Mme Zhou Yafang, une pratiquante du canton de Qidong, province de Hunan, n’a pas survécu à ses blessures et tortures infligées par la police en détention préventive

[Site Clartés et Sagesse]

 

Mme Zhou Yafang habitait dans le quartier de Huangtupu, canton de Qidong, ville de Hengyang, province de Hunan. Elle avait seulement trente ans quand elle est morte. Elle avait été arrêtée et incarcérée de façon illégale pendant plus de deux ans par le bureau de sécurité publique du canton de Qidong simplement parce qu’elle pratiquait le Falun Gong.

 

Mme Zhou Yafang a été frappée par des gardiens du camp de travail. A la suite de cela elle a perdu conscience. Elle a été frappée jusqu’à ce que son visage soit déformé. La torture l’a finalement réduite à devenir une « coquille » décharnée. Elle était tout près de mourir.

 

A sa sortie, elle avait peine à s’occuper d’elle-même car elle était extrêmement faible physiquement. Sa famille l’a envoyée deux fois aux urgences. La première fois, elle a dû dépenser plus de 10000 yuans pour payer l’hôpital. Malgré cela, sa santé ne s’était pas améliorée. Sa famille l’a donc renvoyée à l’hôpital, mais à cause des tortures sévères qu’elle avait endurées, elle est morte chez elle fin septembre 2004. Les personnes directement responsables font l’objet d’investigations.

Voici les noms des personnes directement responsables de la persécution des pratiquants dans le canton de Qidong :

 

He Zhangrong, le chef de la section sécurité et politique du bureau de sécurité publique de Qidong. C’est donc le responsable de la persécution du Falun gong dans la ville de Qidong. Presque tous les pratiquants de la ville de Qidong qui ont été arrêtés (plus de 200) ont été torturés par cet homme. Il est connu pour sa cruauté, utilisant des tortures comme « frapper le corps entier des pratiquants », « Bei Baojian (porter une épée) », « Diao Banbianzhu (pendre un côté du corps comme un cochon) », « s’asseoir sur un banc tigre », « l’aiguille qui perce les 10 doigts », « gavage violent de force avec de la soupe épicée », etc.

 

Li Wei, Chen Huanzhu et Wang Ximing, policiers de la section sécurité et politique du bureau de sécurité publique de Qidong. Ils travaillent sous la direction de He Zhangrong et le suivent de très près pour la persécution du Falun Gong.

 

Zhou Youzhong, le directeur adjoint du centre de détention de Qidong, est aussi le beau-père de He Zhangrong. Il participe activement à la persécution des pratiquants du Falun Gong en utilisant toutes sortes de bâtons de bois et de fouets de bambou pour frapper les pratiquants.

 

Li Yalin, directeur du bureau de sécurité publique de Qidong.

 

Zhou Daosheng, un gardien de prison du centre de détention de Qidong qui frappe vicieusement tous les pratiquants avec une arme pleine d’urine et d’excréments.

 

Zeng Xiansheng, directeur du « bureau 610 » (1) de la ville de Buyunqiao, canton de Qidong.

 

Liu Jiantian, ancien directeur du centre de détention de Qidong.

 

Liu Gouhua, directeur du camp de travail de Qidong.

 

Peng Xiaojin, instructeur politique qu commissariat local de la ville de Huangtupu, canton de Qidong (ancien directeur du commissariat local de Guoshuiping).

 

(1) « Bureau 610 » "[http://www.vraiesagesse.net/news/0307/24/E38196_2003717_fr.htm] - un service créé spécifiquement pour persécuter le Falun Gong; il dispose d'un pouvoir absolu sur chaque niveau de l’administration du Parti et tous les autres systèmes politiques et judiciaires

 

 

Traduit de l’anglais en Europe le 13 novembre 2004 : ahttp://clearwisdom.net/emh/articles/2004/11/9/54364.html

Version chinoise disponible sur: http://www.minghui.ca/mh/articles/2004/11/4/88281.html