Témoigner pour l’histoire : Le séminaire de Falun Dafa du Maître dans la ville de Taiyuan, province de Shanxi

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Chine

Je n’ai pas eu personnellement la chance d’avoir assisté aux classes de Falun Gong du Maître. Ce qui suit est une compilation des histoires des compagnons de pratique qui ont assisté aux classes du Maître dans la ville de Taiyuan.

Le séminaire de Falun Gong du Maître à Taiyuan fut une des premières, la plus longue et la moins chère des classes de Falun Gong dans le pays. Ce fut également la classe où le plus grand nombre de gens ont été guéris de leurs maladies.

Maître a commencé à transmettre la Loi en 1992. L’impact de Ses premières classes de Falun Gong à Pékin fut immense dû aux effets miraculeux de guérison. A cette époque M. Guo Baolin, le secrétaire du Comité du PCC de l’usine de machinerie de minage dans la ville de Taiyuan, cherchait un traitement médical pour ses problèmes de santé à Pékin. Il avait entendu parler du Maître et il réussit à trouver le Maître pour soigner sa maladie. Il invita le Maître sur place pour enseigner le Falun Gong dans la ville de Taiyuan. Maître se conforma à sa demande. Après que M. Guo revint de la ville de Taiyuan, il commença à préparer la classe et l’inscription. A cette époque seulement 30 à 40 personnes se sont inscrites pour la classe, donc M. Guo décida d’inviter les membres du personnel de l’usine à venir écouter aux leçons du Maître. Des billets gratuits furent offerts à tous les départements et sections de l’usine. L’usine paya pour les billets du personnel. D’autres participants à la classe durent payer 30 yuans pour la classe. En tout, à peu près sept à huit cent personnes participèrent au séminaire de Maître.

Le 14 octobre 1992, Maître arriva dans la ville de Taiyuan avec cinq ou six pratiquants de Falun Gong. Ils descendirent à l’hôtel de l’usine. La même nuit Maître enseigna la Loi pendant deux heures. Puis, Il demanda aux étudiants de fermer les yeux, de mettre leurs mains dans la position de Jieyin (jointes) et de concentrer leurs esprits sur leurs maladies. Maître nettoya personnellement leurs maladies. Sur place beaucoup de participants montrèrent différents niveaux de guérison.

Le Maître resta dans la ville de Taiyuan pendant plus de 20 jours pour permettre à plus de gens d’apprendre et de bénéficier de la Loi. Ce fut probablement la classe de Falun Gong la plus longue du pays. Tous les matins entre 6 heures et 7 heures Maître enseignait les exercices sur le terrain sportif de l’école de Machinerie de minage. Tous les matins il traitait des maladies pour 30 personnes. Il enseignait les exercices l’après-midi entre 15 heures et 16 heures et Il enseignait la Loi entre 18 heures et 20 heures le soir. Il enseigna la Loi pendant 10 soirs. Pendant les jours restants il enseignait les exercices et il traitait les maladies. On a dit que la plupart des 30 rendez-vous avaient été pris par des fonctionnaires provinciaux et par le gouvernement municipal et que les simples gens n’arrivaient pas le plus souvent à avoir un rendez-vous. Bien qu’ils ont bénéficié du Falun Gong, ces fonctionnaires, n’ont rien dit quand le Falun Gong a été persécuté. Nous ne les avons jamais entendu dire la vérité depuis que Falun Gong a été persécuté. Où sont leurs consciences ?

Un travailleur âgé de l’usine ne pouvait pas marcher à cause d’une polyarthrite rhumatoïde dont il souffrait depuis longtemps. Son fils a pris le vieil homme sur son dos pour aller trouver le Maître. Maître distribua son Gong aux pratiquants qui étaient venus avec lui et un pratiquant purifia le corps du vieil homme. Le vieil homme fut capable de marcher le jour d’après et il commença de pratiquer le Falun Gong à partir de ce moment là. En 1994, il participa à la classe du Maître dans une autre ville et il devint le premier coordinateur des sites de pratique de Falun Gong de la ville de Taiyuan.

