Mon expérience d’avoir vu le Maître à Guangzhou en 1994

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant de Falun Dafa de Beijing

J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1994. Cette nuit-là j'ai lu Falun Gong de Chine jusqu’à 23 heures et je n’avais pas envie de le poser jusqu'à ce que ma famille insiste pour que j'aille me coucher. Cette nuit, même si je n’avais pas fini de lire le livre, j’ai réalisé que c’était le livre du ciel, Il parlait des principes de l’univers et il a bouleversé mon corps et mon âme.

Un matin, plusieurs jours plus tard quand j’étais encore dans mon lit, mon esprit était très clair, quelqu’un m’a dit : « Vous êtes venu dans ce monde pour vous assimiler à Dafa ». Je me suis retourné. La voix a répété : « Vous êtes venu pour vous assimiler à Dafa ». Après m'être levé, j’ai réalisé que la voix devait être celle du Maître.

Deux mois après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, Maître a organisé des classes à Gaungzhou. Je me suis dit que je devais y aller et voir le Maître. Je ne sais comment, j'ai obtenu gratuitement un billet pour aller à Gaungzhou, Je savais que le Maître avait tout arrangé.

Le matin du 21 décembre 1994, quand j’ai fait la position debout dans ma chambre d’hôtel, j’ai senti le Falun tourner pour la première fois. Il tournait sur ma poitrine comme une roue qui roule sur une route de montagne cahoteuse avec un son bruyant. Elle a tourné six fois dans le sens des aiguilles d'une montre et six fois dans le sens contraire. Je n’étais pas surpris mais néanmoins très excité. Environ une minute plus tard le Falun a disparu.

A 19 heures, ce soir-là, le Maître est venu dans la salle de conférence. J’étais tellement excité et ému. Le Maître a dit « Quelques étudiants ne m’ont pas vu mais ils ont obtenu le Falun » j’étais l’un d’entre eux. Le Maître a dit : « Si vous venez juste de recevoir le Falun, il se peut qu'il ne tourne pas 9 fois. » Le Maître a aussi dit : « Bien qu’il y ait environ quatre à cinq mille personnes dans cette salle, je ne suis pas optimiste quant à combien d’entre vous vont réellement pratiquer la cultivation jusqu’à la plénitude. » J’ai pensé en moi-même je dois devenir un de ceux qui pratiquera la cultivation jusqu’à la plénitude. Le Maître a dit « J’ai expliqué les principes de la Loi d’un haut niveau ». J’ai pensé peu importe à quel niveau le Maître a expliqué les principes de la Loi, je vais y croire.

Chaque mot et chaque principe que le Maître a dit s'est imprimé dans mon cerveau. J’ai écouté intensément le Maître sans aucune pensée pour me déconcentrer. La salle de conférence entière était remplie de compassion et d’une grande harmonie. Beaucoup de gens n’avaient pas de billet mais ils attendaient à l’extérieur de la salle et ne voulaient pas partir, bien que la classe ait déjà commencé. Aussi une salle additionnelle a été ouverte. Les étudiants venaient du pays entier, dont le Xinjiang et le Nord Est. Quelques-uns étaient venus en avance à Guanzhou. Ils avaient dépensé tout leur argent, aussi d’autres étudiants les avaient aidés bénévolement. Des objets de valeur avaient été égarés, comme des chaînes en or et des montres, et ils avaient été confiés au Maître et les étudiants sont allés les réclamer sans être contrôlés. Dans un tel environnement où les critères moraux sont élevés personne n’a été surpris de ces incidents de perte et de retrouvailles, et tout est arrivé naturellement

Le Maître commençait sa conférence à 19H30 chaque soir mais il arrivait dans la salle à 19h00 pour répondre aux questions des étudiants. Notre désir d’aller dans la salle et d’écouter les conférences du Maître se manifestait à partir du moment où nous ouvrions nos yeux le matin.

