Béni par l'immense grâce de Falun Dafa

 

[Site Clartés et Sagesse]

 


Écrit par un pratiquant de la ville de Changchun

 

J'avais une maladie gastrique. Bien que j'aie essayé plusieurs méthodes différentes, la maladie ne pouvait pas être guérie. En conséquence, mon visage était jaunâtre, et mon corps était faible et peu musclé. Dans le but de guérir ma maladie, j'ai appris cinq types de qigong différents, mais aucun d'entre eux n'a été efficace. En octobre 1993, on m'a parlé du Falun Gong et j'ai commencé à pratiquer. En 1994, entre la fin du mois d'avril et le début du mois de mai, j'ai eu la chance de participer à une série de sept conférences du Maître, qui se tenaient à Changchun. J'étais assis au centre dans les rangées de devant. A cette courte distance du Maître, je pouvais clairement voir son visage empreint de compassion.

Maître devait travailler dur durant toute cette période parce qu'il y avait beaucoup de gens qui s'inscrivaient pour les conférences. Bien que les conférences étaient données dans un endroit assez grand, celui-ci n'était jamais assez vaste pour contenir tout le monde. En conséquence, Maître devait diviser les conférences en deux parties: une conférence durant la journée et une autre le soir. Maître donnait la même conférence deux fois par jour. En plus, il purifiait également le corps de milliers de participants. Bien qu'il portait une charge aussi lourde, Maître avait toujours de l'énergie et était toujours bienveillant, sans aucun signe de fatigue.

Une fois dans le champ de la conférence, je me suis senti très bien, et mes douleurs à l'estomac ont disparu. Lorsque je roulais à vélo pendant longtemps, je ne me sentais pas fatigué. Je me suis senti réellement envahi par le champ d'énergie empli de compassion du Maître.

Les conférences ont duré dix jours. Maître a enseigné la Loi les neuf premiers jours – une conférence par jour. Après chaque conférence, un pratiquant faisait la démonstration des exercices tandis que Maître nous en donnait l'explication. Le dixième jour, Maître demandait aux pratiquants de lui soumettre les questions sur des bouts de papier, et il répondait à tous. Avec mon attachement à accumuler des connaissances, j'ai posé au Maître une question sur le bouddhisme. Maître n'a pas directement répondu à ma question, mais il a signalé que la pratique de Dafa n'est pas la recherche ou l'accumulation de connaissances, et qu'on ne pouvait pas écouter la Loi avec l'attitude d'obtenir des connaissances, et qu'on devrait abandonner cet attachement afin d'obtenir naturellement sans recherche. Même aujourd'hui, lorsque je me souviens de cette question, je me sens encore honteux.

Je travaille dans le domaine de la recherche scientifique électronique, et je m'efforce continuellement d'utiliser des théories électroniques des gens ordinaires afin de mesurer et d'évaluer les problèmes de la cultivation supra normale, mais c'est manifestement impossible. Je dois encore me débarrasser de cet attachement fondamental de "rechercher" ou "apprendre" Dafa comme une quelconque théorie académique des gens ordinaires. En conséquence, je continuerai à travailler dur pour m'en débarrasser.

Durant la conférence, de façon à permettre à chaque pratiquant de le voir clairement, Maître marchait d'en bas jusqu'en haut des escaliers, atteignant ainsi chaque allée. Lorsqu'il marchait, Maître agitait sa main.

Où que Maître marchait, les pratiquants qui se tenaient non loin se levaient automatiquement et applaudissaient. Tout le monde était très excité. C'est vraiment comme "la lumière de Bouddha illumine tout, faisant resplendir politesse et la loyauté." (Zhuan Falun)

Vers la fin des conférences, à la demande des pratiquants, Maître faisait une série de Dashouyin (Grands Signes de Mains). Le Dashouyin de Maître était impressionnant, et nous étions très heureux de le voir. Tout à la fin, Maître a exprimé son propre souhait: "J'espère que lorsque vous rentrerez chez vous, vous saisirez le temps pour vous cultiver véritablement." (Zhuan Falun) (traduction non officielle).

Lorsque tout le monde eut quitté la salle de conférence, je ne voulais toujours pas partir, et je suis resté pour regarder Maître. J'ai vu que Maître se tenait à la porte la plus proche de l'estrade de la conférence tournant ses deux bras vers tout le monde. J'ai réalisé que c'était le Shouyin (Signes de Mains) de tourner le Falun de notre Maître bienveillant renforçant les pratiquants pour des améliorations rapides vers la Plénitude parfaite.

