La grâce inoubliable de Maître Li - Se rappeler les enseignements du Maître en Chine

[Site Clartés et Sagesse]


Écris par un pratiquant de Dafa de la province de Shaanxi

J’ai plus de 80 ans. Chaque fois que je me rappelle les jours où j’ai assisté aux séances d' enseignements de la Loi de Maître Li, il me semble que c’était hier. Tout me revient à l’esprit très clairement- la grâce du Maitre est inoubliable.

Cela m'a semblé au premier abord accidentel d’assister aux conférences du Maître. J’étais venue rendre visite à ma fille chez elle en février 1994, tout de suite après la nouvelle année chinoise. Je me suis assise sur son canapé et j'ai senti que mon visage, mon nez, et mes yeux vibraient. A cette époque, j'ai pensé que c’était dû à la fatigue d'un long voyage en train, j’en ai parlé à ma fille: “Comment se fait-il que je sente des vibrations à plusieurs endroits de mon corps?” Ma fille toute excitée m'a dit: “Maman, tu as une relation prédestinée. C’est le Falun qui t’aide à ajuster ton corps!”

Je ne savais pas ce qu’était le Falun et ma fille me présenta brièvement le Falun Gong et la situation du Maître propageant Dafa. Alors elle a dit : “Maman, s’il te plaît ne rentre pas trop tôt chez toi. Le 15 avril, Maitre donnera une conférence. Allons-y ensemble.” J’avais pratiqué d’autres qigongs à cette époque là, donc cela ne m’intéressait pas trop d’apprendre la pratique. A présent quand je regarde en arrière, je realise que ma qualité d’éveil était médiocre.

Ma fille remarqua que je n’étais pas très désireuse d’apprendre et elle me montra la photo du Maître. Aussitôt que je vis la photo, je ressentis la bonté du Maître et il me semblait tellement familier que j’avais l’impression de l’avoir déjà vu quelque part dans le passé. Je pensais: “Si Il peut être un Maître à un aussi jeune âge, Il doit être extraordinaire.”

De cette facon, j’ai eu assez de chance pour assiter aux conférences du Maître dans la ville de Hefei en avril 1994. Ces jours là furent les plus beaux jours de ma vie. Les cours étaient programmés sur dix jours mais Maître avait tenu compte des difficultés que les pratiquants d’autres villes avaient pour arranger leur hébergement et leur repas, donc il enseigna plus longtemps chaque jour et réduisit le temps des conférences à huit jours.

Le premier jour de la conférence, mon siège était sur le côté, donc je ne pouvais pas voir clairement le Maître mais je pleurais sans savoir pourquoi. Je n’en comprenais pas la raison. Je pensais juste qu’à mon âge, je pleurais encore comme une enfant et que les autres pratiquants ne devraient pas me voir, autrement, ce serait plutôt embarrassant. Aujourd’hui quant je regarde en arrière, je réalise que mon côté éveillé voyait quel bonheur et quelle chance j’avais d’assister aux conférences de la Loi du Maître et il voyait aussi toutes les bonnes choses que le Maître m’avait donnée et toutes les mauvaises choses qui m’étaient enlevées, mon côté éveillé était très heureux. Plus tard, afin de pouvoir voir Maître de plus près, je me rendis en classe plus tôt et j’attendais à la porte du hall. Je ne savais pas quelle genre de courtoisie nous devions montrer au Maître, je ne savais pas non plus comment mettre mes deux mains dans la position heshi pour saluer le Maître. Je regardais simplement Maître comme une enfant et je me sentais extrêmement heureuse de Le voir.

