait personne. Je me souviens que Maître avait dit que le corps de la loi nous protègerait, et en fait c’est la vérité.

La joie de mon corps de se sentir léger et sans maladies m’a incitée à offrir la magnificence du Falun Dafa à plus de gens avec des relations prédestinées.

Une chose remarquable s’est passée durant la classe. Nous sentions tous que le Falun Dafa était tellement bon, que j’ai demandé à un pratiquant qui était dans ma classe de venir avec moi pour acheter un lecteur de cassette et des cassettes pour enregistrer les dix classes. Nous voulions enregistrer les enseignements de la Loi du Maître. Le deuxième jour de la classe, nous avons pressé le bouton du lecteur de cassettes. Alors, quelqu’un nous a dit que Maître ne permettait pas l’enregistrement. A ce moment, nos qualités d’éveil étaient basses et nous avons continué à nous occuper de notre enregistrement. Lorsque nous sommes arrivés à la maison et avons sorti la cassette, nous l’avons trouvée en petits morceaux. Tous les pratiquants sur place étaient surpris.

Plus tard, lorsque Maître répondait aux questions des auditeurs sur l’émission du poste de la radio de l’Economie de Changjiang, nous avons demandé si nous pouvions enregistrer l’émission, Maître a sourit et a dit oui, alors nous avons fait notre enregistrement.

Nous avions une connaissance qui avait un grave problème médical et devait rester au lit. Lorsque les membres de sa famille allaient travailler, ils ouvraient la radio pour qu’elle puisse écouter. C’est alors que Maître écoutait justement la question d’un autre patient qui téléphonait à la radio. Maître a demandé à ce patient de soulever son corps avec ses mains sur la table et de détendre son corps. Suivant les instructions du Maître, cette connaissance s’est appuyée sur l’armoire à coté de son lit et s’est aussi détendue le corps. Immédiatement, elle a pu sortir du lit et prendre soin d’elle. Lorsque les membres de la famille sont revenus à la maison, ils étaient tous très heureux. Plus tard, plusieurs membres de sa famille ont commencé à cultiver le Falun Dafa.

Le 30 aout 2004

Date de Parution: 18/09/2004
Catégorie: Falun Dafa à travers le monde
Version chinoise disponible à
http://minghui.ca/mh/articles/2004/9/1/83021.html

Traduit au Canada le 20 septembre 2004

http://clearwisdom.net/emh/articles/2004/9/18/52531.html