Depuis que j'ai assisté aux conférences de Maître, j'ai toujours été béni par l'immense grâce de Dafa, et mon corps a été fondamentalement transformé depuis son essence même. Au début, je me concentrais uniquement à faire les exercices: je faisais les exercices avec les autres pratiquants deux fois par jour – une fois le matin et une fois le soir.

Le 1er octobre 1994, bien que ce soit un jour férié, je suis encore allé faire les exercices – en compagnie des autres pratiquants – dans la cour d'une école élémentaire. Lorsque j'ai eu terminé de Porter le Falun, j'ai ouvert mes yeux et j'ai vu notre Maître bienveillant qui se tenait tout près de nous. Nous étions tous surpris et excités. Nous nous sommes approchés du Maître et avons commencé à parler avec lui. Maître souriait toujours. Il était très patient pour répondre aux questions des pratiquants. Sous le soleil, nous avons été bénis par l'immense grâce de Dafa. A la fin, nous avons marché aux côtés de Maître jusqu'à la porte d'entrée. J'étais tout à côté de Maître et le suivais de près. Soudain, j'ai ressenti que Maître était si grand ! Un sentiment chaleureux a envahi mon corps. Après avoir marché avec Maître jusqu'à la voiture, nous avons regardé sa voiture s'éloigner jusqu'à une bonne distance.

Ce matin, un pratiquant a demandé au Maître: "Mon corps est grand, et mes jambes sont courtes et grosses, aussi j'ai des difficultés à faire le double lotus. Que devrais-je faire?" Les autres, tout comme moi-même, ressentions également que c'était difficile de faire le double lotus. Cependant, Maître a répondu tranquillement: "En fait, vous devez réussir à faire le double lotus". Après plusieurs mois d'étude de la Loi et d'exercices, ce pratiquant a réellement accompli le double lotus.

Le même jour, le 1er octobre, avant de venir sur notre lieu de pratique, Maître avait également rendu visite à un autre lieu de pratique. Il nous a aidé à choisir un nouveau champ de pratique à côté de l'ancien. Le nouveau champ était plat en son centre et entouré d'arbres. En particulier, il y avait sept très grands pins devant (à l'ouest) le champ. Bien que le nouveau champ était un peu proche de la circulation, lorsque nous commencions les exercices et devenions calmes, nous n'entendions plus rien. Après cela, nous avons toujours fait les exercices sur le nouveau champ. En outre, de plus en plus de gens ont commencé à se joindre au groupe d'exercices – de 10 personnes environ depuis le tout début, nous sommes passés à 100 personnes. A ce moment-là, nous n'avons jamais arrêté la pratique en groupe, qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige, ainsi que les jours fériés. Tout le monde participait aux exercices en groupe.

Parce que de plus en plus de nouveaux pratiquants ont commencé à rejoindre le groupe de pratique, le matin, je me tenais habituellement dans un coin du lieu de pratique avec les débutants et je leur montrais les cinq exercices. Vers le mois de juin ou juillet 1994, alors que nous faisions les exercices en groupe, certaines personnes ont vu de loin que, [comme Maître le dit dans Zhuan Falun,] notre champ de pratique était enveloppé de lumière rouge; tout le site était rouge. Lorsque nous avons fini les exercices, ces gens se sont approchés et nous ont demandé quel sorte de qigong nous pratiquions. Nous leur avons répondu que c'était le Falun Gong. Ensuite, ces gens nous ont également rejoint pour apprendre le Falun Gong. Ils sont aussi allés à Harbin et ont participé là-bas aux conférences de Maître.

Nous pratiquions dans le groupe d'exercices du matin et étudions la "Loi" ensemble chaque soir. Au début, nous regardions plutôt les conférences vidéo ou bien nous écoutions les conférences audio de Maître. Après que Zhuan Falun ait été publié en 1995, nous avons commencé à lire Zhuan Falun tous les soirs et lisions deux conférences chaque nuit. Je me suis porté volontaire pour mener un groupe d'étude de la Loi. Notre groupe comptait environ 20 à 30 personnes. Lorsque nous étudiions, la pièce était pleine. Chaque personne lisait deux paragraphes chacun son tour. Après avoir terminé les deux conférences, nous discutions. Tout comme Maître dit dans Zhuan Falun :

"Pour vous, le moyen de transmission est de faire écouter l'enregistrement, de montrer la vidéo cassette aux élèves dans les lieux ou les salles où vous pratiquez. Ensuite, les moniteurs leur apprennent à faire la pratique. Vous pouvez utiliser la forme d'une causerie où tout le monde peut échanger des avis, discuter, et parler. Nous demandons de le faire ainsi."

