Souvenirs des conférences de Maître à Guangzhou

 

[Site Clartés et Sagesse]

 

 

J’ai eu la grande chance de pouvoir assister à la cinquième série de conférences du Maître à Guangzhou en Chine qui ont eu lieu du 21 décembre 1994 au 28 décembre 1994. Étant très reconnaissant de la compassion de Maître pour être venu sauver les êtres, j’aimerais partager les miracles incroyables que Dafa m’a apportés.

C’est au milieu du mois de décembre 1994 que j’ai entendu des pratiquants qui avaient assisté à la quatrième série de conférences à Guangzhou dire que Maître tiendrait une cinquième série à Guangzhou à la fin du mois de décembre. Je ne savais pas que ces conférences allaient être les dernières que Maître donnerait en Chine.

Comme nous vivons dans une région passablement éloignée et qu’il y a un manque de communication, beaucoup de gens n’étaient pas au courant de la situation. Nous avions entendu dire par d’autres étudiants qui avaient assisté à la dernière série à Guangzhou que le Falun Gong était très efficace pour guérir les maladies. À cette période j’étais très malade souffrant d’ostéophytes au niveau du cou et de la colonne vertébrale, de sclérose en plaque, de congestion cardiaque, d’atrophie gastrique et d’une maladie cardiaque coronarienne. À chaque fois que mes troubles cardiaques surgissaient, je perdais connaissance.

Aussitôt que j’ai entendu la nouvelle que Maître viendrait donner des conférences à Guangzhou, je voulais vraiment y aller, par contre je ne pouvais pas me permettre les coûts du voyage. Un de mes fils souffrait d’une maladie chronique et moi-même je devais être hospitalisé fréquemment. Mon revenu était si faible que je pouvais à peine subvenir aux besoins de ma famille.

Ma conjointe a du emprunter de l’argent de tous les gens que nous connaissions afin que je puisse faire le voyage. Avant de quitter la maison, mon épouse m’avait préparé une grosse trousse de différents médicaments dont des pilules onéreuses qui coûtaient 10 yuans la pilule. À ce moment là je n’osais jamais sortir sans mes médicaments.

Juste avant de quitter la maison j’ai eu une attaque terrible. La douleur était si intense que j’avais peine à sortir du lit mais tout le monde m’a encouragé à ne pas penser à mes maladies. Je suis devenu déterminé d’assister aux conférences de Maître et en conséquence, je me suis remis de toute cette douleur. Le 18 décembre je me suis rendu à Guangzhou sans problèmes, accompagné de beaucoup d’autres personnes.

Tôt le matin du 21 décembre, nous sommes arrivés à l’endroit où allait se tenir la classe. Peu après, quelqu’un a dit, «Maître arrive.» Nous nous sommes précipités devant pour voir notre Maître. Maître semblait avoir une trentaine d’année avec un air sain, un bon cœur et compatissant. Il était très impressionnant.

Nos sièges se trouvaient au deuxième étage de l’auditorium, près de la plate-forme où Maître parlait, nous pouvions donc voir et entendre très bien. Il y avait environ 5000 personnes qui assistaient à cette conférence. L’auditorium ne pouvait contenir toutes les personnes venues, alors un groupe de personne devait écouter les conférences à l’extérieur sur des écrans de télévision.

Lors de la troisième classe des conférences, Maître a commencé à nettoyer nos corps. Maître nous dit de penser à une de nos maladies puis de suivre ses gestes de la main et de taper du pied gauche et ensuite du pied droit.

Maître a dit, «Je vais retirer vos maladies cardiaques et votre haute tension.» Après les gestes de la main de Maître, j’ai senti quelque chose toucher mon cœur, ce n’était pas très confortable. Mais après être retourné dans ma chambre après la classe, je me sentais beaucoup mieux, comme si rien n’était arrivé. À mon lever le lendemain matin, mon cœur était très confortable et j’ai vraiment fait l’expérience de vivre à l’aise et dans la légèreté sans maladie. Je me sentais comme si j’étais devenu beaucoup plus jeune.

À minuit le lendemain, cependant, j’ai soudainement senti que mon cœur était anormal et que j’allais avoir une autre crise cardiaque. À ce moment je ne m’étais pas bien éveillé et je ne comprenais pas bien la Grande Loi de Maître, je ne réalisais pas que Maître était en train de purifier mon corps. Plus tard je me suis souvenu que Maître avait dit que peu importe l’inconfort que nous sentions, nous devions persister pour venir aux classes et que tant que nous faisions l’effort, nous ne connaîtrions aucun symptôme et il n’y aurait aucun danger. En pensant à cela, je me suis calmé graduellement et j’ai assisté à la classe le lendemain. Je n’ai eu aucun symptôme inhabituel après cela.

Un soir en discutant avec les autres de certains points soulevés lors des conférences, nous avons entendu crier à l’extérieur, «Maître est en train de démontrer le Falun! Vite, venez voir!» Nous sommes tous sortis pour vérifier et avons vu un Falun dans le ciel qui brillait rouge, vert, jaune et bleu. Il illuminait la moitié du ciel et a continué à briller pendant longtemps. Tout le monde a vu le Falun mais les couleurs que chaque personne avait vues étaient toutes différentes. Nous étions tous stupéfaits.

J’ai réalisé à ce moment là que le Dafa n’est pas un simple et ordinaire qigong. À mon retour à la maison je me suis dit que j’allais faire de grands efforts pour pratiquer ce Falun Gong. Le Falun Gong n’existait pas dans ce monde humain dans de cette période de l’histoire.

Le 28 décembre, lorsque la classe s’est terminée, nous avons quitté avec réticences notre Maître ainsi que Guangzhou. Mon seul regret était de ne pas avoir pris de photo avec Maître. Cependant nous savons que Maître est avec nous tout le temps. Tous les matins avant que je me lève, je sens clairement la rotation du Falun dans mon abdomen, me rappelant constamment la compassion de Maître afin d’offrir le salut aux êtres. J’ai 78 ans et je marche droit et vite.

En tant que pratiquants de Dafa, nous ne pouvons rembourser la compassion de Maître. Ce que nous pouvons faire c’est de bien faire les trois choses afin de vivre à la hauteur des attentes de Maître et remplir notre mission et retourner chez nous avec notre Maître.

Le 29 novembre 2006.


Traduit de l’anglais au Canada le 20 janvier 2007.

Version anglaise disponible au lien : http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/1/11/81612.html

Version chinoise disponible au lien : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/11/30/143558.html