Souvenirs des jours où le Maître a enseigné le Falun Gong dans le comté de Kenli, province du Shandong

[Site Clartés et Sagesse]


Le Maître est venu dans le comté de Kenli, dans la province du Shandong pour enseigner la Loi (Fa) en février 1994. Alors que je m’inscrivais sur les registres de l’hôtel dirigé par le gouvernement du comté de Kenli, j’ai par hasard entendu quelqu’un parler du Maître qui venait vers nous en train. Je me souviens, c’était vers la veille du Nouvel An Chinois. C’est seulement maintenant que je comprends à quel point Maître a fait bon usage de chaque seconde qu’il avait, il s’était donné beaucoup de mal sans sourcillé et avait enduré la lassitude pour sauver les êtres.

Maître est apparu à la porte du restaurant de l’hôtel durant la soirée. Nous l’avons vu de loin. Nous avons senti que nous n’avions pas été trompé, parce que le Maître était le même que sur sa photo dans la revue Santé et Beauté. La revue avait publié les mouvements du premier groupe d’exercices du Falun Gong avec des commentaires de ceux qui avaient bénéficié de la pratique du Falun Gong.

Je me souviens qu’une fermière avait été guérie et n’avait plus besoin de ses médicaments traditionnels chinois après ses premières conférences. Elle a ainsi amené tous les membres de sa famille aux conférences du Maître. Un jeune homme est soudainement tombé par terre à l’extérieur du restaurant après avoir mangé. Il avait la bouche écumante et on a dit qu’il était possédé, Maître a nettoyé son corps sur le champ.

Une femme a dit qu’après des années de mariage, elle n’avait pu avoir d’enfants. Pour résoudre son problème, elle avait appris plusieurs exercices de Qigong. Une fois, elle a payé 200 yuans pour écouter certaines conférences de qigong; par contre, les frais pour les nouveaux étudiants de Falun Gong pour une session de 10 jours ne s’élevaient qu’à 50 yuans. Les étudiants expérimentés ne payaient que la moitié de ce montant. Ce n’est pas très onéreux. La dame est devenue enceinte et son enfant sera bientôt lycéen.

Quelques anciens étudiants croyaient auparavant en Bouddha. Ils ont dit que Bouddha leur avait dit qu’un Maître de haut niveau allait enseigner la Loi de Bouddha et qu’ils devaient se dépêcher de l’apprendre. Aussi ils ont étudié le Falun Gong.

Maître séjournait de façon temporaire dans une chambre du second étage parce que le personnel de l’hôtel avait besoin de nettoyer sa chambre. En entendant cela, nous nous sommes serrés dans la chambre bondée. J’ai secrètement observé le Maître dans la foule, Maître assis sur un canapé était très bienveillant. Ses cheveux étaient noirs et brillants, et sa peau rose et claire comme celle d’un enfant – ceci peut sembler irrespectueux mais c’est ce que j’ai ressenti à ce moment-là. La directrice d’un département de la sécurité publique du nord-est de la Chine était assise face au Maître. Elle a dit qu’elle avait eu peur lorsqu’elle avait lévité en faisant le cinquième exercice. Le Maître a souri et a dit que c’était une bonne chose.   

Une femme maître de qigong qui soignait les maladies a remercié le Maître pour lui avoir fait comprendre les dommages occasionnés en soignant les maladies. Elle était en sanglot et n’a pu finir ce qu’elle voulait dire.

Un garçon de six ou sept ans appelé Xiao Hou a assisté aux conférences du Maître à Beijing et a suivi le Maître dans le comté de Kenli. On aurait dit un adulte quand il est venu au restaurant pour dîner seul avec son bol à la main. La manière qu’il avait de s’occuper de lui-même était très attendrissante aux yeux d’un adulte, et on ne pouvait pas l’aider mais seulement sourire en le voyant comme cela. Je lui ai demandé secrètement: « Qu’as-tu vu? » Il m’a dit à voix basse « On ne devrait pas dire ces choses aux autres » Voyant que mon moral n’était pas au mieux (je me sentais un peu désabusé et déprimé) il m’a réconforté et m’a dit que je faisais les exercices très correctement.

J’ai aussi vu quelques étudiants expérimentés qui ne pouvaient pas manger des oignons verts. Aussi, quand Maître a fait un grand geste de la main, beaucoup d’appareils photos ont crépité pour prendre des photos. Je me souviens que le Maître a dit que ces photos étaient prises en vain. Nous sommes allés ensemble pour imprimer les photos et nous avons vu que celles que nous avions prises du Maître étaient bien sorties, et que seule celle où le Maître faisait le grand geste de la main ne s’était pas imprimée. C’était vraiment magique. 

À la fin des conférences, le Maître est parti. Nous ne voulions pas que le Maître s’en aille, mais l’emploi du temps du Maître était déjà rempli pour la deuxième moitié de l’année. Excepté les journées de conférence, il voyageait d’un endroit à un autre.

En y repensant, ces scènes sont encore très claires dans mon esprit. Après être sorti du camp de travail, j’ai revisité le lieu où le Maître avait enseigné la Loi. Le champ d’énergie est encore très fort là-bas et les mots du Maître résonnent encore à mes oreilles. « Les gens ici sont un peu engourdis ». Aujourd’hui, avec la persécution sévère au gisement pétrolier de Shengli, j’écris cet article en espérant que nous ne serons plus engourdis.

Outre l’enseignement du Falun Gong durant les dix jours passés dans le comté de Kenli, le Maître a donné une conférence à l’usine des machines d’électricité et dans la région de Gudao. J’ai entendu plus tard que Maître avait originellement planifié d’enseigner le Falun Gong dans la ville de Gongying mais, comme l’association locale de qigong avait interféré, Maître avait donné une conférence dans le comté de Kenli plutôt que sous l’administration de la ville de Dongying.


Traduit de l’anglais au Canada le 31 mai 2006

Glossaire : http://www.vraiesagesse.net/glossaire/glossaire.htm

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/29/73868.html
Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/5/21/128405.html