Souvenirs précieux de la ville de Chaoyang, province du Liaoning

[Site Clartés et Sagesse]


Je suis une pratiquante de longue date de la ville de Chaoyang, province du Liaoning. J'ai eu la chance immense d'avoir assisté à trois séries de conférences et des cours d'initiation aux exercices de Falun Dafa donnés par Maître, à la Compagnie des Aciéries de Lingyuan, ville de Jinzhou et dans la ville de Dalian. Ce moment ou j'ai écouté les conférences de Maître en personne, ou j'ai pu lui donner la main et ou j'ai été photographié auprès de lui sont les moments les plus heureux de ma vie. La vertu puissante de Maître et les choses extraordinaire de Dafa m'ont constamment encouragée. Je souhaite partager avec les compagnons de pratique quelques expériences personnelles.

Le 31 juillet 1994, à 17 h, Maître a donné des conférences au Grand Hall du Collège Électrique dans la ville de Dalian. Je suis arrivée la veille avec plusieurs autres pratiquants et nous sommes descendus dans un motel à proximité. Quand le directeur du motel s'est rendu compte que nous étions venus de très loin pour apprendre Dafa, il nous a donné une réduction sur le prix de notre chambre, Le prix habituel d'une chambre était de 15 yuans mais il ne nous a facturé que 12 yuans et il nous a offert deux repas gratuits par jour. Ceci montre bien à quel point Falun Dafa était apprécié par la population chinoise à cette époque.

Le 31 juillet, le Coordinateur du Collège du Pouvoir de l’Électricité nous a dit : « Maître arrive. Allons tous lui souhaiter la bienvenue». Maître était venu par bateau depuis la ville de Jinan après avoir donné sa conférence là-bas. Nous sommes allés au port en portant des banderoles et des fleurs, Maître nous a tous donné la main et nous avons tous ressenti une chaleur inhabituelle, Il m'est difficile d'exprimer ce que j'ai ressenti à cet instant. J’étais la personne la plus chanceuse du monde entier parce que j'avais enfin trouvé Maître.

A notre retour, après notre rencontre avec Maître, une pratiquante venue de Dalian avec moi commençait à se sentir mal à l'aise. Elle avait froid aux mains et aux pieds et elle a commencé à avoir des vomissements et la diarrhée. Elle a pris un médicament qui n'a eu aucun effet. Comme le cours allait bientôt reprendre, je lui ai suggéré d'y revenir: « Tu ne devrais pas manquer cette précieuse opportunité ». Elle s'est préparé un sac à utiliser en cas de vomissements. Nous nous sommes installées dans la rangée no° 18 dans la salle de conférence. Elle a commencé à transpirer; elle avait encore plus froid aux mains. Au cours des deux heures qu'a duré la conférence, elle sentait qu’elle allait de mieux en mieux. Elle n'a pas eu besoin d'aller aux toilettes ni n'a vomi. Après la conférence, elle avait chaud. Plus tard nous avons appris que Maître avait nettoyé son corps avant la conférence. Depuis lors elle a découvert ce que c'était que d'avoir un corps libéré de toute maladie.

Tous les pratiquants qui ont assisté à la conférence du Falun Dafa de Maître ont vu la vertu majestueuse et les merveilles de Dafa. Cela s'est passé par une journée chaude et moite de l’été et nous étions des milliers de personnes assises dans la même salle. En temps normal, on aurait eu très chaud, mais nous étions très peu nombreux à utiliser des éventails. En fait il n'y avait que quelques uns qui s'en servaient. Maître nous a dit de ne pas utiliser les éventails et que si nous les utilisions nous aurions encore plus chaud. Au moment ou Maître a dit cela ceux qui ne s'éventaient pas sentaient passer une brise légère tandis que les quelques uns qui continuaient à se servir de leurs éventails avaient très chaud.

Le dernier jour de la Conférence de Dalian, Maître nous a dit : « Bien que je sois né en Chine, j'offrirai le salut à ceux qui ont des relations prédestinées dans le monde entier Au cours des six mois à venir j'enseignerai à l'étranger ». Au moment ou le PCC a commencé la persécution, ils ont calomnié Maître en disant qu'il s'était enfui à l'étranger chercher refuge. La vérité est que Maître est parti à l'étranger enseigner la Loi dès 1994.

Quand les conférences ont pris fin, des pratiquants ont offert des cadeaux au Maître. Ceux de la ville de Chaoyang lui ont offert un beau miroir en souvenir. Maître nous a fait un grand geste avec le miroir trois fois et il a encouragé le coordinateur en disant : « Vous devez prendre soin des pratiquants de la ville de Chaoyang ». Nous étions tous en larmes.

Le 19 février 1994, Maître a été invité à faire des conférences et à enseigner les mouvements à la Compagnie des Acieries de Lingyuan. Le chef syndical de la compagnie a réservé pour le Maître, une chambre dans un hôtel cher au prix de 240 yuans pour la nuit. Bien que le syndicat offrait la chambre gratuitement au Maître, le Maître a quand même payé le prix du marché pour la chambre et il est allé s’installer dans une chambre beaucoup moins chère le lendemain. A cette occasion mon petit-fils de neuf ans m'accompagnait. Avant cette conférence il souffrait d'une maladie de la rate et n'avait pas d'appétit. Lors des deux premiers jours Maître a nettoyé son corps et depuis il est en bonne santé et il a bon appétit.

Au cours des conférences de la Compagnie des Acieries de Lingyuan, j'ai rencontré une pratiquante d'une soixantaine d'années. Elle était professeur. Durant la Révolution Culturelle elle avait été envoyée aux travaux forcés à la campagne et depuis elle souffrait d'une luxation du dos. Elle était à moitié paralysée. En 1993 elle a rendu visite à l'Exposition Orientale de Santé, à Beijing et là Maître l'avait guérie.

Avant de pratiquer Dafa, j'étais une vieille femme souffrant de multiples maladies, prolifération des os, une atrophie musculaire, une maladie cardiaque, une polyarthrite et des douleurs à la jambe et au bas du dos. Ma vue était très mauvaise et je ne pouvais que lire les titres dans les journaux, même avec des lunettes. Après avoir suivi les conférences de Maître la première fois j'ai retrouvé la vue. Je n'ai plus eu besoin de lunettes et toutes les autres maladies ont aussi disparu.

J'ai eue la chance d'obtenir la Loi et je souhaite raconter à tout le monde la grandeur de Dafa. Faisons tous bien la cultivation, clarifions la vérité et sauvons encore des êtres.


Traduit de l'anglais en France le 2 novembre 2006

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/10/24/79260.html

Version chinoise disponible sur :: http://www.minghui.org/mh/articles/2006/10/9/139626.html