En me souvenant des expériences avec Maitre, avec gratitude (III)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant de la ville de Changchun

Commencer n'importe quoi est toujours difficile. C’était très difficile pour le Falun Gong au début, mais il a alors grandi très rapidement. Au début, Maitre a guéri les maladies de beaucoup de gens pour faire connaitre le Falun Gong aux gens. Plusieurs de mes amis ont eu cet honneur. Par exemple, une de mes amies faisait du rhumatisme et son mari avait un flétrissement gastrite (une première étape de cancer d'estomac). Maître les a traités une fois et ils ont entièrement récupéré.

Beaucoup de gens sont allés à la maison du Maître et ont demandé un traitement médical. Maître a travaillé très fort. Le matin il enseignait la Loi (Fa) dans le parc. Beaucoup de gens suivaient le Maitre et pratiquaient Falun Dafa et leurs maladies étaient guéries. Par exemple, la belle-mère de mon ami avait une tumeur de la grosseur d’un œuf sur le cou. Un docteur l'avait diagnostiqué comme ayant un cancer et avait suggéré la chirurgie pour l'enlever. Mon ami a amené sa belle-mère à Changchun pour la chirurgie. Avant l'opération, mon ami l'a amenée au site d'exercice du Maître et elle a appris les exercices de Falun Gong. La tumeur a disparu. Maître ne l'a pas traitée personnellement, mais elle a été guérie. Des compagnons pratiquants ont dit : « que la tumeur ne pouvait pas tolérer le champ du Maitre et elle s’est dissoute ou est partie. »

En mai 1992, lorsque Maître a tenu la première classe, presque 200 personnes sont venues. C’était vraiment difficile d'enseigner une si grande classe à ce moment-là. Maître a terminé la deuxième classe à Changchun au milieu de juin, et est alors allé donner des classes à Pékin. Au mois d’août, Maître est revenu à Changchun et a enseigné la troisième classe.

J'ai suivi la quatrième classe dans la salle de conférence du Comité provincial du Parti à Jilin du 8 au 17 septembre 1992. Quelqu'un a dit qu’il y avait environ 1.000 sièges dans la salle et tous les sièges étaient occupés. Une femme qui était paralysée due à des blessures au bas du dos a été transportée dans la salle de conférence. Elle avait en vain reçu des traitements médicaux pendant une longue période. Maître l'a traitée pendant quelques minutes, puis elle s'est levée et a marché trois fois autour de la salle de conférence. Après, elle et son mari sont allés au parc pour pratiquer le Falun Gong à chaque jour. Son histoire s’est répandue rapidement et beaucoup de gens sont venues pratiquer avec elle au parc. Le 14 septembre 1992, Maître est allé à leur site de pratique et l'a nettoyé. Ce site a été officiellement établi ce jour-là.

Le 17 septembre 1992, était le dernier jour de la quatrième classe. Ce soir-là, Maître partait en train vers d'autres endroits où il tiendrait des classes. Ce matin-là, nous avons invité Maître à notre site de pratique. Dès que le Maître est apparu, cinquante ou soixante personnes sont venues lui demander de traiter leurs maladies. Maître a souri et a accepté. Il a dit : « Mettez-vous en ligne. Je vais traiter une seule maladie pour chaque personne. Si vous voulez récupérer complètement, venez pratiquer le Falun Gong. »

Dorénavant, à partir de ce jour-là, notre site de pratique a été officiellement établi. Maître devait être très fatigué après avoir traité tant de personnes. Après la conférence ce jour-là, il a dû attraper un train. Maître avait des classes partout dans le pays. Pendant deux ans et demi, Maître a enseigné 54 classes. Il est difficile d'imaginer la souffrance du Maître pendant qu’il répandait la Loi. Maître allait rarement chez lui pendant cette période excepté quand il avait des classes à Changchun.

Quand des classes se tenaient à Changchun, Maître donnait des conférences le soir et allait aux différents sites de pratique le matin. Il aidait les pratiquants à faire les exercices et nettoyait leurs corps. Il y avait toujours de nouvelles personnes qui se joignaient. L’une de mes amies m'a raconté un miracle qui lui est arrivé. Elle était très jeune, mais elle avait une fièvre élevée qui ne pouvait pas être diagnostiquée. Elle avait souvent une fièvre de plus de 40 0C (égale à 104 0F), et les injections antibiotiques (ou toutes injections) pour réduire la fièvre ne faisaient rien. Cependant, quand elle a rendu visité son mari (qui était dans les forces militaires) les médicaments chinois prescrits par le médecin des militaires ont fait effet. Cependant, elles n'ont plus fait effet quand elle est retournée chez elle. J'ai eu de la sympathie pour elle et je lui ai suggéré de pratiquer le Falun Gong. La première fois lorsqu’elle a commencé à pratiquer les exercices au parc, Maître est justement venu au site de pratique. À ce moment-là elle faisait le deuxième exercice et elle a senti quelque chose courir autour d’elle plusieurs fois et puis partir. Elle a ouvert les yeux et a vu Maître se tenir à son côté. Plus tard, elle m'a dit qu'elle savait que Maître l'aidait à nettoyer son corps et à éliminer l'interférence d'une autre dimension qui lui causait la fièvre élevée inexplicable. Depuis lors elle n'a encore jamais eu ce problème et sa santé est devenue meilleure.