Nous bénéficiions beaucoup du groupe d'étude, et, en conséquence, nous nous améliorions très rapidement. Egalement comme dit Maître dans Zhuan Falun:

"J'ai publié quelques livres, des bandes magnétiques et des vidéos qui, vous le remarquerez, à chaque lecture, chaque visionnement ou chaque écoute que vous en ferez dans le temps, vous guideront toujours sûrement. Tout au long de votre progression, ils vous orienteront, voilà ce qu'est la Loi."

J'ai réalisé par l'étude de la Loi en groupe que je devais m'engager dans une seule discipline, aussi je me suis débarrassé de toutes sortes de livres de qigong et d'autres livres du même genre. Après cela, j'ai clairement ressenti moins d'interférence en faisant les exercices. Dans notre groupe d'étude, un pratiquant avait de sérieux problèmes de diabète. Cependant, après avoir pratiqué le Dafa, non seulement sa maladie avait disparu, mais il est aussi devenu si fort qu'il a pu refaire l'intérieur de sa propre maison sans aucun problème. Un autre pratiquant dans notre groupe avait le cancer du poumon, et il était prévu qu'il subisse une opération chirurgicale à ce moment-là. Après avoir rejoint notre groupe de pratique et d'étude de la Loi pendant un peu plus de deux mois, lorsqu'il est retourné à l'hôpital pour des analyses, la partie cancéreuse avait considérablement réduit, aussi il n'a pas eu à subir d'intervention et a continué à cultiver Dafa avec nous. Lorsque les employeurs de certains pratiquants ont assigné des appartements (comme primes), ces pratiquants ne se battaient plus pour les avoir. Un autre pratiquant a été heurté par une voiture. Et, bien que la voiture fût abîmée, le pratiquant n'a eu aucune blessure grave. Nous étudiions la Loi, nous améliorions notre xinxing, nous pratiquions les exercices, et nous validions la Loi. En plus, nous tenions également de nombreuses conférences de partages d'expériences afin d'améliorer notre cultivation. Durant l'une des conférences, l'arrière scène était un grand tableau de classe noir. Cependant, nous avons trouvé à la place un arrière-plan de photographies montrant un magnifique paysage.

Peu de temps après que Zhuan Falun ait été publié, Maître a demandé aux pratiquants de sa ville natale Changchun de montrer l'exemple dans l'étude de la Loi et la récitation de la Loi. Et les pratiquants de Changchun en général ont très bien fait. J'ai mémorisé les articles de Maîtres de "Points Essentiels pour un avancement assidu". J'ai copié deux fois Zhuan Falun à la main, et je suis capable de réciter les deux premières conférences et le paragraphe "Je considère tous mes élèves comme mes disciples" dans la troisième conférence de Zhuan Falun.

L'immense grâce de Dafa a profondément touché mon coeur. Mon corps et mon esprit ont bénéficié d'énormes changements. Auparavant, j'avais des avantages de remboursements médicaux pour mes frais de prescription médicale, mais je n'ai plus eu besoin de tout cela depuis que je pratique Dafa. Cependant, lorsque j'ai commencé à pratiquer Dafa, j'ai utilisé mes avantages à obtenir des médicaments pour le bénéfice de mes parents. Après avoir étudier la Loi, j'ai réalisé que ceci n'était pas correct et que cela n'était pas conforme aux exigences de Dafa. Aussi, j'ai arrêté d'utiliser mes avantages pour le compte de mes parents. En plus, j'ai présenté Dafa à mes parents, les aidant à étudier la Loi et être bénis par l'immense grâce de Dafa. Depuis lors, les maladies de mes parents se sont grandement réduites. Bien qu'ils avaient tous deux plus de 80 ans, ils n'ont plus eu besoin de se faire hospitaliser. Par la suite, ils sont morts d'une manière paisible.

Le miracle du Falun Gong a poussé de plus en plus de gens à entrer dans la cultivation. Cependant, au printemps 1999, alors que le nombre de pratiquants augmentait très rapidement, Jiang Zemin a commencé la brutale persécution de Falun Dafa et des pratiquants de Dafa. Notre environnement de pratique a été sérieusement affecté.

J'ai vu de mes propres yeux et j'ai fait l'expérience avec mon propre corps que Falun Dafa est l'enseignement véritable. C'est la loi de l'univers et la plus rare des opportunités qui ne se présente pas en des milliers d'années; aussi, je chéris profondément Dafa. Je continuerai à cultiver vers l'intérieur, abandonnant mes attachements ordinaires, et suivant Maître de près sur le chemin de la rectification par la Loi qui reste à parcourir.


Version chinoise disponible sur :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/11/11/142188.html

http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/12/1/80453.html

http://minghui.ca/mh/articles/2006/11/11/142188.html

http://fr.clearharmony.net/articles/200612/30391.html