Je partageais la même chambre qu'une pratiquante dont le mari était un cadre à la retraite. Elle a dit : « Mon mari a vu plusieurs scènes des autres dimensions. La salle entière était pleine de Falun et des corps de Loi du Maître. » Dans l’autobus de notre hôtel, j’ai vu un vieil homme et il était si heureux et il utilisait ses deux mains pour imiter les mouvements de la méditation assise. Je pouvais voir qu’il rajeunissait et qu’il était heureux comme un enfant.

Dans la salle, le Maître a demandé aux étudiants de se tenir debout et de penser à une maladie. Maître a dit fort : « Un, deux ,trois » et tous les étudiants ont bougé leurs pieds. Le Maître a levé une main et a attrapé quelque chose dans les airs et il l’a envoyé sur le sol. Le bruit des pieds des étudiants frappant le sol en cadence à fait trembler le ciel et la terre. Avec un simple mouvement, le Maître a guéri une maladie pour chacun des cinq mille étudiants.

Le jour suivant quand je pratiquais le cinquième exercice à l’hôtel, j’ai senti un courant de qi froid qui sortait d’un point d’acupuncture de mon pied droit. Je savais que le Maître ajustait et purifiait mon corps.

Pour faire faire des économies aux étudiants, le Maître a condensé en huit jours les conférences qui à l'origine duraient dix jours. Quand la dernière classe a pris fin, nous nous sommes mis debout et nous avons longtemps ovationné le Maître avec enthousiasme. Les larmes aux yeux, nous avons quitté le stade sportif de Guangzhou à contrecoeur.

Dans le vol de retour à la maison, j’étais encore dans une humeur de grande joie. Je me sentais comme une nouvelle personne. Mon corps et ma pensée avaient subi un grand changement. Ma vision du monde avait changé. Je savais comment chérir ma vie et pourquoi j’étais venu dans ce monde. Je savais que j’avais trouvé le véritable Maître et la chose que je recherchais,

En regardant par le hublot de l’avion, j’ai vu des nuages de couleurs qui m’ont escorté jusqu’à la maison. La voix du Maître lors des conférences résonnait à mes oreilles, D’autres pratiquants ont partagé leurs expériences. Je sentais que j’étais la personne la plus chanceuse au monde.

Pour sauver les êtres vivants dans le cosmos le Maître a beaucoup supporté et donné pour ses étudiants. Maître a dépensé chaque centime qu’il a gagné pour les conférences de Dafa. Le Maître a dit que l’argent ne devrait pas être détourné. Peu importe où le Maître va, il loge dans les hôtels les moins chers et mange seulement des nouilles instantanées. Quand je me rappelle cela je suis ému aux larmes.

J’ai expérimenté dans ma pratique de cultivation plusieurs des phénomènes dont le Maître a parlé au sujet de la Loi. Chaque phrase du Maître est vraie et chaque phrase contient Vérité, Compassion et Tolérance. Toutes ses phrases sont pour sauver les êtres vivants et pour aider ses étudiants à atteindre la plénitude.

Je ressens souvent que le Maître est juste à côté de moi. Quand je suis perplexe, le Maître me donne un indice. Quand j’ai de l’attachement à quelque chose, le Maître me critique à travers la bouche des autres étudiants. Quand je passe à travers une tribulation, le Maître prend soin de moi. Quand j’émets une forte pensée droite, toutes les choses changent et le Falun dans le bas de mon abdomen tourne plus vite. Quand je m'éveille à un principe de la Loi, le Maître augmente mon gong et tout mon corps est parcouru d'un frisson chaud.

Les mots de ce monde ne pourront jamais décrire correctement notre relation prédestinée avec le Maître. Seuls, les authentiques étudiants peuvent l'expérimenter par une pratique diligente de cultivation.


Traduit de l’anglais au Canada le 23 janvier 2007

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/1/21/81879.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2007/1/6/146261.html