En raison des effets miraculeux, de plus en plus de personnes sont venues pratiquer le Falun Gong. Au début de 1994, le nombre de pratiquants à notre site de pratique a grimpé jusqu'à environ 200. Puisque le site était physiquement petit, certains des pratiquants ont ouvert un nouveau site de pratique en plein air dans un grand champ tout près. En juin 1994, il y avait cinq ou six cents pratiquants à ce site de pratique.

Maître nous a non seulement enseignés la Loi (Fa), mais a également démontré l'essence de Dafa par son comportement. J'ai été honoré d'être à plusieurs occasions près du Maître. J'ai senti que la Loi se manifestait dans les choses que Maître touchait. Une fois Maitre est revenu donner une classe à Changchun. À ce moment-là, beaucoup d'autres types de qigong étaient en régression, mais le Falun Gong devenait de plus en plus populaire. L'association municipale de Qigong a invité Maître à une réunion. J'étais chanceux d’y être invité. Lors de la réunion, beaucoup de gens appartenant à d'autres types de qigong ont commencé à attaquer le Falun Gong. Tirant profit de leur âge avancé, ils étaient très impolis dans la façon dont ils s’adressaient au Maître. Au début, pendant un moment, Maître a tenté d’expliquer d'une manière très calme. Plus tard, voyant qu'ils étaient constamment peu raisonnables, Maitre s’est levé et a demandé au directeur de la réunion de l’excuser. Il ne s’est pas disputé avec ces gens. Je pouvais voir qu'ils essayaient de lui faire du trouble à cause de leur jalousie.

Lorsque Maître restait avec nous, il enseignait également la loi (Fa) avec des histoires. Le 19 août 1994, plusieurs d’entre nous ont escortés le Maître à l'aéroport en destination de Yanji. Dans la salle d'attente de l'aéroport, Maître nous a raconté une histoire. Je crois que Maître expliquait une couche de la Loi. L'histoire qu'il a racontée avait eu lieu le 8 septembre 1976, quand Maître était en service militaire. Mao Zedong, alors le chef du PCC (parti communiste chinois) est mort ce jour-là et toutes les formes de divertissement ont été interdites. La ville était très tranquille. Le fusil du Maitre s’est soudainement déchargé par accident. (Lorsque nous avons entendu ceci nous étions tous inquiets pour le Maître parce que nous connaissions tous la cruauté du PCC pervers.) Je me suis exclamé : « Alors, qu’est-ce que vous avez fait? » Maître ne m'a pas répondu directement mais a dit : « [Rien] c’était juste pour faire en sorte que vous perdiez la face [devant tout le monde]! » Je me suis rappelé ses mots profondément dans mon esprit et j’ai senti que c’était tellement plus que juste une histoire. Par conséquent, plus tard lorsque quelqu'un m'a grondé devant beaucoup de gens, je ne me suis pas senti mal à l’aise et mon esprit n'a pas été dérangé.

Je me sens si privilégié. Depuis que j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong, je n'ai jamais pris de médicament. J'ai 71 ans. Bien que j’ai été « illégalement emprisonné » trois fois pour un total de 860 jours, avec la protection bienveillante du Maître, je sois toujours très sain. Je remercie sincèrement le Maître bienveillant ! Heshi !

Il y a une autre histoire qui a beaucoup influencé les gens à Changchun. Çà s'est produit au mois de décembre 1993, quand Maître assistait à la convention orientale de santé à Pékin. Le bâtiment où était la maison du Maitre a eu un grand incendie. C'était un bâtiment de quatre étages. L’incendie a commencé dans l'appartement à côté de l'appartement du Maître. Les appartements des deux côtés de l'appartement du Maître étaient en feu, mais l'appartement du Maître au milieu était en sécurité avec seulement quelques articles dans la chambre qui étaient trempés suite aux activités de sauvetage. Lorsque les gens de l'équipe de sauvetage sont entrés dans l'appartement, ils ont vu qu'il y avait des statues de Bouddha sur l'étagère et une image de Bodhisattva accrochée au mur (que le Maître a fait lui-même). Après qu'ils soient partis, ils ont raconté tout partout que l'appartement n'avait pas brûlé parce que la famille était sous la protection de Bouddha. Maintenant que je m’en souviens, je pense que ceci doit être une interférence des forces anciennes que Maitre a dissoute.

« Beaucoup de peines données pendant quinze automnes

Qui connait la souffrance et le souci en faisant la rectification de la loi ?

Seulement pour que les êtres puissent être sauvés

Ne jamais s'arrêter avant de transcender le monde microscopique le plus immense. »

 Difficulté » de Hong Yin II) (Traduction provisoire)

Il y a tellement de difficultés que Maitre a subit !


Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/1/31/119739.html

Traduit de l’anglais au Canada le 22 février 2006

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/2/22/70186p.html