Ma participation aux classes du Maître à Changchun et Dalian

[Site Clartés et Sagesse]



Écrit par un pratiquant de Falun Dafa du nord-est de la Chine

Chaque fois que je me souviens des jours et nuits où le Maître diffusait la Loi et donnait des conférences à Changchun, Dalian, Harbin, et Yanji en 1994, j'exprime toujours ma gratitude et des larmes me viennent. Pour célébrer l'anniversaire du Maître et la commémoration de la propagation de la Loi pendant 15 ans, je mets par écrit ce que j'ai vu, entendu, et ressenti au cours des jours où le Maître a enseigné dans cinq classes dans ces quatre villes depuis la fin d'avril jusqu'au début mai 1999.

 

Ma grande sœur et moi avons assisté à la septième classe à Changchun du 29 avril au 8 mai 1994. Plus de 3'000 personnes se sont inscrites pour la classe, et le palais de Mingfang ne pouvait contenir un aussi grand groupe, bien que l'installation soit assez grande. Afin de pouvoir enseigner la Loi à tous les élèves, le Maître a séparé la classe en deux; une pendant la journée et l'autre en soirée. C'était un travail difficile d'enseigner deux fois par jour, mais le Maître était très charmant avec chacun de nous.

C'était la première fois que j'assistais à une des classes du Maître. Ma première impression du Maître était qu'il était chaleureux, abordable et bienveillant, un modèle pour tous les pratiquants. Dans cette classe, j'ai vu des êtres divins d'autres dimensions assis à côté ou derrière le Maître qui l'écoutaient enseigner. Après le troisième jour, j'ai vu des roues colorées devant mes yeux et je me suis senti très léger en marchant et ne me suis pas senti fatigué du tout. Je peux toujours voir le visage du Maître plein de compassion et entendre sa voix enseigner la Loi comme si c'était hier.

Quand il enseignait la Loi dans le classe, le Maître avait seulement un petit bout de papier devant lui avec quelques sujets écrits dessus, que je pouvais voir de loin. Généralement, une session durait entre deux et trois heures et le Maître parlait sans pauses, ni hésitations. Son enseignement couvrait différentes disciplines mais était facile à comprendre. Tous les étudiants se sentaient confortables, détendus, et se sont intégrés dans le champ paisible d'énergie imprégné d'Authenticité, Bienveillance, et Tolérance, la loi la plus élevée de l'univers. De l'enseignement, les élèves ont appris comment devenir de bonnes personnes et des gens au-dessus du niveau ordinaire. J'ai senti que mon xinxing et état d'esprit s'élevaient constamment. Le fait de m'en souvenir me rend très reconnaissant et extrêmement joyeux!

Pendant la classe, l'idée de propager la « Loi » dans ma ville natale m'est venue, j'ai donc parlé au Maître et ai reçu une réponse positive et des instructions sur ce qu'il fallait faire. De plus en plus de gens nous ont rejoints pour pratiquer Dafa et nous étions des milliers.

Le Maître était très indulgent envers les élèves. Le 1er mai, les élèves ont convenu de prendre des photos comme souvenir de la classe. Les élèves se sont répartis en plusieurs groupes pour les photos parce nous étions trop nombreux. Dans mon groupe, j'étais à l'arrière et sur la gauche du Maître et ma grande sœur était juste à côté du Maître. Ensuite le Maître s'est déplacé vers le groupe suivant quand on prenait la photo, puis est allé groupe après groupe. J'ai accompagné tout le temps le Maître et j'étais désolé pour lui qu'il doive faire tout cela et inquiet qu'il se sente fatigué. Cependant, le Maître souriait du début à la fin et a essayé d'accommoder chaque élève. Les élèves étaient si touchés que nous avons tous joint nos mains en heshi pour le Maître. La scène entière était illuminée par la lumière de Bouddha.

Avant que la classe ne soit finie, le Maître a complété et a apposé son sceau sur tous les certificats pour la 7e classe de Falun Dafa de Changchun, puis nous les a donnés.

Du 1er au 8 juillet 1994, ma grande sœur, ma petite sœur, ma nièce, ma plus grande fille, et moi-même sommes allés à Dalian pour assister aux classes du Maître. À la remise des diplômes le 8 juillet, ma fille et ma nièce ont dédié une bannière au Maître qui disait : « Cultivez diligemment avec les conseils du Maître; propagez la Loi tout autour du monde ». Sur la scène pendant la cérémonie, le Maître a reçu de nombreuses bannières écrites par les élèves et a frappé des mains avec eux. J'étais ému aux larmes, et tous les élèves se sont donné la main. Dans le trajet du retour à la maison, je me suis endormi. Plus tard, je me suis réveillé subitement et ai vu une boule de lumière brillante devant mes yeux qui a duré pendant un long moment. J'étais surpris et joyeux de la voir et ai raconté à ma grande sœur. Ma sœur a dit que le Maître était également dans ce train pour rentrer à Pékin, donc ce que j'avais vu était causé par les capacités paranormales et l'énergie du Maître. La vertu majestueuse du Maître et la magnificence m'encouragent tout le temps.

Le 5 août 1994, a été un autre jour heureux pour ma famille. Mon épouse, ma grande sœur, ma grande belle-fille, mon petit-fils (l'enfant de mon fils), ma plus grande fille, et petit-fils (l'enfant de ma fille) ont tous assisté à la classe du Maître pour 4'000 personnes qui s'est tenue au stade de hockey sur glace de Harbin. Le 20 août 1994, ma plus grande fille a assisté à la classe du Maître dans la ville de Yanji. C'est un honneur pour nous d'avoir pu participer aux classes du Maître.

Le parti communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong le 20 juillet 1999, et a essayé de calomnier le Maître en disant que le Maître avait pris de l'argent. En fait, les 10 jours de classe ont seulement coûté 40 yuans chacun, ce qui était le plus bas prix parmi toutes les classes de qigong en ce temps-là. De plus, le Maître n'a pas reçu l'argent des classes, mais c'est plutôt l'association locale de qigong qui l'a reçu. Le Maître a donné les 7'000 yuan de l'argent des classes de Yangi à la croix rouge locale. Le Maître n'a pas recherché la célébrité, ni aucun avantage pour sauver les êtres vivants.

Le 30 décembre 1994, je suis allé avec 40 pratiquants locaux à Dalian pour assister à une conférence de Dafa de 6'000 personnes enseignée par le Maître dans le stade. Au cours de la conférence, le Maître a ajusté les corps des participants comme il l'avait fait dans chaque classe. Il nous a dit de penser à une de nos maladies ou à une maladie d'un membre de notre famille. Puis il a dit aux personnes d'écraser le sol à son ordre et de s'agiter. Le Maître a fait cela aux élèves dans deux groupes. La plupart des participants ont senti que leur corps était léger et que leur maladie était partie. Nous nous sommes donné la main pendant un long moment et tout le monde était joyeux, se sentant baigné dans le miracle de la compassion de Bouddha.

Quinze ans ont passé, mais les images des classes du Maître propageant la Loi à Changchun et Dalian restent toujours très fraîches dans ma tête.

 

Traduit de l'anglais en Suisse le 23 mai 2007

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2007/5/7/154251.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/5/17/85719.html