Les pratiquantes de Falun Dafa Shen Zili et Xu Hongmei de la province de Heilongjiang sont mortes sous la persécution – Leurs corps ont été brûlés à la hâte sous la surveillance de la police (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Des policiers ont arrêté arbitrairement les pratiquantes de Falun Dafa, Xu Hongmei et Shen Zili, et les ont violemment torturées pendant cinq jours. Elles sont tombées dans le coma et sont mortes le 27 février 2007. Leurs corps ont été brûlés à la hâte entre 8 h et 9 h, le 1er mars 2007, sous surveillance de la police.

 


Xu Hongmei


Shen Zili

 

Le matin du 1er mars 2007, Zhang Hang, chef adjoint du département de police du district de Longsha à Qiqihar a emmené un large groupe de policiers en civil pour aller au crématorium. La fille de 9 ans de Xu Hongmei, Tian Tian, portait de la soie noire sur les bras [tradition lors des enterrements] et tenait la photo de sa maman dans les mains. Les gens ont pleuré en voyant la petite fille. De nombreux policiers ont regardé la famille de Xu Hongmei qui lui rendait un dernier hommage. Voici ce qui s’est passé :

Les pratiquantes Xu Hongmei et Shen Zili ont été arrêtées le 13 février 2007. L’arrestation a été orchestrée notamment par l’officier Yi Zhanhui et d’autres de la station de police de la rue Qingyun. Les pratiquantes ont été enchaînées et emmenées au département des admissions de l’hôpital No. 2. Leurs familles ont pris soin d’elles. Quand les familles ont demandé pourquoi elles étaient couvertes de traces de coups sur tout le corps, les policiers ont répondu qu’elles s’étaient molestées elles-mêmes.

Shen Zili et Xu Hongmei, qui étaient sur le point de mourir, ont dit à leurs familles que les policiers du poste de la rue Qinglong, y compris Yi Zhanhui, les avait battues pendant cinq jours. Xu Hongmei avait été pendue par les menottes, et pendue par les menottes les bras tirés derrière le dos. Par la suite elle avait été attachée dans la « position de l’aigle » et enfermée dans une cage de métal. Quand elle avait perdu connaissance, les policiers l’avaient aspergée d’eau froide pour continuer à la torturer. Shen Zili a été immobilisée et immobilisée sur une chaise avec du gros scotch. Les policiers ont frappée sa tête contre le mur jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Une fois qu’elle fut réveillée, ils ont recommencé à la frapper violemment. Shen Zili et Xu Hongmei ont été soignées à l’hôpital de la police puis transférées au centre de détention municipal de Qiqihar. Le 17 février, en raison des graves blessures dont elles souffraient, elles ont été emmenées aux urgences de l’hôpital No 2 de Qiqihar. Toutes deux crachaient du sang et le sang coulait même de leur bouche. Par la suite elles sont rentrées dans de violentes convulsions. Leur corps s’est mis à gonfler et elles sont tombées dans le coma. En plein coma, Xu Hongmei pleurait sans cesse, des larmes coulaient sur ses joues malgré son absence totale de réaction à toute stimulation extérieure.

Le 27 février 2007 après midi, les familles de Shen Zili et Xu Hongmei sont venues entourer les deux pratiquantes et ont pleuré quand un policier a crié : « Pourquoi ne sont–elles pas encore mortes ? » Blessées, les familles ont condamné le policier, qui a quitté la pièce. Xu Hongmei et Shen Zili sont mortes le 27 février 2007 respectivement à 16h30 et 20h50.

Mme Xu Hongmei était née en 1971 et avait commencé à pratiquer le Falun Gong en 1995. Elle avait rencontré un autre pratiquant M. Sun Weimin de l’Usine de mécanique No. 1 de Qiqihar City, et ils s’étaient mariés. Xu Hongmei a donné naissance à une fille, Tian Tian en 1999. Quand le régime communiste a lancé la persécution contre le Falun Gong le 20 juillet 1999, Xu Hongmei a été arrêtée, détenue à cinq reprises et détenue dans un camp de travaux forcés pendant trois ans. Elle avait été violemment torturée au camp de travaux forcés pour femmes de Shuanghe à Qiqihar. Les mauvais traitements l’avaient rendue incapable de marcher. Elle n’avait pas eu le droit de voir sa famille pendant trois ans. Son mari Sun Weimin avait été condamné à 13 ans de prison, il est actuellement détenu à la prison de Tailai. Dès qu’elle a eu un an, leur fille Tian Tian a été détenue dans un dortoir désaffecté d’une usine avec ses parents. Le dortoir n’était pas chauffé. Tian Tian a grandi dans la terreur et la peur permanente.

La pratiquante Shen Zili a été violemment torturée au camp de travaux forcés pour femmes de Shuanghe à Qiqihar. Des policiers du département de Tiefeng, qui se cachaient dans le quartier l’ont arrêtée le 2 avril 2006. Elle a été emmenée au poste de police de Shuguang où elle a été torturée par les méthodes du banc du tigre, « cinq chevaux écartèlent le corps », et au moyen de piques de bambou et de barres de fer. Les gardiens l’ont aussi frappée aux cuisses avec des marteaux. Le gardien Sheng Tao a fouetté la plante de ses pieds avec une planche de bamboo de 13 cm de large jusqu’à ce qu’elle perde connaissance sous la douleur. Shen Zili a perdu connaissance à plusieurs reprises durant les séances de torture. Les gardiens l’ont aspergée d’eau froide et l’ont brûlée avec des cigarettes. Les policiers du poste de police de Tiefeng et de la station de Shuguang ont extorqué plus de 23.000 yuans à la famille de Shen Zili.

Ville de Qiqihar
Département de police de Longsha : 86-452-2467711
Li Zheng : chef du bureau de police de Longsha
Zhang Hang : Département de police de Longsha
Gong Yanhui : chef de la station de police de la rue Qingyun
Zhou Huanyu : chef adjoint de la station de police de la rue Qingyun
Yi Zhanhui : policier en charge de cette affaire
Station de Police de la rue Qingyun : 86-452-2423571
Centre de détention de Qiqihar : 86-452-2632345
Comité législatif et politique du district de Longsha : 86-452-2331431
Sun Yusheng, chef du département de police de Qiqihar : 86-452-2486001 (Bureau), 86-13704527001 (portable)
Zhang Weiping, chef adjoint du département de police de Qiqihar : 86-452-2468283 (Bureau), 86-452-2427766 (domicile), 86-13514680002 (portable)
Yang Xin, secrétaire du parti de Qiqihar : 86-13394626060 (portable)
Du Jiming, maire adjoint de Qiqihar : 86-452-2798999 (Bureau), 86-452-2413939 (domicile)
Wo Lingsheng, secrétaire du comité législatif et politique de Qiqihar : 86-452-2796688 (Bureau), 86-452-2412299 (domicile)
Song Huanlong, Qiqihar City 610 Office : 86-452-2791608 (Bureau), 86-452-2817904 (domicile)
Ma Wen : 86-452-2791613 (Bureau), 86-452-8395388 (domicile)


Traduit de l’anglais le 9 mars 2006 

Version chinoise disponible à : http://minghui.org/mh/articles/2007/3/3/150073.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/3/7/83292.html