Maître traita les maladies de deux soeurs. L’aînée des sœurs avait de la polyarthrite rhumatoïde et la plus jeune avait une paralysie du nerf facial dont la moitié du visage était affecté. Lorsque Maître traitait l’aînée des sœurs il demanda : « Vous sentez vous bien maintenant ? » Elle répondit haut et fort : « Oui, je me sens très bien ! » Il s’avéra que sa maladie avait disparu et elle est en bonne santé depuis. En traitant la plus jeune sœur, Maître demanda si elle allait bien et elle répondit que peut-être elle se rétablirait progressivement. À ce jour elle souffre encore de la même maladie. Maître a dit :

« …le bien et le mal n’est décidé que par une pensée survenue chez l’homme, quant la pensée est différente, la conséquence qu’elle provoque est aussi différente. » (quatrième leçon de Zhuan Falun)

Maître nous a à plusieurs reprises enseigné cela. Une pensée spontanée dans l’instant peut engendrer différentes conséquences et une pensée spontanée différencie une divinité d’un homme.

Après que la persécution ait commencé le 20 juillet 1999, les programmes télévisés contrôlés par l’état du PCC ont gravement diffamé Dafa et le Maître. Ils ont déclaré que Maître avait pris 5 000 yuan de l’Usine de machinerie de minage de la ville de Taiyuan. Faisons une calcul rapide pour considérer cela. Un participant de la classe a payé 30 yuan, le prix le plus bas parmi toutes les classes de qigong et 700 à 800 personnes participaient au séminaire. Donc le montant total gagné aurait été d’un peu plus de 20 000 yuan. Maître a reçu seulement 5 000 yuan et la salle et le tableau ont été déduits du montant total gagné. Cependant, le PCC a menti de façon éhontée et dit que le Maître avait accumulé une richesse énorme.

Maître écrivit personnellement la lettre de rendez-vous pour le coordinateur de la ville de Taiyuan, ce qui était rare dans toute la nation. Cette personne était responsable de tout arranger pour la classe de Falun Gong tenue dans la ville de Taiyuan et cette personne devrait le mieux connaître les principes de la Loi. Il fut condamné à cinq ans de prison pendant la persécution et il abandonna la pratique sous l’immense pression et le lavage de cerveau malhonnête. Il fut relâché avant que sa peine de prison fût finie. Sa femme a eu une opération du cancer du sein en 1991 et a commencé le Falun Gong au même moment que lui. Elle n’a pas pu supporter la grande pression pendant son emprisonnement. Elle fit de l’hypertension, devint paralysée et perdit même la capacité de parler. En voyant d’anciens compagnons de pratique, elle leur prit les mains et pleura.

Dans Zhuan Falun on parle d’une histoire concernant une vieille dame de la ville de Taiyuan qui fut percutée par une voiture. Après le 20 juillet 1999, Deng Jinhua de Pékin, qui suivait une voie perverse, alla au camp de travail de la ville de Taiyuan plusieurs fois pour faire subir un lavage de cerveau aux pratiquants de Falun Gong. Cette personne nia effrontément l’existence de l’accident de voiture. En fait, de tels accidents sont arrivés à beaucoup de pratiquants locaux. J’ai personnellement entendu trois expériences de la sorte. Par exemple, une pratiquante âgée fut percutée par une voiture. Les membres de sa famille et le conducteur de la voiture l’envoyèrent à l’hôpital contre sa volonté. Il s’avéra qu’elle n’avait aucune blessure mais la voiture était sérieusement cabossée.

Nous ressentons profondément l’étroite relation prédestinée entre le Maître et les êtres dans la province de Shanxi, son immense compassion envers les pratiquants de Shanxi et ses intentions. Nous connaissons les épreuves que le Maître a expérimentées les premières années où il enseignait la Loi. Beaucoup ici ont bénéficié et été témoins du pouvoir miraculeux de Dafa pendant ces plus de 20 jours. Cependant, jusqu’à quel point avons-nous bien fait pendant le temps où Dafa a été persécuté ?

Je me souviens que la fille d’un compagnon de pratique, une hôtesse de l’air, rencontra le Maître un jour dans un avion. Maître lui dit que les pratiquants de Shanxi n’avaient pas très bien fait. Cette pratiquante avait toujours les larmes aux yeux lorsqu’elle parlait de ça. Nous les pratiquants de Shanxi n’avont véritablement pas bien fait et nous n’avons pas été à la hauteur du salut compatissant du Maître. Cependant, nous ne devons pas nous enfoncer dans l’auto-condamnation. Seulement en suivant les enseignements de Maître et en faisant bien les trois choses nous pouvons faire face aux attentes de Maître. Compagnons de pratique de la province de Shanxi soyons plus diligent !

Le 24 mai

Date de l'article original : 6/13/2006


Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/5/25/128767.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/13/74411.html

Retour