Se rappeler d’histoires au moment de l’enseignement donné par le Maître lors de sa deuxième visite en Australie (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Le Maître répond aux questions des pratiquants en expliquant la Loi- Les enseignement du Falun Gong- pour la deuxième fois en Australie. Le 26 novembre 1996, le Maître est venu à Sydney, en Australie pour enseigner la Loi pour la seconde fois. Quelques précieux souvenirs de ce moment sont présentés ci-dessous.


Être ferme en ne prenant pas un seul centime des pratiquants

Alors que le Maître venait juste d'arriver, il avait besoin de changer de l'argent en dollars australiens pour le logement et les autres dépenses, mais cela ne pouvait se faire car toutes les banques avaient déjà fermé. Cependant, Maître insistait quand même pour de ne pas prendre un sou des pratiquants. J'ai donné quelques dollars australiens à l'une des équipe travaillant avec le Maître et dit que je lui prêtais l'argent, mais il a aussi refusé.

Longtemps après cet événement, j'ai partagé des expérience avec un pratiquant de Pékin et ça a été pour moi une inspiration et un éveil me faisant comprendre quelques principes. Afin de ne pas favoriser les attachements des pratiquants, Maître évalue toute chose de la perspective de l'élévation des pratiquants dans leur cultivation et leur pratique, en évitant toute difficulté qui puisse venir de lui.

Aller voir les pratiquants sur le point de pratique

Un matin après son arrivée à Sydney, Maître a demandé à un pratiquant : " Y-a-t-il un point de pratique à proximité ? Est-il loin ? " le pratiquant a répondu : " Oui, il y en un pas trop loin." Maître a dit : " Allons-y ! " Le pratiquant n'avait pas fini de répondre que Maître avait déjà plusieurs mètres d'avance. Le Maître avançait à pas tranquilles, mais plusieurs d'entre nous ne pouvions le rattraper bien que nous nous dépêchions tout le temps.

Nous avons atteint le point de pratique de Darling Harbour et nous avons vu 26 pratiquants faisant l'exercice assis, avec leur yeux fermés sur le gazon dans un bosquet, tournant le dos à l'eau de mer limpide. Un pratiquant qui était avec nous pensait leur demander d’arrêter et annoncer l'arrivée du Maître, mais le Maître l'a stoppé. Nous avons vu le Maître regarder avec un regard gratifié et plein de compassion les 26 pratiquants jusqu'à la fin de la musique .

Alors un pratiquant a appelé: " Le Maître est venu, s'il vous plait rassemblez vous ici " Des pratiquants ont regardé autour avec surprise, n'en croyant pas leurs oreilles. Une ancienne pratiquante s'est rappelée que lorsqu'elle a ouvert ses yeux, elle a vu le Maître assis sur une chaise les regardant tous d'une manière paisible, elle pensé qu'elle voyait le corps de Loi du Maître.

Lorsqu'ils ont tous été conscients de la réelle situation et qu'ils ont compris que le Maître était bel et bien venu, ils se sont tous rapidement rassemblés autour de Maître d'humeur agréablement surprise, et ils ont alors écouté avec attention et respectueusement la Loi enseignée par le Maître bienveillant pendant une heure. La scène à ce moment était si merveilleuse et céleste qu'elle est devenue un souvenir inoubliable pour tous les pratiquants présents.

Enseignement sérieux

Avant que Maître ne quitte Sydney pour Canberra, il a été accompagné à l'hôtel par plusieurs pratiquants qui attendaient pour le voir. Immédiatement Maître a regardé tous ces pratiquants et il a dit : "Après que vous soyez descendus dans le monde, vous avez traversé des tribulations pendant toutes vos vies, et maintenant dans cette vie ci vous obtenez la Loi. Pourquoi ne commencez-vous pas à être diligents ?

Les pratiquants présents ont tous senti leur cœur ébranlé à ce moment, et ils ont alors compris l'enseignement sérieux du Maître. Cependant je n'ai pas perçu pleinement la profonde signification de ces propos dans la perspective de la Loi à ce moment, et j’en ressens encore un profond regret dans mon cœur.

Nous avons apprécié un temps enchanteur et un soleil radieux tout le long du chemin en accompagnant Maître pour Canberra. Soudain un pratiquant a dit : "Oh il pleut là-bas" Nous avons tous regardé devant et nous avons découvert la route inondée et l'herbe sur le coté de la route submergée sous l'eau, nous avons aussi vu des vagues et des vagues à la surface de l’eau coulant sur les bords de la route. Cependant, lorsque nous avons regardé autour, nous n'avons pas vu de pluie du tout mais un journée ensoleillée, nous nous sommes demandés ce qui pouvait bien se passer ? Ce n’est que lorsque le Maître a expliqué que c’état l'eau dans une autre dimension que avons nous réalisé que nous avions eu des visions de scènes d'autres dimensions.

Lorsque nous avons atteint le grand pré devant le bâtiment du congrès à Canberra et que nous nous sommes reposés là, nous avons trouvé le Maître en train d’observer tranquillement deux gros oiseaux de mer se battre. Alors nous les pratiquants avons fixé cette scène involontairement : deux gros oiseaux de mer étaient dans un combat désespéré, chacun piquant violemment les plumes de l'autre, en tombant et en roulant, soudain le cou de l’un a été dans le bec de l'autre et il a été d’un côté et de l’autre, et il est resté au sol les deux pattes retournées, incapable de bouger davantage. Alors nous avons entendu le Maître faire la remarque: " Comme les êtres humains " En entendant la remarque du Maître, j'ai senti mon cœur trembler et il m'est venu à l'esprit que j'avais toujours de forts attachements dans ma vie quotidienne, parmi lesquels l'attachement à la compétition était particulièrement sérieux. A ce moment j'ai eu l’impression que le Maître parlait pour moi. J'ai réalisé que le bienveillant cœur du Maître s’inquiète de l'élévation de la cultivation et pratique des élèves à chaque moment.

En me rappelant les précieux souvenirs pendant la tournée d'enseignement de la Loi du Maître en Australie, tout est encore aussi vif que si c’était arrivé hier. L'enseignement plein de compassion et l'inquiétude bienveillante du Maître émeuvent encore aux larmes ceux qui ont vécu cela en personne, lorsqu'ils se le rappellent aujourd'hui.


Traduit de l’anglais : http://en.clearharmony.net/articles/200606/33756.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/16/74518.html

Version chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2006/6/3/129426.html

Retour