Ma qualité d’éveil n’était pas très élevée et mon but en assistant aux conférences de la Loi était de voir le Maître. Les deux premiers jours je ne pouvais pas comprendre ce que Maître disait, ni n'y ai sérieusement réfléchi. Le troisième jour, Maître nous a dit qu’il nous aiderait à rectifier nos corps et il nous dit de nous lever et de taper des pieds, tout d’abord avec le pied gauche et puis le pied droit. Je pensais: “Depuis mon enfance j’ai eu des problèmes au pied droit et j’avais toujours eu mal au pied quand je devais marchais. Comment pouvais-je taper des pieds !” Puis je pensais: “Maître est là, de quoi ai-je peur?” A ce moment là, une fois qu’on avait fini de taper du pied gauche, j'ai pu sentir toute la pièce trembler. Ensuite il fallait taper du pied droit. Maître a dit : “Tapez du pied avec force!” J’ai tapé du pied droit avec force et je n’ai pas du tout eu mal. Au lieu de ca, je me sentais vraiment bien. Depuis, je n’ai plus jamais eu mal au pied droit.

Après que Maître ait ajusté nos corps, j’ai vraiment réalisé que j’avais rencontré un vrai Maître et j'ai commencé à écouter avec attention les enseignements du Maître. Après avoir fini les dix conférences, je sentais que mon point de vue sur le monde et la vie avait changé et que je ne voyais plus les gens et les problèmes comme auparavant. J'ai compris également que chaque personne devrait être sincère, bonne et tolérante et j'ai regretté de ne pas avoir écouté l'enseignemnet des deux premiers jours. Je le regrette encore aujourd’hui. Depuis ces conférences, mes autres maladies, telle que mon mal à l’estomac, mes brûlures d’estomac et ma toux, ont toutes disparues . A cette époque là, je n’avais pas une compréhension assez profonde de la cultivation. Je ne comprenais pas complètement la véritable implication du Falun Dafa et les principes de Vérité-Compassion-Tolérance” que Maître nous avait enseignés. Mais les paroles du Maître, sa conduite, son visage et son sourire m’avaient profondément impressionés. Plus tard dans ma cultivation, même si c’était difficile, j'ai pu exiger de moi-même de suivre les principes de “Vérité-Compassion-Tolérance” à tout moment et en toute circonstance et rien n'a pu changer ma détermination de cultiver dans Dafa.

Après que nous ayons terminé les huit jours de cours, nous nous sommes tous réunis devant la porte de la classe et nous ne voulions pas partir. Il faisait sombre et ma fille prit un vélo pour m’emmener et nous sommes rentrées à la maison en prenant une route cahoteuse. Après une heure, ma fille et moi-même étions arrivées à la maison saines et sauves. Cependant, alors que ma fille s’apprêtait à mettre le vélo au garage, elle ne pouvait plus le faire avancer. Après l’avoir examiné, elle remarqua que le mécanisme de la pédale était complètement cassé. Nous étions toutes les deux surprises lorsque nous avons vu ça et cela nous a effrayées. En même temps, nous nous sommes soudainement éveillées au fait que Maître nous avait protégées pendant toute la journée.

Plus tard, j'ai persévéré dans l’étude de Dafa et dans la pratique des exercices, ma pensée et mon niveau se sont élevés et j'ai senti véritablement la beauté que Dafa nous avait apportés. Le salut bienveillant du Maître m’aide personnellement à ressentir la grande compassion du Bouddha.

Après le 20 juillet 1999, Jiang (Zemin) a réprimé et persécuté le Falun Gong. J’ai été détenue, forcée et intimidée, mais même si l’environnement est rude, rien ne peut ébranler ma détermination à cultiver Falun Dafa.

Cela fait 13 ans que j’ai obtenu Dafa. J’ai lu plusieurs articles d'expériences des autres pratiquants ayant assisté aux cours du Maître et je voulais exprimer mes propres sentiments. J’ai eu la chance de voir le Maître et j’ai également assisté aux conférences du Maître mais à cause de mon manque d’instruction, je n'ai pas pu complètement exprimer ma gratitude envers le Maitre. Donc j’ai attendu jusqu’à aujourd’hui pour écrire ca. Je remercie Maître et j’espère également que tous nos pratiquants de Dafa pourront saisir du temps à faire les trois choses que Maître nous demande de faire et d’avancer diligemment sur le chemin de la divinité.


Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2007/6/10/156622.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/6/30/87201.html